Menu
RSS
A+ A A-

Nigeria: Shell coupe les vannes d'un oléoduc vital dans le delta

prix du petrole warri (nigeria)Warri (nigeria): Shell Petroleum Development Company (SPDC) a coupé les vannes du Trans Niger Pipeline lundi, important oléoduc-gazoduc dans la région pétrolière nigériane du delta (Sud), suite à un feu qui s'est déclaré sur les conduits d'approvisionnement, a rapporté un porte-parole de la compagnie.
Un feu a été observé sur le Trans Niger Pipeline, au niveau de Gio dans l'Ogoni Land (Etat de Rivers), a rapporté Joseph Obari. SPDC a interrompu le service par mesure de précaution pendant le cours de l'enquête, qui devrait déterminer s'il s'agit d'une nouvelle attaque de groupes armés, très actifs depuis plusieurs mois dans la région.

Nous ne savons pas les causes de cet incendie, tout ce que l'on sait c'est qu'on a vu de hautes flammes et de la fumée noire qui sortait du pipeline ce matin, en sortant de la maison, a confié Tamuno Alobari, un habitant de Gio, à l'AFP, expliquant que ce sont les habitants de la communauté qui ont alerté les secours tôt lundi matin.

L'oléoduc-gazoduc Trans Niger Pipeline transporte près de 180.000 barils de brut par jour au terminal d'exportation de Bonny, dont un autre oléoduc d'approvisionnement a déjà été attaqué samedi par le groupe armé des Vengeurs du Delta du Niger (NDA).

Les NDA ont rompu samedi le cessez-le-feu, engagé il y a un mois, après 8 mois d'attaques intenses, s'estimant bernés dans le processus de pourparlers avec le gouvernement nigérian.

Selon le site internet de Shell, le Trans Niger Pipeline est une infrastructure d'approvisionnement en gaz liquide, vital pour la production d'énergie domestique de la centrale Afam VI, et pour les exportations de gaz.

Les centrales électriques du pays, qui fonctionnent à plus de 80% au gaz naturel, n'arrivent plus à fournir de l'énergie au géant de l'Afrique, qui souffre d'une grave pénurie énergétique.

Pour l'instant, aucun groupe n'a revendiqué cet incident majeur, mais le Nigeria fait face à des attaques régulières de groupes armés très organisés, en plus des sabotages artisanaux.

En août, l'armée a lancé l'opération Sourire de Crocodile, près de la ville pétrolière de Warri (Delta), pour tenter de reprendre le contrôle de la région, où les groupes rebelles prolifèrent.

A cause des attaques, la production de pétrole est passée de 2,1 millions de barils par jour au premier trimestre à 1,7 million actuellement, et le Nigeria a perdu sa place de premier exportateur de pétrole en Afrique au profit de l'Angola.

La semaine dernière, le gouvernement nigérian avait annoncé que le pays reprendrait sa première place, grâce à la réouverture des terminaux de Qua Iboe et Forcados, détruits en juin dernier par les NDA et qui fournissent 540.000 barils de pétrole par jour à l'exportation.

Les NDA, ainsi que d'autres groupes armés qui pullulent dans la région, visent sciemment des zones de production stratégiques. Les NDA, aux velléités clairement indépendantistes, réclament une meilleure redistribution des ressources du pétrole, et ont menacé de déclarer l'indépendance unilatérale du Biafra (région du Delta) le 1er octobre, jour de la fête nationale du Nigeria.

L'exportation de pétrole représente 70% du budget national, et le pays est étranglé par une pénurie de devises internationales et par une forte inflation, qui a entraîné le pays en récession économique au deuxième trimestre.

(c) AFP

Commenter Nigeria: Shell coupe les vannes d'un oléoduc vital dans le delta


Le pétrole au Nigéria


mardi 28 novembre 2017

Amnesty dénonce l'implication de Shell dans des crimes au Ni…

lagos: Le géant pétrolier anglo-néerlandais Shell a une lourde responsabilité dans des exactions commises dans les années 1990 à l'encontre des populations...

mardi 07 novembre 2017

Petrobras annonce la vente d'actifs au Nigéria

Rio de janeiro: Le groupe pétrolier d'État brésilien Petrobras a annoncé mardi la mise en vente de ses actifs au Nigéria, dans...

jeudi 12 octobre 2017

La justice nigériane saisit de nouvelles propriétés apparten…

Lagos: La justice nigériane a ordonné la saisie définitive de quatre propriétés appartenant à l'ex-ministre du Pétrole d'une valeur de 7 millions...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole au Nigéria

La Compagnie pétrolière Shell

Amnesty dénonce l'implication de Shell dans des crimes au Nigeria

mardi 28 novembre 2017

lagos: Le géant pétrolier anglo-néerlandais Shell a une lourde responsabilité dans des exactions commises dans les années 1990 à l'encontre des populations du sud-est du Nigeria, immense zone d'extraction de l'or noir, a dénoncé mardi Amnesty International.


-Toute l'actualité de la compagnie pétrolière Shell

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 15 décembre 2017 à 21:04

Le pétrole termine en ordre dispersé après un indicateur amé…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole new-yorkais et londoniens ont terminé en ordre dispersé vendredi, après le recul du nombre hebdomadaire...

vendredi 15 décembre 2017 à 18:18

Le pétrole hésite, entre surproduction et perturbations en m…

Londres: Les cours du pétrole divergaient vendredi en fin d'échanges européens après une semaine volatile, alors que les baisses de production causées...

vendredi 15 décembre 2017 à 15:29

Le pétrole avance à l'ouverture, l'oeil rivé sur la mer du N…

New York: Le prix du pétrole new-yorkais progressait à l'ouverture vendredi, les craintes autour de la fermeture d'un oléoduc en mer du...

vendredi 15 décembre 2017 à 12:14

Le pétrole monte un peu, la production de mer du Nord reste …

Londres: Les prix du pétrole avançaient légèrement vendredi en cours d'échanges européens, les marchés hésitant entre perturbation de la production à court...

jeudi 14 décembre 2017 à 21:09

Pétrole: le Canadien Cenovus supprime jusqu'à 700 emplois

Montréal: Le producteur de pétrole canadien Cenovus a annoncé jeudi la suppression de 15% de ses effectifs, soit près de 700 emplois...

jeudi 14 décembre 2017 à 21:08

Le pétrole new-yorkais soutenu par la perspective d'une haus…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse jeudi à New York, portés par la perspective d'une augmentation des...

jeudi 14 décembre 2017 à 18:09

Le pétrole se reprend mais le marché tâtonne encore

Londres: Les cours du pétrole repartaient à la hausse jeudi en fin d'échanges européens, restant soutenus par la fermeture d'un pipeline en...

jeudi 14 décembre 2017 à 17:28

Produits pétroliers: hausse de la consommation française en …

Paris: Les livraisons de produits pétroliers en France ont progressé de 2,7% en novembre sur un an, avec une hausse du fioul...

jeudi 14 décembre 2017 à 16:47

"Force majeure" autour de l'oléoduc Forties en mer…

Londres: Le groupe pétrochimique Ineos a déclaré l'état de "force majeure" après l'arrêt pour cause de fêlure du principal olédoduc pétrolier de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite