Menu
RSS
A+ A A-

Chute du pétrole: ExxonMobil va évaluer ses gisements

prix du petrole New YorkNew York: ExxonMobil, dont les pratiques comptables sont dans le collimateur des régulateurs américains, a annoncé vendredi qu'il allait évaluer ses gisements pétroliers et gaziers pour déterminer s'ils ont perdu de la valeur suite à la chute des prix du pétrole.
Les actifs qui vont être évalués sont le projet Kearl dans les sables bitumineux au Canada et des gisements de gaz naturel en Amérique du nord, a énuméré le géant texan en marge de la publication de ses résultats du troisième trimestre.

Jusqu'à ce que cet examen soit terminé, il ne serait pas raisonnable de parler de potentielles dépréciations d'actifs, a averti Exxon.

Ces annonces tombent au moment où l'autorité des marchés financiers (SEC) et le procureur général de New York Eric Schneiderman ont ouvert des enquêtes sur les pratiques comptables d'Exxon.

Les deux régulateurs ont demandé des documents confidentiels en août à ExxonMobil et à son auditeur, le cabinet PricewaterCoopers (PwC), avaient indiqué en septembre des sources proches du dossier à l'AFP.

Ils s'interrogent sur la façon dont ExxonMobil valorise ses puits pétroliers après la chute de plus de moitié des prix du baril de pétrole depuis deux ans et veulent également savoir comment ExxonMobil mesure et évalue les risques financiers posés par le besoin de limiter l'utilisation des énergies fossiles.

Les autorités des Etats-Unis et des experts s'étonnent que le groupe texan n'ait toujours pas procédé à une dépréciation de ses actifs pétroliers, alors que les entreprises énergétiques américaines ont reconnu que l'ensemble de leurs gisements valaient environ 200 milliards de dollars de moins que leurs estimations initiales, selon le cabinet Rystad Energy.

Chevron, grand rival d'ExxonMobil, a par exemple inscrit une charge de 2,8 milliards de dollars dans ses comptes du deuxième trimestre.

ExxonMobil a jusqu'à présent répondu avoir l'habitude de sous-évaluer ses puits pour éviter toute mauvaise surprise.

(c) AFP

Commenter Chute du pétrole: ExxonMobil va évaluer ses gisements


La Compagnie pétrolière américaine ExxonMobil

ExxonMobil et la Russie règlent à l'amiable un différend fiscal

jeudi 14 septembre 2017

Moscou: Le géant américain des hydrocarbures ExxonMobil et le gouvernement russe ont signé un accord à l'amiable soldant un différend fiscal de plus de 600 millions de dollars, a annoncé jeudi le ministère russe des Finances.

Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 21 septembre 2017 à 18:03

Le pétrole en légère baisse face à la fermeté du dollar

Londres: Les prix du pétrole étaient en léger repli jeudi en fin d'échanges européens, pénalisés par l'appréciation du dollar au lendemain d'une...

jeudi 21 septembre 2017 à 15:28

Le pétrole ouvre en baisse à New York, freiné par la hausse …

New York: Le baril de pétrole new-yorkais reculait légèrement à l'ouverture jeudi, freiné par la hausse du dollar dans le sillage de...

jeudi 21 septembre 2017 à 12:45

Le pétrole repart à la baisse mais reste élevé

Londres: Les prix du pétrole baissaient un peu jeudi en cours d'échanges européens, reprenant leur souffle après leur hausse de la veille...

jeudi 21 septembre 2017 à 09:54

Pétrole: un permis d'exploration de Total en Guyane prolongé

Paris: Le ministère de la Transition écologique et solidaire a donné son feu vert à la prolongation du permis exclusif d'exploration d'hydrocarbures...

jeudi 21 septembre 2017 à 06:13

Le pétrole mitigé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient sans direction jeudi en Asie tout en restant au-dessus du seuil de 50 dollars, les marchés...

mercredi 20 septembre 2017 à 20:53

Le pétrole clôture au-dessus des 50 dollars le baril à New Y…

NYC/Cours de clôture: Le baril de pétrole new-yorkais a terminé au-dessus de la barre des 50 dollars mercredi après un rapport disparate...

mercredi 20 septembre 2017 à 18:11

Le pétrole monte malgré la hausse des stocks américains de b…

Londres: Les cours du pétrole montaient un peu mercredi en fin d'échanges européens, les investisseurs digérant un rapport sur les réserves américaines...

mercredi 20 septembre 2017 à 17:13

USA: les stocks de brut augmentent un peu plus qu'attendu au…

New York: Les stocks de pétrole brut ont progressé un peu plus fortement que prévu aux Etats-Unis la semaine dernière alors que...

mercredi 20 septembre 2017 à 15:31

Le pétrole ouvre en hausse à New York avant un rapport sur l…

New York: Le baril de pétrole new-yorkais s'appréciait à l'ouverture mercredi, soutenu par un regain de spéculations sur une prolongation de l'accord...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite