Menu
RSS
A+ A A-

La Norvège puise plus profond dans sa manne pétrolière

prix du petrole OsloOslo: La Norvège devrait dépenser un montant record de sa manne pétrolière en 2017, année électorale, pour relancer une économie se débattant avec la faiblesse du cours du baril, ressort-il du projet de budget présenté jeudi.
Le gouvernement de droite prévoit d'utiliser 225,6 milliards de couronnes (25 milliards d'euros au cours actuel) de revenus pétroliers, soit 20 milliards de couronnes de plus que cette année. Cela correspond à un coup de pouce de 0,4 point de PIB, selon lui.

Après un net ralentissement dû à la chute du prix du pétrole passé d'environ 115 dollars le baril à la mi-2014 à près de 50 dollars actuellement, l'économie norvégienne, très dépendante des hydrocarbures, affiche désormais des signes de reprise.

Grâce à la réduction des taux d'intérêt, à l'affaiblissement de la couronne norvégienne et à une politique budgétaire expansive, la croissance s'accélère et le chômage plafonne autour de 5,0%, un niveau enviable pour bon nombre de pays industrialisés.

Après 1,0% cette année, la croissance du PIB continental (hors hydrocarbures et transport maritime) devrait s'accélérer à 1,7% l'an prochain puis à 2,4% en 2018, selon le gouvernement.

Mais il est trop tôt pour déclarer l'économie norvégienne guérie, a déclaré la ministre de l'Économie et des Finances, Siv Jensen, en présentant le projet de budget 2017.

Le gouvernement compte donc puiser à hauteur de 3,0% dans son fonds souverain, le plus gros au monde, qui pèse aujourd'hui quelque 7.131 milliards de couronnes (793 milliards d'euros). C'est plus que les 2,8% de ponctions cette année mais moins que les 4,0% autorisés.

Les législatives de septembre 2017 s'annoncent serrées entre la coalition au pouvoir, qui rassemble conservateurs et droite populiste anti-immigration, et l'opposition de gauche.

Le projet de budget prévoit notamment des allègements fiscaux pour les ménages, une baisse d'un point de l'impôt sur les sociétés ramené à 24%, une hausse de la fiscalité sur les carburants et une augmentation de la part des biocarburants, dont la part devra atteindre 7%.

Minoritaire au Parlement, le gouvernement doit maintenant entamer des négociations avec ses alliés de centre-droit pour adopter le budget, susceptible de ce fait d'être amendé.

(c) AFP

Commenter La Norvège puise plus profond dans sa manne pétrolière


Le pétrole en Norvège


vendredi 08 septembre 2017

En Norvège, la difficile désaccoutumance au pétrole

Oslo: Plus gros producteur d'hydrocarbures d'Europe de l'ouest, la Norvège cherche officiellement à réduire sa dépendance au pétrole mais faire une croix...

mardi 11 juillet 2017

Norvège: la production de pétrole baisse de 5% en juin

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a baissé de 5% en juin mais reste supérieure...

mercredi 21 juin 2017

Pétrole: Oslo offre un nombre record de blocs dans l'Arctiqu…

Oslo: La Norvège a proposé mercredi d'ouvrir à l'exploration pétrolière un nombre record de blocs dans les eaux arctiques de la mer...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Norvège

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 22 septembre 2017 à 21:00

Sans surprise du côté de l'Opep, le pétrole termine en hauss…

NYC/Cours de clôture: Le prix du baril de pétrole coté à New York a légèrement progressé vendredi après une réunion de l'Organisation...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:39

Exploration de pétrole en Guyane, Alexandre se félicite, les…

Paris: Le président de la collectivité territoriale de Guyane (CTG) Rodolphe Alexandre s'est félicité vendredi dans un communiqué de la prolongation jeudi...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:05

Le pétrole tente de se reprendre, peu surpris par l'Opep

Londres: Les prix du pétrole tentaient timidement de relever la tête vendredi en fin d'échanges européens, après une réunion encourageante des pays...

vendredi 22 septembre 2017 à 16:44

Total: accord avec Chevron pour explorer dans le Golfe du Me…

Paris: Le groupe pétrolier et gazier français Total a annoncé vendredi avoir signé un accord avec l'américain Chevron pour explorer en eau...

vendredi 22 septembre 2017 à 15:22

Le pétrole, scrutant une réunion de l'Opep, ouvre en baisse …

New York: Les cours du pétrole coté à New York reculaient à l'ouverture vendredi alors que l'Organisation des pays exportateurs de pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 13:46

Pétrole: Moscou favorable à la poursuite de l'entente avec l…

Vienne: Le ministre russe de l'Energie Alexandre Novak s'est dit favorable à la poursuite d'une action "concertée" avec l'Opep sur le pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 12:25

Le pétrole stable sur fond de consultations à l'Opep

Londres: Les prix du pétrole étaient peu ou prou stables vendredi en cours d'échanges européens, les investisseurs attendant des indices en provenance...

vendredi 22 septembre 2017 à 08:25

Le pétrole à la hausse en Asie avant l'Opep

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, vendredi en Asie, les investisseurs attendant une rencontre entre des représentants de...

jeudi 21 septembre 2017 à 21:21

Le pétrole termine en baisse à New York avant une réunion de…

NYC/Cours de clôture: Le baril de pétrole coté à New York a fini en légère baisse jeudi à la veille d'une rencontre...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite