Menu
RSS
A+ A A-

Pétrole: rencontre entre les ministres de certains pays membres de l'Opep et la Russie

prix du petrole istanbulIstanbul: Les ministres de l'Energie de certains pays membres de l'Opep ont entamé mercredi à Istanbul une rencontre informelle avec la Russie, pays non membre du cartel, dans le but de mettre en place une meilleure coordination et soutenir les cours du brut.
Cette rencontre se déroulait en marge du Congrès mondial de l'Energie à Istanbul, durant lequel le président russe Vladimir Poutine avait déclaré lundi que son pays était disposé à se joindre à la décision prise le 28 septembre par l'OPEP (Organisation des pays exportateurs de pétrole) de réduire sa production.

Lundi, les marchés avaient accueilli très favorablement les déclarations de la Russie, qui est l'un des deux principaux producteurs de l'or noir au monde avec l'Arabie saoudite, le Brent atteignant son plus haut niveau depuis un an (53,60 dollars).

Les ministres de l'Energie de plusieurs pays membres de l'OPEP, dont ceux des Emirats arabes unis, Suhail al-Mazroui, du Qatar, Saleh al-Sada, et le ministre vénézuélien du Pétrole, Eulogio del Pino, se sont joints aux discussions dans un hôtel d'Istanbul, a constaté un journaliste de l'AFP.

Etaient absents de cette réunion informelle les ministres de l'Energie de l'Iran, Irak et Arabie saoudite, Khalid al-Falih qui a quitté Istanbul.

Le ministre russe de l'Energie, Alexandre Novak accompagné du Secrétaire général de l'OPEP, Mohammed Barkindo, se sont également joints à la rencontre informelle.

Les ministres, qui n'ont fait aucun commentaire à leur arrivée, pourraient faire une déclaration à la sortie.

Le Secrétaire général de l'OPEP, Mohammed Barkindo, avait salué mardi la coopération entamée entre la Russie et le cartel, et salué un large consensus entre les producteurs.

En début de semaine, M. Barkindo avait répété l'opposition de l'Arabie saoudite à une décision de l'OPEP en faveur d'une baisse drastique de la production de brut pour soutenir les cours sur les marchés.

Le ministre de l'Energie russe Alexandre Novak a évoqué mardi soir la possibilité pour la Russie de geler la production pour se joindre au niveau de production de l'OPEP.

(c) AFP

Commenter Pétrole: rencontre entre les ministres de certains pays membres de l'Opep et la Russie


Le pétrole en Russie


vendredi 22 septembre 2017

Pétrole: Moscou favorable à la poursuite de l'entente avec l…

Vienne: Le ministre russe de l'Energie Alexandre Novak s'est dit favorable à la poursuite d'une action "concertée" avec l'Opep sur le pétrole...

jeudi 14 septembre 2017

ExxonMobil et la Russie règlent à l'amiable un différend fis…

Moscou: Le géant américain des hydrocarbures ExxonMobil et le gouvernement russe ont signé un accord à l'amiable soldant un différend fiscal de...

lundi 26 juin 2017

Russie: le pétrolier Rosneft obtient des excuses d'un média …

Moscou: L'un des rares médias jugés indépendants en Russie, RBK, a présenté lundi des excuses au pétrolier Rosneft et son influent patron...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Russie

Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 26 septembre 2017 à 05:58

Le pétrole continue de grimper en Asie

Singapour: Les prix du pétrole continuaient sur leur lancée mardi en Asie et grimpaient à des plus hauts de plusieurs mois, sous...

lundi 25 septembre 2017 à 21:17

Le pétrole termine au plus haut en deux ans à Londres et en …

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole cotés à New York et à Londres ont terminé lundi au plus haut depuis deux...

lundi 25 septembre 2017 à 18:41

Loi hydrocarbures: Hulot défend "l'axe principal" …

Paris: La loi sur l'interdiction de la production d'hydrocarbures est "l'axe principal" du plan climat du gouvernement, a défendu lundi le ministre...

lundi 25 septembre 2017 à 18:12

Le pétrole grimpe avec le référendum du Kurdistan irakien

Londres: Les cours du pétrole montaient nettement lundi en fin d'échanges européens, les investisseurs craignant que le référendum du Kurdistan irakien sur...

lundi 25 septembre 2017 à 15:48

Frontières et pétrole: Erdogan veut sanctionner les kurdes d…

Istanbul: Le président turc Recep Tayyip Erdogan, furieux contre le référendum d'indépendance au Kurdistan irakien, a annoncé lundi une prochaine fermeture de...

lundi 25 septembre 2017 à 15:19

Le pétrole, surveillant le Kurdistan irakien, ouvre en hauss…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York montait lundi à l'ouverture, aidé par des propos du président...

lundi 25 septembre 2017 à 12:40

Le pétrole monte encore, l'Opep pourrait prolonger son accor…

Londres: Les prix du pétrole montaient lundi en cours d'échanges européens, les analystes se satisfaisant du ton optimiste adopté par des responsables...

lundi 25 septembre 2017 à 12:16

Kurdistan irakien: assécher les revenus du pétrole dépend de…

Bagdad: L'arrêt des transactions pétrolières avec le Kurdistan irakien, demandé par Bagdad comme mesure de rétorsion à la tenue lundi du référendum...

lundi 25 septembre 2017 à 10:32

L'Opep va discuter de la prolongation des réductions de prod…

Abou Dhabi (Emirats arabes unis): L'Opep discutera en novembre de la prolongation des réductions de production qui ont stimulé les prix et...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite