Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole ouvre en baisse à New York, inquiétudes sur l'Opep

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont ouvert en baisse vendredi, le scepticisme grandissant sur l'accord de réduction de la production de l'Opep au moment où les principaux pays producteurs se retrouvent pour une réunion technique à Vienne.
Vers 13H25 GMT, le prix du baril de "light sweet crude" (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) référence américaine du brut, reculait de 54 cents à 49,18 dollars sur le contrat pour décembre au New York Mercantile Exchange (Nymex).

"Les membres de l'OPEP ne semblent pas capables de conclure un vrai accord qui puisse avancer concrètement vers une réduction de la production", a estimé Bob Yawger de Mizuho Securities USA.

Vendredi, l'attention des marchés se porte particulièrement sur l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) car ses membres se sont retrouvés pour deux jours de réunion technique à laquelle doit se joindre en partie la Russie, important pays producteur non membre du cartel.

Même si cela ne devrait être qu'une étape avant une réunion plus importante fin novembre, "il faut s'attendre à une multiplication d'informations présentées comme venant de sources proches de l'OPEP", a prévenu Olivier Jakob de Petromanix, ce qui renforce la fébrilité du marché.

Fin septembre, l'OPEP avait annoncé vouloir réduire sa production mais, depuis, des dissensions, notamment sur la répartition des quotas pays par pays, sont apparues dans la presse ce qui a globalement fait baisser les prix depuis le début de la semaine.

Désormais, les investisseurs craignent que "l'accord soit tellement édulcoré qu'il devienne inefficace" a estimé Bob Yawger, qui n'excluait pas même un échec pur et simple des négociations.

Principale interrogation des analystes, la position de l'Irak, deuxième producteur du cartel qui leur a semblé peu enclin à accepter l'application de quotas.

(c) AFP

Commenter Le pétrole ouvre en baisse à New York, inquiétudes sur l'Opep


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 23 août 2017 à 06:53

Le pétrole recule en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient en Asie mercredi, les investisseurs se focalisant sur des estimations faisant état d'une hausse des stocks...

mardi 22 août 2017 à 21:56

Le PDG de Chevron va démissionner

Washington: Le PDG de la compagnie pétrolière Chevron John Watson va démissionner au moment où les prix de l'or noir continuent de...

mardi 22 août 2017 à 21:09

Le pétrole termine en hausse avant les stocks américains

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole coté à New York et à Londres ont clôturé en légère hausse mardi, le marché...

mardi 22 août 2017 à 18:12

Le pétrole remonte avant les premières données hebdomadaires…

Londres: Les cours du pétrole remontaient mardi en fin d'échanges européens dans un marché hésitant, les analystes attendant les données hebdomadaires sur...

mardi 22 août 2017 à 15:50

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York en attendant le…

New York: Le pétrole coté à New York s'affichait en légère baisse à l'ouverture mardi, le marché hésitant entre la perspective d'un...

mardi 22 août 2017 à 12:15

Le pétrole remonte, hésitation avant les stocks américains

Londres: Les prix du pétrole remontaient légèrement mardi en cours d'échanges européens dans un marché hésitant après un point sans surprise de...

mardi 22 août 2017 à 07:46

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient mardi en Asie sous l'effet d'achats à bon compte après le net recul de la veille.

lundi 21 août 2017 à 21:36

Le pétrole, sous les prises de bénéfices, termine en net rec…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole coté à New York ont clôturé en nette baisse lundi à New York, touchés par...

lundi 21 août 2017 à 18:18

Le pétrole recule, prudence avant le point mensuel de l'Opep

Londres: Les cours du pétrole reculaient nettement lundi en fin d'échanges européens dans un marché prudent après le rebond marqué de vendredi...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite