Menu
RSS

Le pétrole grimpe, la présidentielle américaine s'invite sur le marché

prix du petrole LondresLondres: Les prix du pétrole rebondissaient lundi en cours d'échanges européens, alors que les investisseurs reprenaient goût au risque à la veille des élections présidentielles aux Etats-Unis.
Vers 11H05 GMT (12H05 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en janvier valait 46,12 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 54 cents par rapport à la clôture de vendredi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison en décembre gagnait 66 cents à 44,73 dollars.

Les cours de l'or noir avaient chuté la semaine dernière pour atteindre vendredi 45,08 dollars pour le Brent, au plus bas depuis près de trois mois, et 43,57 dollars pour le WTI, au plus bas depuis un mois et demi.

"Les investisseurs s'étaient délestés de leurs actifs les plus risqués, alors que la probabilité d'une défaite de Hillary Clinton face à Donald Trump paraissait plus probable", commentait Bjarne Schieldrop, analyste chez SEB.

Les marchés craignent en effet qu'une présidence du candidat républicain entraîne une forte instabilité sur les marchés, tandis que la Démocrate proposerait sans doute une politique économique dans la continuité de celle actuellement pratiquée aux Etats-Unis.

"Ce matin, les cours sont remontés alors que le marché reprend confiance, car le FBI a annoncé qu'une enquête sur les e-mail de la candidate démocrate n'était pas nécessaire", ajoutait l'analyste.

Cependant, les incertitudes entourant l'accord de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) sur un gel de leur production, qui avait contribué à la baisse de la semaine dernière, n'étaient pas dissipées.

"Il est normal de rester sceptique sur la capacité de l'OPEP à concrétiser son accord annoncé fin septembre à Alger, mais il faut rester prudent, et nous ne serions pas à l'aise en pariant sur une baisse alors que les prix sont déjà très bas", tempéraient les analystes de Morgan Stanley.

Ils estiment par exemple que les membres du cartel, qui devraient se réunir fin novembre à Vienne, pourraient multiplier les effets d'annonces si les prix chutaient encore.

(c) AFP

Commenter Le pétrole grimpe, la présidentielle américaine s'invite sur le marché

Commentaires   

-2#1NABAN07-11-2016 11:37
Bonjour, toujours ses mêmes analyses fantaisistes!!! Il me semble que c'est l'offre et la demande de brut qui orientent le marché, c'est ce que vous publiez chaque mercredi ici même!! Alors je ne vois pas à ce que Mme Clinton ou M.Trump ont une influence sur les réserves de brut!! Tout cela n'est que machination!!!

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 26 avril 2017 à 20:56

Le pétrole proche de l'équilibre, aidé par les stocks de bru…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé proche de l'équilibre mercredi, le recul plus marqué que prévu des stocks de...

mercredi 26 avril 2017 à 20:15

Pétrole: vers un marché plus ouvert et plus diversifié

Rio de janeiro: Le Brésil, qui s'apprête à lancer de nouveaux appels d'offres pour l'exploration de champs pétroliers, souhaite diversifier le profil...

mercredi 26 avril 2017 à 19:55

Pétrole: Alger et Caracas pour une reconduction de la réduct…

Alger: Le ministère algérien de l'Énergie a annoncé mercredi qu'Alger et Caracas soutiendraient, au cours de la réunion prévue le 25 mai...

mercredi 26 avril 2017 à 18:12

Le pétrole stable après des données mitigées sur les réserve…

Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient mercredi en fin d'échanges européens après la publication hebdomadaire des données officielles du Département américain...

mercredi 26 avril 2017 à 17:25

USA: baisse plus marquée que prévu des stocks de brut

New York: Les stocks de pétrole brut ont baissé plus fortement que prévu la semaine dernière aux Etats-Unis, selon les chiffres publiés...

mercredi 26 avril 2017 à 16:21

L'Arabie dit avoir déjoué une attaque du Yémen contre un sit…

Ryad: Les autorités saoudiennes ont annoncé mercredi avoir déjoué une tentative d'attaque par un bateau piégé, provenant d'une zone contrôlée par les...

mercredi 26 avril 2017 à 15:33

Le pétrole en baisse à New York, inquiétudes sur l'offre amé…

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en baisse mercredi à New York, dans l'attente des chiffres hebdomadaires sur les stocks...

mercredi 26 avril 2017 à 12:15

Le pétrole se stabilise, les réserves américaines et Donald …

Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient mercredi en cours d'échanges européens, peinant à remonter avant les données hebdomadaires du DoE, qui...

mercredi 26 avril 2017 à 07:21

Les cours du pétrole reculent légèrement en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés en légère baisse mercredi après l'annonce d'estimations d'une hausse des réserves américaines de brut.

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite