Menu
RSS
A+ A A-

Vers un retour de Shell en Iran

prix du petrole TéhéranTéhéran: Le groupe pétrolier anglo-néerlandais Royal Dutch Shell a signé un accord préliminaire avec la Compagnie nationale iranienne de pétrochimie (NPC), marquant sa volonté de revenir en Iran qu'il avait quitté en raison des sanctions internationales contre Téhéran, ont annoncé lundi les deux parties.
L'agence de presse Shana, liée au ministère iranien du Pétrole, a indiqué que ce pré-accord avait été signé dimanche.

Nous pouvons confirmer avoir exprimé notre intérêt à explorer davantage les secteurs potentiels de coopération avec la NPC au travers d'une lettre d'intention, a pour sa part déclaré un porte-parole de Shell à l'AFP.

Le vice-président de Shell, Hans Nijkamp, a assisté à la cérémonie de signature à Téhéran, déclarant à Shana que le groupe recherchait une présence à long terme en Iran. Nous devons d'abord identifier les secteurs dans lesquels nous pouvons travailler ensemble et ensuite préciser quelles structures commerciales nous utilisons, quelles solutions techniques, pour, à la fin, parvenir à une sorte d'accord de co-entreprise, a-t-il ajouté.

Mais il est encore trop tôt pour établir un calendrier, a affirmé M. Nijkamp à Shana en se réjouissant du retour de l'Iran au sein de la communauté internationale. Mais c'est encore une situation fragile, a-t-il reconnu.

Le vice-ministre iranien du Pétrole, Amir Hossein Zamaninia, a de son côté estimé que ce pré-accord était une étape très significative pour le démarrage de l'implication de Shell dans l'industrie pétrochimique d'Iran qui, nous l'espérons, sera opérationnelle très vite.

Marzieh Shahdaei, directeur de la NPC, a déclaré à Shana que sa compagnie souhaitait augmenter sa production de 60 millions à 160 millions de tonnes d'ici 2025.

M. Zamaninia a lui affirmé que l'Iran avait pour objectif de passer des accords d'un montant de 10 milliards de dollars dans le secteur pétrolier et gazier en 2016.

La levée des sanctions internationales en janvier, à la suite de l'accord international de juillet 2015 sur le programme nucléaire iranien, a attiré en Iran de nombreuses entreprises étrangères souhaitant investir dans ce pays de 80 millions d'habitants, riche en pétrole et en gaz.

Shell, comme la plupart des autres grandes compagnies pétrolières et autres, avait dû cesser toute activité avec l'Iran à cause des sanctions en 2010. Le groupe avait repris ses achats de pétrole iranien en juin.

(c) AFP

Commenter Vers un retour de Shell en Iran

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Le pétrole en Iran


mardi 03 janvier 2017

Iran: 29 compagnies internationales qualifiées pour les proj…

Téhéran: L'Iran a qualifié 29 grandes compagnies européennes et asiatiques pour participer aux appels d'offres pour le développement des champs pétroliers et...

mercredi 07 décembre 2016

Pétrole et gaz: protocoles d'accord entre Total et Shell en …

Téhéran: Le groupe français Total et le Néerlandais Shell doivent signer mercredi à Téhéran des protocoles d'accord dans le secteur pétrolier et...

jeudi 01 décembre 2016

Pétrole: l'Iran crie victoire après l'accord de l'Opep

Téhéran: L'Iran sort gagnant de l'accord de mercredi à l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), l'Arabie saoudite ayant dû accepter que...


- Voir toutes les nouvelles du pétrole en Iran

La Compagnie pétrolière Shell

Shell-Gabon va vendre ses actifs, grève des salariés inquiets pour leur a…

lundi 16 janvier 2017

Libreville: Le géant pétrolier Shell va céder sa filiale au Gabon, provoquant l'inquiétude de ses 400 salariés qui ont menacé lundi de durcir une grève lancée le 12 janvier.


- Toute l'actualité de la compagnie pétrolière Shell

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 20 janvier 2017 à 18:13

Le pétrole remonte et retrouve l'équilibre sur la semaine

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens et retrouvaient leur niveau du début de la semaine, les marchés...

vendredi 20 janvier 2017 à 15:08

Le pétrole ouvre en nette hausse à New York, à 52,51 dollars…

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en nette hausse vendredi à New York, profitant de l'approche d'une réunion du comité...

vendredi 20 janvier 2017 à 13:58

Pétrole: Schlumberger dans le rouge en 2016, table sur un ré…

Paris: Schlumberger est tombé dans le rouge en 2016, affecté par la chute des prix du pétrole, mais le leader mondial des...

vendredi 20 janvier 2017 à 12:24

Le pétrole monte légèrement, les raffineries chinoises tourn…

Londres: Les prix du pétrole poursuivaient leur hausse modérée vendredi en cours d'échanges européens, de bonnes données venues de Chine venant soutenir...

vendredi 20 janvier 2017 à 06:18

Le pétrole à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, vendredi en Asie, au lendemain d'informations de l'Agence internationale de l'énergie (AIE)...

jeudi 19 janvier 2017 à 21:54

Brésil : un juge clé de l'enquête Petrobras tué dans un acci…

Rio de janeiro: Un juge brésilien de la Cour suprême jouant un rôle central dans l'enquête sur le vaste scandale de corruption...

jeudi 19 janvier 2017 à 20:59

Le pétrole termine en légère hausse, chiffres américains en …

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en légère hausse jeudi, les investisseurs s'attachant aux aspects positifs du rapport hebdomadaire...

jeudi 19 janvier 2017 à 18:11

Le pétrole atténue ses gains, les réserves de brut en hausse…

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en fin d'échanges européens mais effaçaient une partie de leurs gains, alors que les réserves...

jeudi 19 janvier 2017 à 17:27

USA: petite hausse inattendue des stocks de brut, tassement …

New York: Les stocks de pétrole brut ont, de manière inattendue, légèrement progressé aux Etats-Unis mais la production s'est tassée, selon les...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite