Menu
RSS
A+ A A-

USA: ExxonMobil dans le collimateur du gendarme de la Bourse

prix du petrole New YorkNew York: ExxonMobil fait l'objet d'une enquête du gendarme de la Bourse américain, qui s'intéresse à la façon dont le groupe valorise ses gisements pétroliers dans un environnement de prix bas et d'intensification de la lutte contre le réchauffement climatique, rapporte mardi le Wall Street Journal.
L'autorité des marchés financiers examine de près les pratiques comptables de la compagnie pétrolière, également dans le collimateur du Procureur général de New York Eric Schneiderman.

Elle a demandé des documents confidentiels en août à ExxonMobil et à son auditeur, le cabinet PricewaterCoopers (PwC), affirme le quotidien des milieux d'affaires américains, citant des sources proches du dossier.

La SEC s'interroge sur la façon dont ExxonMobil valorise ses puits pétroliers après la chute de plus de moitié des prix du baril de pétrole depuis deux ans.

Les autorités américaines et des experts s'étonnent que le groupe texan n'ait toujours pas procédé à une dépréciation de ses actifs pétroliers, alors que les entreprises énergétiques ont reconnu que leurs gisements valaient environ 200 milliards de dollars de moins que leurs estimations initiales, selon le cabinet Rystad Energy.

Chevron, grand rival d'ExxonMobil, a par exemple inscrit une charge de 2,8 milliards de dollars dans ses comptes du deuxième trimestre.

ExxonMobil a jusqu'à présent répondu avoir l'habitude de sous-évaluer ses puits pour éviter toute mauvaise surprise.

Contacté par l'AFP, la SEC n'a pas souhaité commenter mardi. ExxonMobil n'a pas donné suite dans l'immédiat.

La SEC s'intéresse également à la façon dont ExxonMobil mesure et évalue les risques financiers potentiels posés par le besoin de limiter l'utilisation des énergies fossiles.

Le régulateur a ainsi reçu des documents obtenus par le procureur de New York dans le cadre d'une vaste enquête ouverte par Eric Schneiderman en novembre dernier contre le géant pétrolier texan, affirme encore le Wall Street Journal.

L'Etat de New York cherche à déterminer si ExxonMobil a correctement informé les investisseurs et le grand public des risques financiers potentiels posés par le besoin de limiter l'utilisation des énergies fossiles.

Il s'intéresse notamment au financement par ExxonMobil de recherches climato-sceptiques et cherche à déterminer si l'entreprise a caché des études montrant le rôle néfaste des énergies fossiles dans le changement climatique.

(c) AFP

Commenter USA: ExxonMobil dans le collimateur du gendarme de la Bourse

Commentaires   

0 #1 NABAN 21-09-2016 07:44
Bonjour, EXXON MOBIL, champion du monde de la pollution, je ne devrai pas cracher dans la soupe pour y avoir travaillé mais cette multinationale est comme toutes les autres, PROFIT, PROFIT, PROFIT, à n'importe qu'elle prix. Une société sans scrupule!!!!!


La Compagnie pétrolière américaine ExxonMobil

ExxonMobil: bénéfices 2T quasi doublés mais inférieurs aux attentes

vendredi 28 juillet 2017

New York: La major pétrolière américaine ExxonMobil a annoncé vendredi des bénéfices presque doublés au deuxième trimestre, en raison d'une nette baisse de ses coûts et de ses investissements.

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 18 août 2017 à 21:36

Le pétrole termine la semaine sur une très bonne note

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé vendredi sur une bonne note une semaine marquée par une hausse de la...

vendredi 18 août 2017 à 18:14

Le pétrole remonte dans un marché prudent

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens, dans un marché hésitant, après des données américaines contrastées et avant...

vendredi 18 août 2017 à 17:31

Pétrole: Pdvsa (public) paie les intérêts de sa dette

Caracas: La compagnie pétrolière publique vénézuélienne PDVSA a démenti vendredi les rumeurs d'un possible défaut de paiement, dans un contexte de profonde...

vendredi 18 août 2017 à 15:30

Le pétrole ouvre en petite hausse à New York à la fin d'une …

New York: Les cours du pétrole new-yorkais ont ouvert en très légère hausse vendredi, à la fin d'une semaine de baisse au...

vendredi 18 août 2017 à 12:34

Le pétrole stable avant une nouvelle réunion de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient vendredi en cours d'échanges européens, le marché hésitant après des données américaines contrastées et avant...

vendredi 18 août 2017 à 06:27

Le pétrole recule légèrement en Asie

séoul: Les cours du pétrole reculaient légèrement en Asie vendredi, les investisseurs ignorant la baisse des stocks de brut américain pour privilégier...

jeudi 17 août 2017 à 21:27

Le pétrole termine en hausse, hésitant entre stocks et produ…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse jeudi, à l'issue d'une séance hésitante au cours de laquelle les...

jeudi 17 août 2017 à 18:12

Le pétrole rebondit, le marché reste prudent

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en fin d'échanges européens dans un marché incertain après des données contrastées sur les réserves...

jeudi 17 août 2017 à 15:27

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York, plombé par la …

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en légère baisse jeudi à New York, restant timorés au lendemain de l'annonce d'une...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite