Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole finit en légère hausse à New York, restant dans l'expectative

prix du petrole NYC/Cours de clôtureNYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont légèrement monté mardi à New York, le marché continuant à hésiter au gré des incertitudes et des spéculations sur les chances d'un accord de gel de l'offre entre pays producteurs.
Le cours du baril de "light sweet crude", référence américaine du brut, a pris 39 cents à 44,83 dollars sur le contrat pour livraison en octobre au New York Mercantile Exchange (Nymex), au lendemain d'une séance de clôture pour la fête américaine du Travail.

"Le contexte de surabondance continue à lester les cours en les maintenant à mi-chemin entre 40 et 50 dollars le baril", a résumé Gene McGillian, de Tradition Energy. "On attend de voir surgir un nouveau moteur."

Alors que le marché new-yorkais n'a guère bougé mardi au sortir d'un week-end de trois jours, son homologue londonien avait déjà enregistré un début de semaine animé, avec un bond lundi immédiatement suivi par un franc repli.

"Depuis une ou deux séances, on voit à quel point le marché évolue en fonction des gros titres", a expliqué M. McGillian.

Depuis le week-end, des déclarations de l'Arabie saoudite, membre dominante de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), et de la Russie, l'un des principaux producteurs extérieurs au cartel, ont en effet relancé l'espoir d'un accord sur un gel de la production.

"Le marché a brusquement monté sur fond d'informations sur l'éventualité d'un accord... Et puis, on s'est mis à se demander +Et s'il n'y avait aucun accord ?+ et les cours sont retombés au niveau où ils étaient auparavant", a résumé M. McGillian.

L'Arabie saoudite a elle-même douché les espoirs en jugeant superflu de décider d'un gel de l'offre, alors que les investisseurs comptent sur une telle mesure en vue d'une réunion exceptionnelle de l'OPEP à la fin du mois à Alger.

"Pour le moment, la réaction du marché laisse penser que des déclarations ne suffisent plus à soutenir les cours ; le marché a besoin d'actions", a écrit Tim Evans de Citi.

Les incertitudes règnent d'autant plus que les observateurs gardent le souvenir de l'échec d'un sommet du même type, en avril dernier, à l'issue duquel les membres de l'OPEP, tiraillée par les tensions entre l'Arabie saoudite et l'Iran, n'avaient pu trouver aucun accord.

"C'est facile d'évoquer un gel de la production, mais ce sera plus difficile d'y parvenir, puisque l'Iran est en voie de relever sa production à 4 millions de barils par jour (bj) et le Nigeria se prépare à rétablir la sienne", a jugé M. Evans.

L'Iran a fait cette année son retour sur le marché mondial, à la suite de la levée de sanctions internationales, tandis que le Nigeria essaie de se remettre d'une vague de sabotages par divers groupes rebelles dans sa région pétrolifère.

(c) AFP

Commenter Le pétrole finit en légère hausse à New York, restant dans l'expectative

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 02 décembre 2016 à 20:51

Le pétrole monte encore dans le sillage de l'Opep

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a monté vendredi, signant une troisième séance de hausse après l'annonce d'un accord de limitation de l'offre...

vendredi 02 décembre 2016 à 18:18

Le pétrole souffle après sa hausse post-accord de l'Opep

Londres: Les cours du pétrole montaient légèrement vendredi en fin d'échanges européens après s'être envolés mercredi avec la décision de l'Opep de...

vendredi 02 décembre 2016 à 15:20

Après deux jours d'envol, le pétrole stagne à New York

New York: Les cours du pétrole ont ouvert proches de l'équilibre vendredi à New York, les investisseurs effectuant des rééquilibrages après deux...

vendredi 02 décembre 2016 à 12:50

Le pétrole reprend son souffle après ses gains post-Opep

Londres: Les prix du pétrole baissaient un peu vendredi en cours d'échanges européens, reprenant leur souffle après avoir fortement grimpé depuis l'annonce...

vendredi 02 décembre 2016 à 08:28

Biocarburants: les agriculteurs européens dénoncent un coup …

Paris: Inadmissible ! Les cultivateurs européens sont dans une colère noire après la proposition surprise de la Commission européenne de freiner le...

vendredi 02 décembre 2016 à 07:05

Aux USA, les producteurs de pétrole sont en embuscade après …

New York: En annonçant une réduction marquée de son offre, l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) risque d'ouvrir une brèche pour...

vendredi 02 décembre 2016 à 05:16

Le pétrole recule en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient vendredi en Asie tout en restant au dessus de la barre des 50 dollars, l'accord conclu...

jeudi 01 décembre 2016 à 20:54

Le pétrole reste porté par l'Opep et finit en forte hausse

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fortement monté jeudi et poursuivi ainsi l'envol entamé la veille après l'annonce d'un accord...

jeudi 01 décembre 2016 à 18:28

BP valide un investissement massif dans le Golfe du Mexique

Londres: Le géant pétrolier britannique BP a donné jeudi son feu vert à un nouvel investissement massif dans un projet de plateforme...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite