Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole baisse, toujours déprimé par trop d'offre

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont baissé lundi dans un environnement toujours déprimé par le niveau élevé de l'offre, que ce soit aux Etats-Unis ou dans l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep).
Le cours du baril de référence (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison en septembre a perdu 1,06 dollar à 43,13 dollars sur le New York Mercantile Exchange, au plus bas depuis trois mois.

"Les chiffres publiés la semaine dernière par le département américain de l'Energie (DoE) continuent à jeter une ombre sur le marché", a mis en avant Bob Yawger, de Mizuho Securities. "Les réserves d'essence sont tellement écrasantes qu'il est difficile de croire à un scénario optimiste, du moins à propos des stocks."

Dans une actualité estivale peu fournie, le DoE a durablement déprimé les investisseurs la semaine précédente en annonçant, certes, une baisse des réserves de brut, mais surtout un gonflement des stocks d'essence à une saison où ils sont censés baisser face aux nombreux déplacements automobiles.

Pour contribuer à la défiance générale, la production américaine montre des signes de rebond, alors que son déclin persistant soutenait le marché depuis le printemps, et certains investisseurs s'inquiètent d'une reprise de l'activité des puits de forage aux Etats-Unis depuis un mois, même si elle reste à un très bas niveau.

De plus, les investisseurs commencent à s'inquiéter du fait que les raffineries américaines vont bientôt entrer dans une période saisonnière de moindre activité.

"Elles vont ralentir la cadence", a annoncé M. Yawger. "Quand ce sera le cas, les stocks d'essence vont baisser... Mais on va se retrouver avec beaucoup de pétrole brut de côté et c'est ce à quoi le marché se prépare."

Certains observateurs mettaient plutôt en avant un sentiment général de retour à la réalité, après le soutien apporté au printemps par plusieurs problèmes de production dans le monde.

"Les rumeurs de marché avancent que (sa baisse) est une réaction à la perspective du déclin saisonnier de l'activité des raffineries américaines (mais) cela ne devrait pas constituer une surprise", a estimé dans une note Tim Evans de Citi. "C'est plutôt un facteur circonstanciel qui est susceptible de renforcer une tendance générale à la baisse sur le marché."

(c) AFP

Commenter Le pétrole baisse, toujours déprimé par trop d'offre


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 19 septembre 2017 à 18:08

Le pétrole baisse un peu en attendant les stocks américains

Londres: Les cours du pétrole repartaient en petite baisse mardi en fin d'échanges européens, mais continuaient de n'osciller que faiblement autour de...

mardi 19 septembre 2017 à 15:43

Libye: blocage d'un oléoduc qui achemine du carburant à Trip…

Tripoli: Un groupe armé a fermé lundi un oléoduc qui approvisionne en essence la capitale libyenne, causant une pénurie de carburant et...

mardi 19 septembre 2017 à 15:37

Le pétrole ouvre en hausse à New York, au-dessus de 50 dolla…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York progressait légèrement à l'ouverture mardi, juste au-dessus du seuil des...

mardi 19 septembre 2017 à 12:42

Le pétrole monte un peu dans un marché sans élan

Londres: Les prix du pétrole montait un peu mardi en cours d'échanges européens, mais le marché restait dans l'ensemble sans grande direction...

mardi 19 septembre 2017 à 06:53

Le pétrole mitigé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient dans des marges étroites mardi en Asie dans l'attente du rapport sur le niveau des stocks...

lundi 18 septembre 2017 à 21:02

Le pétrole bute à nouveau à New York sur la barre des 50 dol…

NYC/Cours de clôture: Le prix du pétrole coté à New York a terminé en légère hausse lundi, butant sur le seuil symbolique...

lundi 18 septembre 2017 à 18:13

Le pétrole baisse un peu après la hausse de la semaine derni…

Londres: Les cours du pétrole baissaient un peu lundi en fin d'échanges européens, souffrant de quelques prises de bénéfices après les sommets...

lundi 18 septembre 2017 à 15:34

Le pétrole new-yorkais, nerveux face au seuil des 50 dollars…

New York: Le prix du baril pétrole coté à New York a débuté la séance en légère baisse lundi, les investisseurs faisant...

lundi 18 septembre 2017 à 12:39

Le pétrole évolue sans grande direction après une forte haus…

Londres: Les prix du pétrole peinaient à accrocher un cap lundi en cours d'échanges européens, mais restaient tout de même proche de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite