Menu
RSS
A+ A A-

Rosneft: le bénéfice net fond d'un tiers au 2T

prix du petrole MoscouMoscou: Le géant russe du pétrole Rosneft a annoncé lundi avoir vu son bénéfice net diminuer d'un tiers sur un an au deuxième trimestre sous l'effet de la chute des prix des hydrocarbures, même s'il a assuré avoir remonté la pente par rapport au début de l'année.
Entre avril et juin, le groupe contrôlé par l'Etat russe et visé par des sanctions occidentales dues à la crise ukrainienne, a dégagé un bénéfice net de 89 milliard de roubles (1,2 milliard d'euros au cours de lundi).

C'est 33% de moins qu'au deuxième trimestre 2015 mais un peu plus que prévu par les analystes interrogés par l'agence Interfax.

Le chiffre d'affaires du groupe, dont l'Etat voudrait céder une partie du capital, a également dépassé les attentes avec un recul de 7,8% à 1.232 milliards de roubles (17,1 milliards d'euros).

Le patron de Rosneft Igor Setchine a souligné dans un communiqué que le contexte restait marqué par la volatilité sur le marché pétrolier malgré le rebond des cours au deuxième trimestre par rapport au premier.

Notre priorité dans ces conditions difficiles reste le contrôle de nos coûts d'exploitation et de nos frais généraux ainsi que de renforcer la qualité de notre programme d'investissements, a expliqué ce proche du président Vladimir Poutine.

Je suis satisfait d'observer que l'évolution de nos coûts d'exploitation a été nettement inférieure à l'inflation, a-t-il ajouté.

Entre le premier et le deuxième trimestre, la réduction des coûts ainsi que le rebond des prix ont ainsi permis au bénéfice net d'être multiplié par 6,4, a-t-il insisté.

Rosneft avait déjà annoncé avoir enregistré une production d'hydrocarbures de 5,2 millions de barils équivalent pétrole par jour sur le premier semestre, soit 0,7% de plus qu'un an plus tôt.

La production de pétrole a reculé de 0,1% à 100,71 millions de tonnes mais celle de gaz a bondi de 6,9%.

Alors que de nombreux gisements en Russie sont considérés comme en fin de vie, Rosneft a annoncé ces derniers mois plusieurs accords, notamment avec son actionnaire britannique BP et des sociétés indiennes, pour développer sa production en Sibérie et se renforcer sur le marché asiatique.

L'Etat, qui veut compenser les pertes budgétaires dues à la chute des cours du pétrole, veut réduire sa participation dans Rosneft de 69% à 50% mais des responsables du gouvernement ont fait savoir récemment que l'opération devrait peut être attendre l'année prochaine.

(c) AFP

Commenter Rosneft: le bénéfice net fond d'un tiers au 2T


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 24 novembre 2017 à 20:15

Le pétrole progresse à quelques jours d'une réunion stratégi…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse vendredi lors d'une séance écourtée, profitant...

vendredi 24 novembre 2017 à 18:17

Le pétrole monte, l'oléoduc Keystone reste paralysé

Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi en fin d'échanges européens, le WTI américain profitant en particulier d'une perturbation régionale de l'offre...

vendredi 24 novembre 2017 à 15:23

Le pétrole progresse, s'inquiétant des conséquences d'une fu…

New York: Le pétrole new-yorkais a débuté la séance en hausse vendredi, la fermeture depuis plusieurs jours d'un oléoduc reliant le Canada...

vendredi 24 novembre 2017 à 13:27

Le pétrole grimpe, l'oléoduc Keystone perturbe l'offre nord-…

Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens, alors qu'un oléoduc majeur qui relie le Canada et les États-Unis...

vendredi 24 novembre 2017 à 08:12

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient vendredi dans des directions divergentes en Asie, le "light sweet crude" (WTI) enfonçant un plus haut...

jeudi 23 novembre 2017 à 18:10

Le pétrole tâtonne dans un marché perturbé par Thanksgiving

Londres: Les cours du pétrole divergeaient jeudi en fin d'échanges européens alors que les marchés sont restés fermés aux Etats-Unis en raison...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:33

Le pétrole recule un peu, marché fermé aux états-Unis

Londres: Les prix du pétrole baissait légèrement jeudi en cours d'échanges européens, dans une séance atone alors que les marchés resteront fermés...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:15

Appel à la grève de la CGT pétrole: mouvement diversement su…

Paris: L'appel à la grève de la CGT pétrole pour "préserver" la convention collective de la branche, remise en cause selon elle...

jeudi 23 novembre 2017 à 06:11

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, après la forte hausse de la veille, alors que...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite