Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole poursuit son franc rebond, encouragé par l'Opep

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont nettement monté lundi, encouragés par des annonces de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) à poursuivre le fort rebond technique engagé la semaine précédente.
Le cours du baril américain de référence (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) a pris 1,22 dollar à 43,02 dollars sur le contrat pour livraison en septembre au New York Mercantile Exchange (Nymex).

A Londres, le prix du baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en octobre, contrat de référence, a monté de 1,12 dollar à 45,39 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE).

"Le marché continue à rebondir", a résumé Gene McGillian, de Tradition Energy. "Les cours avaient chuté jusqu'aux 40 dollars le baril et ce repli semblait un peu extrême."

Les cours de l'or noir ont enregistré un très mauvais mois de juillet, face à une recrudescence des inquiétudes sur le niveau élevé de l'offre, mais ils se reprennent depuis quelques séances.

Désormais, "les investisseurs optimistes sont un peu encouragés par les rumeurs selon lesquelles l'OPEP envisage un gel de son offre", a rapporté Mike Lynch, de Strategic Energy & Economic Research.

Le cartel, qui contribue à la baisse des prix en s'abstenant de réduire sa production depuis la fin 2014, a annoncé lundi que ses 14 membres allaient tenir une réunion informelle fin septembre en marge d'un forum énergétique à Alger.

"Ce n'est pas sûr que cela influe longtemps (sur le marché), mais c'est la seule véritable actualité", a reconnu M. Lynch.

L'Arabie saoudite, membre dominant de l'OPEP, avait théoriquement conclu un accord avec la Russie pour geler leurs offres, mais cela n'avait pas été suivi d'effets après l'échec d'un sommet sur le sujet en avril en présence de la plus grande partie des membres du cartel.

"On entend des rumeurs et des murmures sur un nouveau sommet de l'OPEP en vue d'un gel... Ce qui a exactement l'effet souhaité par certains de ses membres: les cours du pétrole montent comme des fous", a écrit Matt Smith, de ClipperData.


- Rebond auto-réalisateur

De fait, l'annonce d'une réunion extraordinaire de l'OPEP, quand bien même le cartel est resté flou sur ses objectifs, "a pris de court une partie du marché", a rapporté dans une note Tim Evans, de Citi, rappelant que les cours étaient récemment tombés au plus bas depuis six mois.

Beaucoup d'analystes interprétaient effectivement le rebond des dernières séances comme un rééquilibrage logique de la part d'investisseurs ayant excessivement parié sur une baisse des cours, avec un aspect auto-réalisateur.

"On assiste à un rebond technique et on va voir si cela pousse de nouveaux investisseurs à sauter sur l'occasion et passer à l'achat", a avancé M. McGillian.

Evoquant lui aussi l'espoir d'une stabilisation de l'offre de l'OPEP, il jugeait plus généralement que le marché profitait "de l'attente d'une baisse de la production en Amérique du Nord et d'une hausse de la demande mondiale de carburant".

Même si elle montre des signes de rebond depuis quelques semaines, la production américaine donne une lueur d'espoir aux investisseurs depuis le printemps en déclinant fortement.

(c) AFP

Commenter Le pétrole poursuit son franc rebond, encouragé par l'Opep


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 22 septembre 2017 à 21:00

Sans surprise du côté de l'Opep, le pétrole termine en hauss…

NYC/Cours de clôture: Le prix du baril de pétrole coté à New York a légèrement progressé vendredi après une réunion de l'Organisation...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:39

Exploration de pétrole en Guyane, Alexandre se félicite, les…

Paris: Le président de la collectivité territoriale de Guyane (CTG) Rodolphe Alexandre s'est félicité vendredi dans un communiqué de la prolongation jeudi...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:05

Le pétrole tente de se reprendre, peu surpris par l'Opep

Londres: Les prix du pétrole tentaient timidement de relever la tête vendredi en fin d'échanges européens, après une réunion encourageante des pays...

vendredi 22 septembre 2017 à 16:44

Total: accord avec Chevron pour explorer dans le Golfe du Me…

Paris: Le groupe pétrolier et gazier français Total a annoncé vendredi avoir signé un accord avec l'américain Chevron pour explorer en eau...

vendredi 22 septembre 2017 à 15:22

Le pétrole, scrutant une réunion de l'Opep, ouvre en baisse …

New York: Les cours du pétrole coté à New York reculaient à l'ouverture vendredi alors que l'Organisation des pays exportateurs de pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 13:46

Pétrole: Moscou favorable à la poursuite de l'entente avec l…

Vienne: Le ministre russe de l'Energie Alexandre Novak s'est dit favorable à la poursuite d'une action "concertée" avec l'Opep sur le pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 12:25

Le pétrole stable sur fond de consultations à l'Opep

Londres: Les prix du pétrole étaient peu ou prou stables vendredi en cours d'échanges européens, les investisseurs attendant des indices en provenance...

vendredi 22 septembre 2017 à 08:25

Le pétrole à la hausse en Asie avant l'Opep

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, vendredi en Asie, les investisseurs attendant une rencontre entre des représentants de...

jeudi 21 septembre 2017 à 21:21

Le pétrole termine en baisse à New York avant une réunion de…

NYC/Cours de clôture: Le baril de pétrole coté à New York a fini en légère baisse jeudi à la veille d'une rencontre...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite