Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole baisse nettement à New York, le pessimisme revenant sur l'offre

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont ouvert en nette baisse mardi à New York, plombés par la perspective d'un rebond de l'offre de brut et d'essence, dans un contexte général de repli des marchés mondiaux.
Vers 13H05 GMT, le cours du baril de light sweet crude (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison en août perdait 1,42 dollar à 47,57 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), au lendemain d'un jour de fermeture des marchés aux Etats-Unis pour la fête nationale.

On assiste à une reprise de l'offre au Canada et au Nigeria, a mis en avant John Kilduff, d'Again Capital, citant aussi le niveau élevé des stocks d'essence aux Etats-Unis.

Au cours du printemps, les incendies au Canada, premier fournisseur des Etats-Unis en pétrole, et une vague de sabotages au Nigeria, premier exportateur africain, avaient largement contribué à soutenir les cours, mais la production des deux pays semble rebondir, même si une nouvelle attaque a frappé mardi des oléoducs nigérians.

De plus, pour certains analystes, l'annonce dimanche de la fusion des deux compagnies pétrolières nationales libyennes laissait présager à moyen terme une augmentation de la production de ce membre de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP).

A cela s'ajoutent de façon plus générale les préoccupations toujours présentes sur le plan économique après le vote pour un Brexit, a remarqué M. Kilduff.

Après avoir nettement rebondi la semaine dernière en résistant aux inquiétudes liées à la victoire électorale des partisans d'une sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne (UE), les Bourses mondiales semblent rattrapées par quelques craintes mardi.

Dans ce contexte, les observateurs remarquaient que les cours n'avaient trouvé aucun soutien dans une vague d'attentats en Irak et en Arabie saoudite, a priori de nature à provoquer quelques craintes sur l'offre des deux principaux acteurs de l'OPEP.

Les investisseurs spéculatifs sont manifestement en train de se retirer du marché du pétrole, ont conclu dans une note les experts de Commerzbank.

(c) AFP

Commenter Le pétrole baisse nettement à New York, le pessimisme revenant sur l'offre


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 23 novembre 2017 à 06:11

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, après la forte hausse de la veille, alors que...

jeudi 23 novembre 2017 à 03:33

Pétrole : un cousin de Chavez nommé à la tête de Citgo, fili…

Caracas: Le président vénézuélien Nicolas Maduro a nommé mercredi un cousin de l'ancien dirigeant Hugo Chávez comme président de Citgo, filiale américaine...

mercredi 22 novembre 2017 à 21:10

Le pétrole new-yorkais termine au plus haut depuis juillet 2…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à londres a terminé en forte hausse mercredi, profitant d'une baisse hebdomadaire...

mercredi 22 novembre 2017 à 18:13

Le pétrole profite de la baisse des réserves de brut aux Eta…

Londres: Les cours du pétrole montaient mercredi en fin d'échanges européens, profitant de la baisse des réserves de brut des Etats-Unis la...

mercredi 22 novembre 2017 à 17:16

USA: baisse des stocks de brut et nouveau record de producti…

New York: Les stocks de pétrole brut ont baissé aux Etats-Unis la semaine dernière après deux semaines de hausse surprise de suite...

mercredi 22 novembre 2017 à 15:31

Le pétrole avance, anticipant une baisse des réserves de bru…

New York: Le pétrole new-yorkais a ouvert la séance en hausse mercredi, poussé par la perspective d'une baisse des réserves hebdomadaires de...

mercredi 22 novembre 2017 à 12:18

Le pétrole monte, les réserves de brut des états-Unis auraie…

Londres: Les prix du pétrole montaient mercredi en cours d'échanges européens alors que la fédération américaine professionnelle de l'API a estimé que...

mercredi 22 novembre 2017 à 06:22

Le pétrole grimpe en Asie

Singapour: Le pétrole était orienté à la hausse, mercredi matin, dopé par des estimations d'une nette baisse des réserves américaines de brut...

mardi 21 novembre 2017 à 21:08

Le pétrole profite de propos favorables à un accord de l'Ope…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse mardi, profitant de signaux optimistes sur...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite