Menu
RSS
A+ A A-

Opep: le Gabon soutiendra la position majoritaire, Ryad a refroidi l'espoir d'un accord

prix du petrole AlgerAlger: Le Gabon, qui a rejoint l'Opep en juillet, a indiqué mercredi qu'il se joindrait à la position majoritaire lors de la réunion du cartel pétrolier à Alger, même si Ryad a refroidi les espoirs d'un accord sur un gel de la production d'or noir.
Nous soutiendrons la position majoritaire, a brièvement déclaré l'ambassadeur du Gabon à Alger, Moussa Pambou Makosso, à son arrivée à un forum énergétique international dans la capitale algérienne.

La réunion informelle de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) doit débuter à 14H00 GMT à l'issue de ce forum pour discuter d'un éventuel gel de la production afin de soutenir des prix de l'or noir très affaiblis depuis plus de deux ans par une offre excédentaire.

Mais dès la veille, l'Arabie saoudite, chef de file du cartel, et l'Iran ont refroidi l'espoir de pouvoir aboutir à un consensus en raison de fortes divergences de vues entre ces deux grandes puissances rivales du Moyen-Orient.

Le ministre saoudien de l'Energie, Khaled al-Faleh, a ainsi prévenu qu'il ne s'attendait pas à ce que la rencontre débouche sur un accord mercredi, la considérant plutôt comme consultative.

Le ministre iranien du Pétrole, Bijan Namdar Zanganeh, avait lui répété que Téhéran souhaitait avant tout rétablir ses niveaux de production antérieurs aux sanctions internationales liées à son programme nucléaire, soit environ 4 millions de barils par jour (mbj), voire un peu plus.

La distance se réduit entre les pays de l'OPEP sur la question savoir à quel niveau la production peut être gelée, a toutefois déclaré le Saoudien Khaled al-Faleh mardi soir, cité par Bloomberg News, à l'issue d'une journée de négociations en coulisses.

Il n'a pas écarté la possibilité d'un accord au sommet de l'OPEP à Vienne, le 30 novembre.

Il a aussi estimé que l'Iran, le Nigeria et la Libye devraient être autorisés à produire aux niveaux maximum qui fassent sens.

(c) AFP

Commenter Opep: le Gabon soutiendra la position majoritaire, Ryad a refroidi l'espoir d'un accord


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 22 septembre 2017 à 21:00

Sans surprise du côté de l'Opep, le pétrole termine en hauss…

NYC/Cours de clôture: Le prix du baril de pétrole coté à New York a légèrement progressé vendredi après une réunion de l'Organisation...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:39

Exploration de pétrole en Guyane, Alexandre se félicite, les…

Paris: Le président de la collectivité territoriale de Guyane (CTG) Rodolphe Alexandre s'est félicité vendredi dans un communiqué de la prolongation jeudi...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:05

Le pétrole tente de se reprendre, peu surpris par l'Opep

Londres: Les prix du pétrole tentaient timidement de relever la tête vendredi en fin d'échanges européens, après une réunion encourageante des pays...

vendredi 22 septembre 2017 à 16:44

Total: accord avec Chevron pour explorer dans le Golfe du Me…

Paris: Le groupe pétrolier et gazier français Total a annoncé vendredi avoir signé un accord avec l'américain Chevron pour explorer en eau...

vendredi 22 septembre 2017 à 15:22

Le pétrole, scrutant une réunion de l'Opep, ouvre en baisse …

New York: Les cours du pétrole coté à New York reculaient à l'ouverture vendredi alors que l'Organisation des pays exportateurs de pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 13:46

Pétrole: Moscou favorable à la poursuite de l'entente avec l…

Vienne: Le ministre russe de l'Energie Alexandre Novak s'est dit favorable à la poursuite d'une action "concertée" avec l'Opep sur le pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 12:25

Le pétrole stable sur fond de consultations à l'Opep

Londres: Les prix du pétrole étaient peu ou prou stables vendredi en cours d'échanges européens, les investisseurs attendant des indices en provenance...

vendredi 22 septembre 2017 à 08:25

Le pétrole à la hausse en Asie avant l'Opep

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, vendredi en Asie, les investisseurs attendant une rencontre entre des représentants de...

jeudi 21 septembre 2017 à 21:21

Le pétrole termine en baisse à New York avant une réunion de…

NYC/Cours de clôture: Le baril de pétrole coté à New York a fini en légère baisse jeudi à la veille d'une rencontre...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite