Menu
RSS

Le pétrole baisse fortement, interrompant une longue flambée

prix du petrole NYC/Cours de clôtureNYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont nettement repliés lundi, après une période prolongée de hausse, sous le coup de divers éléments qui laissaient craindre un rebond de l'offre à travers le monde.
Le cours du baril de référence "light sweet crude" (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) a reculé de 1,47 dollar à 47,05 dollars sur le contrat pour livraison en septembre au New York Mercantile Exchange (Nymex).

"Le pétrole n'a plus réussi à trouver de soutien", a résumé Carl Larry, de Frost & Sullivan.

Après un mauvais mois de juillet, les cours se sont repris à partir du début août, sur fond d'espoirs de mesures concertées entre grands producteurs pour stabiliser l'offre, mais ils semblent désormais caler vers le seuil des 50 dollars le baril.

Le net recul de lundi "n'est pas vraiment une surprise", a estimé Bart Melek, de TD Securities. "La semaine dernière a été excellente et on a enchaîné la plus longue série de hausses consécutives depuis quatre ans. On assiste à quelques prises de bénéfices."

Au-delà de ces raisons techniques, diverses actualités étaient de nature lundi à encourager le scepticisme de certains investisseurs, comme la surabondance mondiale semble toujours avoir du mal à se résorber.

Le marché continuait par exemple à digérer l'annonce juste avant le week-end d'une nouvelle hausse du nombre de puits en activité aux Etats-Unis, pour la huitième semaine de suite, qui laisse craindre un rebond de la production américaine.

Sur le plan international, "les cours se sont repliés aujourd'hui face à des actualités concernant l'offre en Irak et au Nigeria", a avancé dans une note Matt Smith, de ClipperData.

En ce qui concerne l'Irak, le gouvernement central a fait part de son intention d'augmenter ses exportations de pétrole de 5% dans les prochains jours, à la suite d'un arrangement avec les autorités régionales kurdes sur l'emploi d'un oléoduc.

Quant au Nigeria, premier exportateur africain de pétrole, les rebelles des Vengeurs du Delta du Niger (NDA) ont annoncé ce weekend un cessez-le-feu conditionnel et accepté de négocier avec le gouvernement après huit mois de sabotages dans le sud pétrolifère du pays.

Cette annonce "a été accueillie avec beaucoup de scepticisme, ce qui est normal", a relativisé M. Smith. "Même quand le gouvernement s'est récemment remis à verser de l'argent aux rebelles, les sabotages ont continué."

(c) AFP

Commenter Le pétrole baisse fortement, interrompant une longue flambée

Commentaires   

0#1NABAN23-08-2016 08:20
Bonjour, aujourd'hui, c'est le mot crainte et hier c'était le mot rumeur qui font baisser le prix du brut, voyez donc dans quel monde nous vivons, un monde où ces soit-disant experts et analystes ne font que la pluie et/ou le beau temps au gré du vent!!! Quelle honte!!!!

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 24 avril 2017 à 12:17

Le pétrole rebondit, l'Opep rassure les marchés

Londres: Les prix du pétrole remontaient lundi en cours d'échanges européens, l'Opep s'évertuant à rassurer des marchés inquiets de la hausse apparemment...

lundi 24 avril 2017 à 07:05

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole ont rebondi lundi en Asie, en raison des possibilités d'une prolongation des baisses de production décidées entre...

dimanche 23 avril 2017 à 16:12

Koweït: la justice valide la hausse des prix des carburants

Koweït: La cour d'appel du Koweït a estimé dimanche que la décision du gouvernement d'augmenter les prix des carburants ne violait pas...

vendredi 21 avril 2017 à 21:17

Pas d'exception aux sanctions russes pour les entreprises pé…

Washington: L'administration Trump n'autorisera pas les entreprises américaines à participer à des projets pétroliers ou gaziers impliquant des sociétés visées par les...

vendredi 21 avril 2017 à 20:48

Le pétrole baisse nettement, le marché rattrapé par le doute

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont nettement baissé vendredi, une vague de pessimisme envahissant le marché à l'issue d'une semaine...

vendredi 21 avril 2017 à 18:29

Le pétrole à son plus bas en trois semaines, l'offre américa…

Londres: Les cours du pétrole reculaient vendredi en fin d'échanges européens, alors que l'offre américaine paraît intarissable et malgré les efforts de...

vendredi 21 avril 2017 à 15:18

Le pétrole stagne à New York, l'attentisme dominant

New York: Les cours du pétrole stagnaient peu après l'ouverture vendredi à New York, le marché se montrant prudent à l'issue d'une...

vendredi 21 avril 2017 à 13:16

La consommation de produits pétroliers a baissé en mars

Paris: Les livraisons de produits pétroliers en France ont baissé de 1,3% en mars par rapport à la même période en 2016...

vendredi 21 avril 2017 à 12:25

Le pétrole stable, la surabondance inquiète les marchés

Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient vendredi en cours d'échanges européens, les craintes sur une surproduction mondiale due au pétrole de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite