Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole baisse fortement, interrompant une longue flambée

prix du petrole NYC/Cours de clôtureNYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont nettement repliés lundi, après une période prolongée de hausse, sous le coup de divers éléments qui laissaient craindre un rebond de l'offre à travers le monde.
Le cours du baril de référence "light sweet crude" (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) a reculé de 1,47 dollar à 47,05 dollars sur le contrat pour livraison en septembre au New York Mercantile Exchange (Nymex).

"Le pétrole n'a plus réussi à trouver de soutien", a résumé Carl Larry, de Frost & Sullivan.

Après un mauvais mois de juillet, les cours se sont repris à partir du début août, sur fond d'espoirs de mesures concertées entre grands producteurs pour stabiliser l'offre, mais ils semblent désormais caler vers le seuil des 50 dollars le baril.

Le net recul de lundi "n'est pas vraiment une surprise", a estimé Bart Melek, de TD Securities. "La semaine dernière a été excellente et on a enchaîné la plus longue série de hausses consécutives depuis quatre ans. On assiste à quelques prises de bénéfices."

Au-delà de ces raisons techniques, diverses actualités étaient de nature lundi à encourager le scepticisme de certains investisseurs, comme la surabondance mondiale semble toujours avoir du mal à se résorber.

Le marché continuait par exemple à digérer l'annonce juste avant le week-end d'une nouvelle hausse du nombre de puits en activité aux Etats-Unis, pour la huitième semaine de suite, qui laisse craindre un rebond de la production américaine.

Sur le plan international, "les cours se sont repliés aujourd'hui face à des actualités concernant l'offre en Irak et au Nigeria", a avancé dans une note Matt Smith, de ClipperData.

En ce qui concerne l'Irak, le gouvernement central a fait part de son intention d'augmenter ses exportations de pétrole de 5% dans les prochains jours, à la suite d'un arrangement avec les autorités régionales kurdes sur l'emploi d'un oléoduc.

Quant au Nigeria, premier exportateur africain de pétrole, les rebelles des Vengeurs du Delta du Niger (NDA) ont annoncé ce weekend un cessez-le-feu conditionnel et accepté de négocier avec le gouvernement après huit mois de sabotages dans le sud pétrolifère du pays.

Cette annonce "a été accueillie avec beaucoup de scepticisme, ce qui est normal", a relativisé M. Smith. "Même quand le gouvernement s'est récemment remis à verser de l'argent aux rebelles, les sabotages ont continué."

(c) AFP

Commenter Le pétrole baisse fortement, interrompant une longue flambée

Commentaires   

0 #1 NABAN 23-08-2016 08:20
Bonjour, aujourd'hui, c'est le mot crainte et hier c'était le mot rumeur qui font baisser le prix du brut, voyez donc dans quel monde nous vivons, un monde où ces soit-disant experts et analystes ne font que la pluie et/ou le beau temps au gré du vent!!! Quelle honte!!!!


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 22 septembre 2017 à 21:00

Sans surprise du côté de l'Opep, le pétrole termine en hauss…

NYC/Cours de clôture: Le prix du baril de pétrole coté à New York a légèrement progressé vendredi après une réunion de l'Organisation...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:39

Exploration de pétrole en Guyane, Alexandre se félicite, les…

Paris: Le président de la collectivité territoriale de Guyane (CTG) Rodolphe Alexandre s'est félicité vendredi dans un communiqué de la prolongation jeudi...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:05

Le pétrole tente de se reprendre, peu surpris par l'Opep

Londres: Les prix du pétrole tentaient timidement de relever la tête vendredi en fin d'échanges européens, après une réunion encourageante des pays...

vendredi 22 septembre 2017 à 16:44

Total: accord avec Chevron pour explorer dans le Golfe du Me…

Paris: Le groupe pétrolier et gazier français Total a annoncé vendredi avoir signé un accord avec l'américain Chevron pour explorer en eau...

vendredi 22 septembre 2017 à 15:22

Le pétrole, scrutant une réunion de l'Opep, ouvre en baisse …

New York: Les cours du pétrole coté à New York reculaient à l'ouverture vendredi alors que l'Organisation des pays exportateurs de pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 13:46

Pétrole: Moscou favorable à la poursuite de l'entente avec l…

Vienne: Le ministre russe de l'Energie Alexandre Novak s'est dit favorable à la poursuite d'une action "concertée" avec l'Opep sur le pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 12:25

Le pétrole stable sur fond de consultations à l'Opep

Londres: Les prix du pétrole étaient peu ou prou stables vendredi en cours d'échanges européens, les investisseurs attendant des indices en provenance...

vendredi 22 septembre 2017 à 08:25

Le pétrole à la hausse en Asie avant l'Opep

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, vendredi en Asie, les investisseurs attendant une rencontre entre des représentants de...

jeudi 21 septembre 2017 à 21:21

Le pétrole termine en baisse à New York avant une réunion de…

NYC/Cours de clôture: Le baril de pétrole coté à New York a fini en légère baisse jeudi à la veille d'une rencontre...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite