Menu
RSS
A+ A A-

Russie: la privatisation de Bachneft reportée sine die

prix du petrole MoscouMoscou: Le gouvernement russe a décidé de reporter sine die la privatisation du producteur pétrolier Bachneft, l'une des mesures clés décidées par Moscou pour combler les pertes causées par la chute des prix du pétrole, rapporte mercredi la presse russe.
Cette décision constitue un revirement totalement inattendu alors que le ministère de l'Economie venait de recueillir les candidatures des entreprises intéressées et de procéder à une estimation pour cette opération de plusieurs milliards d'euros, jugée essentielle pour le budget.

Elle a été prise par le Premier ministre Dmitri Medvedev en accord avec le président Vladimir Poutine, ont indiqué plusieurs journaux citant la porte-parole du chef du gouvernement.

Contactés par l'AFP, ni le ministère de l'Economie ni les services de M. Medvedev n'avaient donné suite. L'action Bachneft s'effondrait de 11,37% vers 08H00 GMT à la Bourse de Moscou.

L'Etat russe, face à sa plus longue crise économique depuis plus de 15 ans, est confronté à l'effondrement de ses revenus tirés des ventes d'hydrocarbures, qui représentaient la moitié des rentrées budgétaires les années fastes.

Il a donc décidé de réduire sa participation dans plusieurs entreprises publiques dont Bachneft, groupe basé à Oufa (sud) privatisé une première fois au début des années 2000 et dont il a repris le contrôle il y a moins de deux ans à l'issue de poursuites controversées contre son propriétaire Vladimir Evtouchenkov.

Selon le journal RBK, le revirement du gouvernement s'explique par la conjoncture difficile sur les marchés, qui aurait abouti à un prix décevant. Elle intervient aussi après une intervention des autorités locales de Bachkirie, où est basé Bacheft, qui craignent que l'entreprise ne cesse de s'acquitter de certaines obligations sociales liées à son statut public, selon ce quotidien.

Pour le journal Kommersant, le report est lié par ailleurs à la lutte qui se jouait en coulisses entre Loukoïl, groupe privé donné favori pour la reprise de l'entreprise, et le géant public Rosneft.

Ce dernier, candidat au rachat, s'est attiré les critiques de hauts responsables gouvernementaux jugeant absurde sa participation dans la mesure où il est détenu à majorité par l'Etat.

Mais son influent patron Igor Setchine, proche de longue date de Vladimir Poutine, a prévenu qu'il ne retirerait pas cette candidature sans décret en ce sens du gouvernement.

L'ambitieux programme du gouvernement se limite donc pour l'instant à la vente en Bourse en juillet de 10% du producteur de diamants Alrosa pour un peu plus de 700 millions d'euros. L'opération la plus massive attendue est la vente de 19% de Rosneft mais elle n'a toujours pas été lancée et reste peu probable cette année.

(c) AFP

Commenter Russie: la privatisation de Bachneft reportée sine die


Le pétrole en Russie


vendredi 22 septembre 2017

Pétrole: Moscou favorable à la poursuite de l'entente avec l…

Vienne: Le ministre russe de l'Energie Alexandre Novak s'est dit favorable à la poursuite d'une action "concertée" avec l'Opep sur le pétrole...

jeudi 14 septembre 2017

ExxonMobil et la Russie règlent à l'amiable un différend fis…

Moscou: Le géant américain des hydrocarbures ExxonMobil et le gouvernement russe ont signé un accord à l'amiable soldant un différend fiscal de...

lundi 26 juin 2017

Russie: le pétrolier Rosneft obtient des excuses d'un média …

Moscou: L'un des rares médias jugés indépendants en Russie, RBK, a présenté lundi des excuses au pétrolier Rosneft et son influent patron...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Russie

Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 25 septembre 2017 à 05:23

Le pétrole à la hausse en Asie avant l'Opep

Singapour: Les cours du pétrole reculaient lundi en Asie après une réunion de l'Opep qui s'est terminée sans engagement tangible sur une...

dimanche 24 septembre 2017 à 20:50

Kurdistan: Bagdad demande aux pays de ne traiter qu'avec lui…

Bagdad: Le gouvernement irakien a demandé dimanche à tous les pays de ne traiter qu'avec lui pour les transactions pétrolières après la...

vendredi 22 septembre 2017 à 21:00

Sans surprise du côté de l'Opep, le pétrole termine en hauss…

NYC/Cours de clôture: Le prix du baril de pétrole coté à New York a légèrement progressé vendredi après une réunion de l'Organisation...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:39

Exploration de pétrole en Guyane, Alexandre se félicite, les…

Paris: Le président de la collectivité territoriale de Guyane (CTG) Rodolphe Alexandre s'est félicité vendredi dans un communiqué de la prolongation jeudi...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:05

Le pétrole tente de se reprendre, peu surpris par l'Opep

Londres: Les prix du pétrole tentaient timidement de relever la tête vendredi en fin d'échanges européens, après une réunion encourageante des pays...

vendredi 22 septembre 2017 à 16:44

Total: accord avec Chevron pour explorer dans le Golfe du Me…

Paris: Le groupe pétrolier et gazier français Total a annoncé vendredi avoir signé un accord avec l'américain Chevron pour explorer en eau...

vendredi 22 septembre 2017 à 15:22

Le pétrole, scrutant une réunion de l'Opep, ouvre en baisse …

New York: Les cours du pétrole coté à New York reculaient à l'ouverture vendredi alors que l'Organisation des pays exportateurs de pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 13:46

Pétrole: Moscou favorable à la poursuite de l'entente avec l…

Vienne: Le ministre russe de l'Energie Alexandre Novak s'est dit favorable à la poursuite d'une action "concertée" avec l'Opep sur le pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 12:25

Le pétrole stable sur fond de consultations à l'Opep

Londres: Les prix du pétrole étaient peu ou prou stables vendredi en cours d'échanges européens, les investisseurs attendant des indices en provenance...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite