Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole baisse un peu après le bond provoqué par l'accord de l'Opep

prix du petrole LondresLondres: Les prix du pétrole baissaient un peu jeudi en cours d'échanges européens, reprenant leur souffle suite au bond des cours de la veille après l'accord surprise de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) sur une réduction de production d'or noir.
Vers 10H10 GMT (12H10 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en novembre valait 48,34 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 35 cents par rapport à la clôture de mercredi. En cours d'échanges asiatiques, le prix du Brent était monté à 49,09 dollars, son niveau le plus élevé en deux semaines et demie. Le Brent avait terminé mardi à 45,97 dollars.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour la même échéance perdait 19 cents à 46,86 dollars. Le cours du WTI avait atteint en début d'échanges asiatiques 47,47 dollars, au plus haut en deux semaines et demie. Le WTI avait fini mardi à 44,67 dollars.

Au terme d'une réunion de près de six heures et de plusieurs semaines de tractations, l'OPEP a annoncé mercredi soir à Alger avoir décidé de ramener sa production à un niveau de 32,5 à 33 millions de barils par jour (mbj), contre 33,47 mbj en août selon les données de l'Agence internationale de l'Énergie (AIE).

Il s'agit de la plus importante limitation depuis celle décidée durant la crise de 2008.

"La décision de l'OPEP de réduire l'offre de pétrole a fait grimper mercredi les cours du brut d'environ 5%", observait Simon Smith, analyste chez FxPro.

L'annonce du cartel a "surpris les marchés car les divisions entre l'Iran, qui retrouve progressivement les marchés mondiaux (après la levée d'un embargo international en début d'année, NDLR), et l'Arabie saoudite, qui manque de liquidités, semblaient insurmontables", expliquait M. Smith.

Pour Ipek Ozkardeskaya, analyste chez London Capital Group, "il était temps pour l'Arabie saoudite de tempérer son appétit pour une plus grande part du marché, étant donné que ses propres finances ont commencé à sentir les effets négatifs de prix du baril très bas pour une période plus longue qu'anticipé".

Mais si certains analystes revoyaient en légère hausse leurs prévisions pour le cours du baril dans les mois à venir, la prudence restait de mise.

En effet, "un tel accord aurait dû avoir un impact plus marqué sur le pétrole, disons un bond des cours d'au moins 10%-15%, mais le manque de détails a limité la hausse et il faudra désormais attendre (la réunion officielle) du 30 novembre pour voir si l'accord se traduira par des actes et si les pays producteurs non-membres de l'OPEP suivront le même chemin", tempérait Hussein Sayed, analyste chez FXTM.

Depuis un peu plus de deux ans, la surabondance de l'offre et la morosité de la demande ont affaibli les cours du brut à des niveaux jugés trop bas par les principaux pays producteurs.

(c) AFP

Commenter Le pétrole baisse un peu après le bond provoqué par l'accord de l'Opep


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 19 septembre 2017 à 15:37

Le pétrole ouvre en hausse à New York, au-dessus de 50 dolla…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York progressait légèrement à l'ouverture mardi, juste au-dessus du seuil des...

mardi 19 septembre 2017 à 12:42

Le pétrole monte un peu dans un marché sans élan

Londres: Les prix du pétrole montait un peu mardi en cours d'échanges européens, mais le marché restait dans l'ensemble sans grande direction...

mardi 19 septembre 2017 à 06:53

Le pétrole mitigé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient dans des marges étroites mardi en Asie dans l'attente du rapport sur le niveau des stocks...

lundi 18 septembre 2017 à 21:02

Le pétrole bute à nouveau à New York sur la barre des 50 dol…

NYC/Cours de clôture: Le prix du pétrole coté à New York a terminé en légère hausse lundi, butant sur le seuil symbolique...

lundi 18 septembre 2017 à 18:13

Le pétrole baisse un peu après la hausse de la semaine derni…

Londres: Les cours du pétrole baissaient un peu lundi en fin d'échanges européens, souffrant de quelques prises de bénéfices après les sommets...

lundi 18 septembre 2017 à 15:34

Le pétrole new-yorkais, nerveux face au seuil des 50 dollars…

New York: Le prix du baril pétrole coté à New York a débuté la séance en légère baisse lundi, les investisseurs faisant...

lundi 18 septembre 2017 à 12:39

Le pétrole évolue sans grande direction après une forte haus…

Londres: Les prix du pétrole peinaient à accrocher un cap lundi en cours d'échanges européens, mais restaient tout de même proche de...

lundi 18 septembre 2017 à 06:09

Le pétrole orienté à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, lundi en Asie, mais les gains étaient limités par de nouvelles inquiétudes...

vendredi 15 septembre 2017 à 21:09

Face au seuil des 50 dollars, le pétrole new-yorkais fait du…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole coté à New York, en forte hausse au cours des séances précédentes, se sont heurtés...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite