Menu
RSS

Brésil : Lula était le chef suprême du réseau de corruption dans le scandale Petrobras

prix du petrole brasiliaBrasilia: L'ancien président de gauche du Brésil, Luiz Inacio Lula da Silva (2003-2010), était le chef suprême du réseau de corruption au sein du géant public pétrolier Petobras, a déclaré mercredi le procureur responsable du dossier, qui a transmis à un juge le dossier d'inculpation de Lula pour corruption et blanchiment d'argent.
Le parquet accuse Luiz Inacio Lula da Silva d'être le chef suprême du réseau de corruption qui opérait à PetroBras, a annoncé le procureur Deltan Dallagnol au cours d'une conférence de presse à Curitiba, où le juge Sergio Moro, chargé du dossier sur les enquêtes de l'Opération Lavage rapide, devra désormais décider s'il accepte ou non d'inculper l'ex-chef de l'Etat.

M. Dallagnol a relevé que le réseau de corruption ne se limitait pas à PetroBras mais touchait aussi sa filiale Eletrobras, les ministères de la Planification et de la Santé, la banque d'Etat Caixa Econômica et probablement d'autres organismes publics.

Sans le pouvoir de décision de Lula, ce réseau aurait été impossible, a souligné le procureur, ajoutant que l'ancien président se trouvait en haut de la pyramide.

M. Dallagnol a affirmé que dans le cadre de ce plus grand scandale de corruption de l'histoire du Brésil, Lula avait reçu quelque 3,7 millions de réais (1,1 million de dollars au taux de change actuel) en pots-de-vin.

Il a également dit que la société de BTP OAS, l'une des principales entreprises impliquées dans le réseau de corruption, avait octroyé des avantages en nature à Lula, notamment par le biais de travaux dans un appartement.

(c) AFP

Commenter Brésil : Lula était le chef suprême du réseau de corruption dans le scandale Petrobras

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


La Compagnie pétrolière Brésilienne PetroBras

Petrobras met en vente sa raffinerie de Pasadena

mercredi 10 mai 2017

Rio de janeiro: Petrobras va mettre en vente sa raffinerie de Pasadena, en Californie, dont l'achat en 2006 est entaché d'accusations de corruption, dans le cadre de sa politique de cession d'actifs, a annoncé mercredi la compagnie brésilienne d'État.


-Toute l'actualité de la compagnie pétrolière PetroBras

Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 29 juin 2017 à 07:15

Le pétrole poursuit sa timide remontée en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de remonter en Asie jeudi, profitant de l'annonce d'une baisse de la production américaine de brut.

mercredi 28 juin 2017 à 21:03

Le pétrole profite d'une baisse de la production aux Etats-U…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé la séance en hausse mercredi, le marché accueillant positivement l'annonce d'une baisse de...

mercredi 28 juin 2017 à 18:50

Le pétrole monte grâce au repli des réserves américaines d'e…

Londres: Les cours du pétrole repartaient à la hausse mercredi en fin d'échanges européens, portés par la baisse des réserves d'essence et...

mercredi 28 juin 2017 à 16:49

USA: hausse surprise des stocks de brut, les réserves d'esse…

New York: Les stocks de pétrole brut ont enregistré une hausse surprise la semaine dernière aux Etats-Unis tandis que les réserves d'essence...

mercredi 28 juin 2017 à 15:30

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York avant un rappor…

New York: Les cours du pétrole ont débuté la séance en légère baisse mercredi à New York, le marché attendant avec fébrilité...

mercredi 28 juin 2017 à 12:58

Le pétrole baisse un peu, l'offre surabondante pèse

Londres: Les prix du pétrole baissaient un peu mercredi en cours d'échanges européens, la surabondance persistante de l'offre pesant de nouveau sur...

mercredi 28 juin 2017 à 07:51

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient à la baisse mercredi en Asie, les investisseurs craignant une hausse des stocks de brut américain.

mardi 27 juin 2017 à 21:08

Le pétrole porté par l'anticipation d'une baisse des stocks

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette hausse mardi à New York et à Londres, soutenus par l'anticipation...

mardi 27 juin 2017 à 18:14

Le pétrole se reprend, aidé par l'accès de faiblesse du doll…

Londres: Les cours du pétrole poursuivaient leur reprise mardi en fin d'échanges européens, aidés notamment par un accès de faiblesse du dollar...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite