Menu
RSS
A+ A A-

Pétrole: l'autrichien OMV plonge dans le rouge au 2T, plombé par les dépréciations

prix du petrole vienneVienne: Le groupe pétrolier et gazier autrichien OMV a annoncé mercredi un déficit net surprise de 117 millions d'euros au deuxième trimestre, en raison des faibles cours du brut et de dépréciations.
Le résultat opérationnel (Ebit) affiche un déficit de 300 millions d'euros, contre un excédent de 222 millions un an plus tôt, et le chiffre d'affaires accuse une baisse de 19%, à 4,6 milliards.

Hors effets exceptionnels et effets de stock, l'Ebit ressort à 214 millions d'euros, en recul de 43%. Les dépréciations se montent à 614 millions d'euros, contre 206 millions au deuxième trimestre 2015.

Ces résultats prennent de court les analystes, qui avaient sous-estimé ces dépréciations et tablaient sur un bénéfice net de 173 milllions d'euros.

A la Bourse de Vienne, l'action OMV perdait 0,74% à 24,19 euros en milieu de matinée, après être brièvement passée sous les 24 euros.

Comme ses concurrents, OMV, groupe intégré de la production à la distribution employant 23.700 personnes, pâtit des prix bas du pétrole et du gaz, ainsi que de faibles marges en raffinerie, a relevé son PDG, Rainer Seele, dans un communiqué.

Dans ce contexte, la société poursuit une politique de réduction des coûts et d'optimisation de ses investissements, notamment en production.

OMV a ainsi annoncé mardi céder une participation de 30% dans le champ pétrolier et gazier de Rosenbank au large de l'Ecosse. La vente au canadien Suncor, pour 2015 millions de dollars, limitera les contraintes d'investissements d'OMV sur ce site, souligne M. Seele.

Le groupe autrichien souligne avoir diminué ses investissements de 29% au deuxième trimestre, à 489 millions d'euros, et fait passer son taux d'endettement à 29%, contre 40% un an plus tôt.

Il a par ailleurs vu son flux de liquidités opérationnel progresser de 21% à un millliard d'euros, s'est félicité le PDG.

Pour l'ensemble de l'exercice, OMV ne table pas sur un retournement de conjoncture et entend limiter ses investissements à 2,2 millliards d'euros et réaliser par ailleurs 100 millions d'euros d'économies dans le cadre d'une chasse aux coûts.

(c) AFP

Commenter Pétrole: l'autrichien OMV plonge dans le rouge au 2T, plombé par les dépréciations


Les dernières actualités des prix du pétrole

dimanche 17 décembre 2017 à 03:19

Pétrole: le vénézuelien PDVSA et le russe Rosneft signent un…

Caracas: Le groupe pétrolier d'état vénézuelien PDVSA a annoncé samedi avoir signé avec la firme russe Rosneft une série d'accords dans les...

vendredi 15 décembre 2017 à 21:04

Le pétrole termine en ordre dispersé après un indicateur amé…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole new-yorkais et londoniens ont terminé en ordre dispersé vendredi, après le recul du nombre hebdomadaire...

vendredi 15 décembre 2017 à 18:18

Le pétrole hésite, entre surproduction et perturbations en m…

Londres: Les cours du pétrole divergaient vendredi en fin d'échanges européens après une semaine volatile, alors que les baisses de production causées...

vendredi 15 décembre 2017 à 15:29

Le pétrole avance à l'ouverture, l'oeil rivé sur la mer du N…

New York: Le prix du pétrole new-yorkais progressait à l'ouverture vendredi, les craintes autour de la fermeture d'un oléoduc en mer du...

vendredi 15 décembre 2017 à 12:14

Le pétrole monte un peu, la production de mer du Nord reste …

Londres: Les prix du pétrole avançaient légèrement vendredi en cours d'échanges européens, les marchés hésitant entre perturbation de la production à court...

jeudi 14 décembre 2017 à 21:09

Pétrole: le Canadien Cenovus supprime jusqu'à 700 emplois

Montréal: Le producteur de pétrole canadien Cenovus a annoncé jeudi la suppression de 15% de ses effectifs, soit près de 700 emplois...

jeudi 14 décembre 2017 à 21:08

Le pétrole new-yorkais soutenu par la perspective d'une haus…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse jeudi à New York, portés par la perspective d'une augmentation des...

jeudi 14 décembre 2017 à 18:09

Le pétrole se reprend mais le marché tâtonne encore

Londres: Les cours du pétrole repartaient à la hausse jeudi en fin d'échanges européens, restant soutenus par la fermeture d'un pipeline en...

jeudi 14 décembre 2017 à 17:28

Produits pétroliers: hausse de la consommation française en …

Paris: Les livraisons de produits pétroliers en France ont progressé de 2,7% en novembre sur un an, avec une hausse du fioul...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite