Menu
RSS
A+ A A-

Kazakhstan: Chevron entame des travaux sur le site de Tengiz estimés à 36,8 mds USD

prix du petrole New YorkNew York: Le pétrolier américain Chevron a annoncé mardi des travaux représentant 36,8 milliards de dollars visant à augmenter considérablement la production de l'un des principaux gisements du Kazakhstan, Tengiz, dont il est le principal actionnaire.
Cet investissement réalisé par la coentreprise Tengizchevroil (TCO) devrait permettre d'augmenter la production de brut sur le site d'environ 260.000 barils par jour pour atteindre environ 1 million de barils, précise Chevron dans un communiqué.

Cela représente environ 60% de la production moyenne ces dernières années de cette ex-république soviétique d'Asie centrale, dont les autorités ont salué un événement historique alors que la chute des prix de l'or noir a lourdement pénalisé son économie.

Le gisement de Tengiz, le plus important du Kazakhstan avec celui de Karatchaganak, est exploité par TCO, co-entreprise détenue à 50% par Chevron, à 25% par l'américain ExxonMobil, à 20% par la compagnie nationale kazakhe KazMunayGas et à 5% par LukArco, filiale du russe Loukoïl.

Le projet d'expansion, après plusieurs phases de préparation, arrive au moment opportun puisqu'il va bénéficier de coûts réduits dans les biens et services de l'industrie pétrolière, a souligné Jay Johnson, responsable de la production amont chez Chevron, cité dans le communiqué.

Son coût est actuellement estimé à 36,8 milliards de dollars, dont 27,1 milliards pour les infrastructures, 3,5 milliards pour les puits et 6,2 milliards pour les imprévus et la montée en puissance.

Le pétrole issu de ce nouveau projet devrait commencer à sortir de terre en 2022.

Dans un communiqué distinct, TCO a précisé que le développement du gisement serait permis par le recours à des technologies d'injection de gaz corrosifs et que les travaux n'affecteraient pas la production actuelle.

Le ministre kazakh de l'Energie, Kanat Bozoumbaïev, a salué un événement historique non seulement pour le secteur du pétrole et du gaz mais pour le pays tout entier.

Il s'agit de l'un des plus importants projets d'investissement au Kazakhstan sur les dix dernières années, a-t-il ajouté dans un communiqué diffusé par le ministère. Il a précisé que les travaux permettraient la création de plus de 20.000 emplois et assureraient des milliards de dollars de profits en plus pour notre pays.

Riche en hydrocarbures, le Kazakhstan traverse une crise monétaire, provoquée par la difficile situation économique de son grand voisin la Russie et la chute des cours du pétrole.

La forte inflation qui en découle provoque le mécontentement de la population au Kazakhstan, souvent considéré par les experts comme l'unique pays stable de la région d'Asie centrale, malgré une corruption endémique.

Pour développer sa production, le pays compte sur le gisement de Kachagan, considéré comme l'une des plus importantes découvertes d'hydrocarbures de ces cinquante dernières années. Mais ce projet détenu par Total, Eni, ExxonMobil, Shell et KazMunaigas (chacun à hauteur de 16,81%), ainsi que par le japonais Inpex (7,56%) et le chinois CNPC (8,33%), a dû être mis à l'arrêt quelques semaines après sa mise en service à cause des fuites à répétitions.

(c) AFP

Commenter Kazakhstan: Chevron entame des travaux sur le site de Tengiz estimés à 36,8 mds USD


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 25 septembre 2017 à 12:40

Le pétrole monte encore, l'Opep pourrait prolonger son accor…

Londres: Les prix du pétrole montaient lundi en cours d'échanges européens, les analystes se satisfaisant du ton optimiste adopté par des responsables...

lundi 25 septembre 2017 à 12:16

Kurdistan irakien: assécher les revenus du pétrole dépend de…

Bagdad: L'arrêt des transactions pétrolières avec le Kurdistan irakien, demandé par Bagdad comme mesure de rétorsion à la tenue lundi du référendum...

lundi 25 septembre 2017 à 10:32

L'Opep va discuter de la prolongation des réductions de prod…

Abou Dhabi (Emirats arabes unis): L'Opep discutera en novembre de la prolongation des réductions de production qui ont stimulé les prix et...

lundi 25 septembre 2017 à 05:23

Le pétrole à la hausse en Asie avant l'Opep

Singapour: Les cours du pétrole reculaient lundi en Asie après une réunion de l'Opep qui s'est terminée sans engagement tangible sur une...

dimanche 24 septembre 2017 à 20:50

Kurdistan: Bagdad demande aux pays de ne traiter qu'avec lui…

Bagdad: Le gouvernement irakien a demandé dimanche à tous les pays de ne traiter qu'avec lui pour les transactions pétrolières après la...

vendredi 22 septembre 2017 à 21:00

Sans surprise du côté de l'Opep, le pétrole termine en hauss…

NYC/Cours de clôture: Le prix du baril de pétrole coté à New York a légèrement progressé vendredi après une réunion de l'Organisation...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:39

Exploration de pétrole en Guyane, Alexandre se félicite, les…

Paris: Le président de la collectivité territoriale de Guyane (CTG) Rodolphe Alexandre s'est félicité vendredi dans un communiqué de la prolongation jeudi...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:05

Le pétrole tente de se reprendre, peu surpris par l'Opep

Londres: Les prix du pétrole tentaient timidement de relever la tête vendredi en fin d'échanges européens, après une réunion encourageante des pays...

vendredi 22 septembre 2017 à 16:44

Total: accord avec Chevron pour explorer dans le Golfe du Me…

Paris: Le groupe pétrolier et gazier français Total a annoncé vendredi avoir signé un accord avec l'américain Chevron pour explorer en eau...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite