Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole se ressaisit, profitant d'un regain d'intérêt du marché pour les actifs risqués

prix du petrole LondresLondres: Les cours du pétrole reprenaient des couleurs jeudi en fin d'échanges européens et profitaient d'un retour du goût pour le risque des marchés, sans effacer l'intégralité des pertes de la veille et après avoir été malmenés sur les quatre dernières séances.
Vers 16H20 GMT (18H20 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en novembre valait 46,89 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 1,04 dollar par rapport à la clôture de mercredi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour le mois d'octobre prenait 69 cents à 44,84 dollars.

Les données macroéconomiques américaines décevantes (à savoir les ventes au détail et les prix à la production aux Etats-Unis en août, NDLR) ont enclenché un retour de l'appétit pour le risque chez les investisseurs, puisque la probabilité d'une hausse des taux d'intérêt américains s'éloigne, expliquait Fawad Razaqzada, analyste chez Forex.com, à l'AFP.

La Réserve fédérale américaine (Fed), qui envisage de relever son taux directeur d'ici la fin de l'année, pourrait en effet remettre cette hausse à plus tard pour soutenir l'économie américaine, ce qui rendrait le dollar moins cher, et favoriserait les investisseurs qui utilisent la monnaie américaine pour acheter du pétrole.

La hausse du jour ne permet cependant pas aux cours de l'or noir d'effacer leurs pertes des dernières séances, alors que les craintes autour d'une surproduction mondiale s'intensifient.

Les prix du pétrole sont devenus de plus en plus sensibles aux données sur l'offre, confirmait Lukman Otununga, analyste FXTM, dans une note.

Les craintes autour d'un retour du brut venu du Nigeria et de Libye sur les marchés repoussent les investisseurs, ajoutait-il.

La compagnie nationale de pétrole libyenne a ainsi annoncé jeudi qu'elle reprendrait les exportations, alors que la région où se trouvent les principaux terminaux du pays, le Croissant pétrolier, est désormais sous le contrôle des autorités rivales au gouvernement d'unité nationale.

Quant au Nigeria, les marchés anticipaient la reprise de l'activité, perturbée par une série d'attentats.

(c) AFP

Commenter Le pétrole se ressaisit, profitant d'un regain d'intérêt du marché pour les actifs risqués


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 22 novembre 2017 à 18:13

Le pétrole profite de la baisse des réserves de brut aux Eta…

Londres: Les cours du pétrole montaient mercredi en fin d'échanges européens, profitant de la baisse des réserves de brut des Etats-Unis la...

mercredi 22 novembre 2017 à 17:16

USA: baisse des stocks de brut et nouveau record de producti…

New York: Les stocks de pétrole brut ont baissé aux Etats-Unis la semaine dernière après deux semaines de hausse surprise de suite...

mercredi 22 novembre 2017 à 15:31

Le pétrole avance, anticipant une baisse des réserves de bru…

New York: Le pétrole new-yorkais a ouvert la séance en hausse mercredi, poussé par la perspective d'une baisse des réserves hebdomadaires de...

mercredi 22 novembre 2017 à 12:18

Le pétrole monte, les réserves de brut des états-Unis auraie…

Londres: Les prix du pétrole montaient mercredi en cours d'échanges européens alors que la fédération américaine professionnelle de l'API a estimé que...

mercredi 22 novembre 2017 à 06:22

Le pétrole grimpe en Asie

Singapour: Le pétrole était orienté à la hausse, mercredi matin, dopé par des estimations d'une nette baisse des réserves américaines de brut...

mardi 21 novembre 2017 à 21:08

Le pétrole profite de propos favorables à un accord de l'Ope…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse mardi, profitant de signaux optimistes sur...

mardi 21 novembre 2017 à 18:19

Le pétrole stable, prudence des marchés avant la réunion de …

Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient mardi en fin d'échanges européens alors que les investisseurs restaient prudents à une dizaine de...

mardi 21 novembre 2017 à 18:11

Pétrole/corruption: six dirigeants de la filiale américaine …

Caracas: Les autorités vénézuéliennes ont arrêté le président et cinq vice-présidents de Citgo, la filiale américaine du groupe pétrolier vénézuélien PDVSA, pour...

mardi 21 novembre 2017 à 15:29

Le pétrole en hausse à New York, saluant des commentaires ir…

New York: Le pétrole new-yorkais évoluait en hausse mardi peu après l'ouverture, les investisseurs saluant des commentaires rassurants quant à l'éventuelle prolongation...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite