Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole en léger repli dans un marché de nouveau inquiet des excédents

prix du petrole LondresLondres: Les prix du pétrole continuaient à perdre du terrain mardi en cours d'échanges européens, sur fond de résurgence des inquiétudes concernant l'excès mondial d'offre alors que les stocks de produits pétroliers sont très élevés.
Vers 10H05 GMT (12H05 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en septembre valait 46,81 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en repli de 15 cents par rapport à la clôture de lundi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison en août perdait 10 cents à 45,14 dollars.

Les cours du Brent et du WTI restaient orientés à la baisse ce mardi, en ligne avec la tendance observée depuis le début du mois de juillet même si les prix se sont légèrement repris depuis leurs plus bas en deux mois du 11 juillet.

"Les facteurs baissiers l'ont emporté sur les agents haussiers au cours des dernières 24 heures avec ces craintes concernant une surabondance mondiale d'offre refaisant surface sur fond de préoccupations pour la demande", relevaient Michael van Dulken et Augustin Eden, analystes chez Accendo Markets.

Ces inquiétudes autour des excédents mondiaux d'or noir expliquaient également, selon Tamas Varga, analyste chez PVM, que certaines informations de nature à soutenir le marché soient passées totalement inaperçues.

Ainsi les cours ont décliné "malgré le fait que l'Energy Information Administration (EIA, une antenne du département américain de l'Énergie, DoE) prévoit une baisse de 99.000 barils par jour de la production de pétrole de schiste américaine en août", ce qui constituerait un 10e mois consécutif de déclin, notait M. Varga.

De même, les prix du brut n'ont guère tenu compte de prévisions faisant état d'une baisse de 2,2 millions de barils des stocks américains de pétrole brut la semaine dernière.

Les investisseurs auront toutefois de quoi affiner ces prédictions avec les estimations de l'American Petroleum Institute (API) attendues ce mardi après la clôture des échanges, avant les chiffres officiels du département américain de l'Énergie (DoE) mercredi.

Ainsi, estimait Tamas Varga, si les prévisions de baisse des stocks venaient à être confirmées, on pourrait bien assister à un rebond des cours pétroliers, à condition que les niveaux actuels auxquels ils se maintiennent (un peu en dessous de 47 dollars pour le Brent et légèrement au-dessus de 45 dollars pour le WTI) perdurent.

"Le retrait des investisseurs financiers et une offre excédentaire de produits pétroliers mettent (également) les prix sous pression", jugeaient pour leur part les analystes de Commerzbank.

Ils faisaient notamment remarquer que les stocks de gazole en Europe occidentale avaient augmenté au cours de ces trois dernières semaines, se rapprochant ainsi de leur niveau record de la fin de l'année 2015.

En outre, ajoutaient-ils, les États-Unis ont déjà commencé à stocker de l'essence en prévision des déplacements de l'été 2017.

"On constate une certaine nervosité ces derniers jours sur l'évolution du prix du baril de pétrole qui laisse penser que les prix pourraient rebaisser", concluait ainsi John Plassard, analyste chez Mirabaud Securities.

(c) AFP

Commenter Le pétrole en léger repli dans un marché de nouveau inquiet des excédents


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 17 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole, rassuré sur l'Opep, termine en nette hausse

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette hausse vendredi, porté par des propos rassurants du ministère saoudien de l'Energie sur...

vendredi 17 novembre 2017 à 18:11

Le pétrole dopé par l'optimisme du ministre saoudien de l'En…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens après des propos rassurants du ministre saoudien de l'Energie alors que...

vendredi 17 novembre 2017 à 15:21

Le pétrole ouvre en hausse à New York, le marché rassuré par…

New York: Le pétrole new-yorkais montait à l'ouverture vendredi, des propos du ministère saoudien de l'Energie rassurant les marchés sur la possibilité...

vendredi 17 novembre 2017 à 12:22

Le pétrole remonte, le soutien saoudien à l'accord sur la pr…

Londres: Les prix du pétrole étaient galvanisés vendredi en cours d'échanges européens par le ministre saoudien de l'Energie, qui a réaffirmé le...

vendredi 17 novembre 2017 à 09:24

Le pétrolier Rosneft, vecteur de la politique étrangère russ…

Moscou: De la Chine au Venezuela en passant par l'Irak, les affaires du pétrolier semi-public russe Rosneft ne sont jamais loin des...

vendredi 17 novembre 2017 à 06:48

Les cours du pétrole divergent en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans un marché qui se demande si la forte production américaine ne va...

jeudi 16 novembre 2017 à 23:23

TransCanada: fuite de pétrole sur l'oléoduc Keystone aux USA

Montréal: L'opérateur canadien TransCanada a annoncé jeudi la fermeture provisoire de son oléoduc Keystone entre le Canada et les Etats-Unis en raison...

jeudi 16 novembre 2017 à 20:58

Se tournant de nouveau vers l'Opep, le pétrole recule à New …

NYC/Cours de clôture: Le pétrole new-yorkais s'est légèrement replié jeudi, les investisseurs se demandant si l'accord engageant l'Organisation des pays exportateurs de...

jeudi 16 novembre 2017 à 18:09

Le pétrole recule, la production américaine inquiète toujour…

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en fin d'échanges européens alors que la hausse des réserves américaines a renforcé le pessimisme...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite