Menu
RSS
A+ A A-

Pétrole: le marché pourrait se rééquilibrer plus vite si l'Opep réduisait effectivement sa production

prix du petrole ParisParis: Le marché pétrolier pourrait se rééquilibrer plus rapidement si l'Opep concrétisait sa décision de réduire sa production, a estimé mardi l'Agence internationale de l'énergie (AIE), qui anticipe actuellement un excès d'offre persistant jusqu'à la mi-2017 sur fond de demande mondiale plus faible.
Lors d'une réunion extraordinaire à Alger le 28 septembre, l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) avait surpris en décidant de ramener sa production à un niveau de 32,5 à 33 millions de barils par jour (mbj).

Mais les modalités de mise en oeuvre de cette décision, inédite depuis 2008, doivent encore être discutées lors de la réunion du cartel pétrolier le 30 novembre à Vienne.

Malgré de timides signes que les stocks débordants commencent à se replier, notre prévision offre-demande montre que le marché - s'il est laissé à lui-même - pourrait rester excédentaire durant la première moitié de l'an prochain, a indiqué l'AIE dans son rapport mensuel sur le pétrole.

Si l'OPEP respectait son nouvel objectif, le rééquilibrage du marché pourrait intervenir plus rapidement, a toutefois affirmé l'agence basée à Paris.

En septembre, le cartel de 14 pays a pompé au niveau record de 33,64 mbj, soit 160.000 barils par jour de plus par rapport à août mais surtout un bond de 910.000 bj sur un an.

La production de l'Irak a atteint un plus haut avec 4,46 mbj tandis que celle de l'Iran s'est élevée à 3,67 mbj, légèrement supérieure au niveau moyen de 2011, avant les sanctions internationales, a noté l'AIE.

En dehors de l'OPEP, la Russie a ouvert à fond les robinets en septembre et a permis d'augmenter de près de 0,5 mbj la production des pays n'appartenant pas au cartel par rapport à août, à 56,6 mbj.

Sur un an, l'offre est toutefois en retrait de 0,9 mbj en raison du ralentissement observé aux Etats-Unis et en Chine. Elle devrait décliner dans la même proportion sur l'ensemble de 2016, avant un rebond de 0,4 mbj en 2017.

En tout, la production mondiale a atteint 97,2 mbj en septembre, en hausse de 600.000 bj sur un mois et de 200.000 bj par rapport à la même période un an plus tôt.

Quant à la demande mondiale d'or noir, sa croissance devrait être un peu plus faible qu'anticipé précédemment en 2016: l'AIE a abaissé sa prévision de hausse pour cette année de 1,3 à 1,24 mbj, à 96,3 mbj.

La demande devrait à nouveau progresser de 1,2 mbj en 2017 pour s'établir à 97,5 mbj.

(c) AFP

Commenter Pétrole: le marché pourrait se rééquilibrer plus vite si l'Opep réduisait effectivement sa production

Commentaires   

-1 #1 NABAN 11-10-2016 08:45
Bonjour, des analyses de moins en moins crédibles quant au prix du baril de pétrole brut!!! l'offre augmente et le prix du baril augmente donc tous ces mouvements ne sont que spéculations!!!


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 19 janvier 2018 à 05:42

Le pétrole recule en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient vendredi en Asie sous l'effet de prises de bénéfices et d'inquiétudes sur une augmentation de la...

jeudi 18 janvier 2018 à 20:57

Le pétrole hésite à New York entre baisse des stocks et haus…

NYC/Cours de clôture: Le prix du pétrole new-yorkais a terminé quasi inchangé jeudi, le marché hésitant entre une nouvelle baisse importante des...

jeudi 18 janvier 2018 à 19:10

TransCanada sécurise les contrats pour la construction du Ke…

Montréal: L'opérateur canadien TransCanada a annoncé jeudi avoir sécurisé des contrats de livraisons de pétrole sur 20 ans permettant d'engager la construction...

jeudi 18 janvier 2018 à 18:18

Le pétrole hésite, entre pessimisme de l'Opep et un rapport …

Londres: Les cours du pétrole hésitaient jeudi en fin d'échanges européens alors que l'Opep a relevé ses prévisions sur la production américaine...

jeudi 18 janvier 2018 à 17:39

USA: les stocks de brut continuent à reculer fortement

New York: Les stocks de pétrole brut ont chuté plus fortement que prévu aux Etats-Unis la semaine dernière, se repliant au plus...

jeudi 18 janvier 2018 à 15:26

Le pétrole ouvre en baisse à New York avant un rapport sur l…

New York: Le prix du pétrole new-yorkais reculait légèrement à l'ouverture jeudi, hésitant entre un rapport de l'Opep tablant sur une production...

jeudi 18 janvier 2018 à 12:51

Opep: l'offre américaine sera plus importante que prévu cett…

Paris: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a une nouvelle fois fait état jeudi d'un rééquilibrage du marché mais revu à...

jeudi 18 janvier 2018 à 12:08

Le pétrole stable avant les stocks américains et le rapport …

Londres: Les prix du pétrole restaient stables jeudi en cours d'échanges européens dans un marché attentiste avant le rapport hebdomadaire du Département...

jeudi 18 janvier 2018 à 11:35

Pétrole: l'Irak signe avec BP pour développer les champs de …

Kirkouk (irak): L'Irak a signé jeudi un contrat avec le géant pétrolier britannique BP pour développer la production de pétrole, que Bagdad...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En novembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En novembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+9,0 % sur un mois, après +5,2 %). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent également (+1,0 % après −1,1 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En novembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros continue d'augmenter (+9,0 % après +5,2 % en août), à 53 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est comparable (+8,9 % après +3,8 %), le taux de change étant resté quasi...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite