Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole monte, porté par un regain d'optimisme sur les marchés

prix du petrole LondresLondres: Les prix du pétrole montaient lundi en cours d'échanges européens, profitant d'un regain d'optimisme des investisseurs à trois jours du référendum au Royaume-Uni sur l'appartenance du pays à l'Union européenne (UE).
Vers 10H15 GMT (12H15 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en août valait 50,11 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 1,91 dollar par rapport à la clôture de vendredi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison en juillet gagnait 1,83 dollar à 48,86 dollars.

Les cours du pétrole se sont repris de façon spectaculaire depuis vendredi: la baril de Brent a pris environ 3 dollars et s'est même hissé au-dessus du seuil de 50 dollars, observaient les analystes de Commerzbank.

Ce rebond est principalement à mettre sur le compte, comme d'ailleurs les pertes qui l'ont précédé, du contexte global sur les marchés, poursuivait-on chez Commerzbank.

En effet, les cours sont particulièrement sensibles ses dernières semaines aux fluctuations du moral des investisseurs sur les marchés mondiaux, laissant quelque peu de côté les fondamentaux de l'offre et de la demande du marché de l'or noir.

Une ton plus optimiste s'est emparé des marchés pour le début de la dernière semaine avant le référendum sur le +Brexit+ (pour British exit), notait Jasper Lawler, analyste chez CMC Markets.

Les actifs risqués - en particulier les actions, le pétrole et la livre britannique - sont brusquement montés tandis que les valeurs refuges que sont l'or et le yen subissaient des ventes dans un changement de tonalité sur les marchés qui en a pris beaucoup par surprise, poursuivait l'analyste.

Les analystes attribuaient ce regain d'optimisme des investisseurs au fait que les derniers sondages publiés au Royaume-Uni ont montré un sursaut du soutien au camp pro-maintien du pays au sein de l'UE quelques jours après le meurtre de la députée travailliste pro-européenne Jo Cox.

Le regain d'appétit des investisseurs pour les actifs à risque soutenait ainsi les cours de l'or noir comme l'accès de faiblesse que subissait du coup le dollar, qui est vu comme une valeur refuge par les investisseurs.

La baisse du billet vert rend moins onéreux et donc plus attractifs les achats de brut, libellés dans la devise américaine, pour les investisseurs munis d'autres devises.

Cependant, même si l'appétit pour le risque s'est dernièrement renforcé, le climat (sur le marché) reste tendu, prévenaient les experts de Commerzbank, pour qui seul un vote pour le maintien du Royaume-Uni dans l'UE pourrait apporter un peu de calme alors que les fondamentaux de l'or noir n'apportent que peu d'impulsion aux cours.

(c) AFP

Commenter Le pétrole monte, porté par un regain d'optimisme sur les marchés


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 19 octobre 2017 à 16:53

Rosneft devrait augmenter de 5% sa part dans le gisement égy…

Milan: Le géant semi-public russe des hydrocarbures Rosneft réfléchit à augmenter de 5% sa participation dans l'immense gisement gazier offshore égyptien de...

jeudi 19 octobre 2017 à 15:34

Le pétrole, lesté par les stocks américains, ouvre en baisse…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York reculait jeudi à l'ouverture, lesté par la hausse des réserves...

jeudi 19 octobre 2017 à 13:41

Le marché du pétrole se rééquilibre plus vite que prévu (Ope…

Londres: Le secrétaire général de l'Opep, Mohammed Barkindo, s'est félicité jeudi à Londres du rééquilibrage du marché mondial du pétrole et a...

jeudi 19 octobre 2017 à 12:47

Le pétrole baisse un peu dans un marché toujours hésitant

Londres: Les prix du pétrole baissaient un peu jeudi en cours d'échanges européens, mais restaient cantonnés dans la fourchette étroite dans laquelle...

jeudi 19 octobre 2017 à 12:39

Bagdad critique vivement l'accord entre le Kurdistan et Rosn…

bagdad: Le gouvernement irakien s'en est pris vivement jeudi, sans le nommer, à l'accord signé la veille par le géant semi-public russe...

jeudi 19 octobre 2017 à 09:09

Norvège: la production pétrolière recule en septembre

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a sensiblement reculé en septembre à cause de travaux...

jeudi 19 octobre 2017 à 05:37

Le pétrole en petite baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient légèrement jeudi en Asie dans un marché peu rasséréné par l'annonce d'un recul des stocks de...

mercredi 18 octobre 2017 à 21:27

Le pétrole aidé par un repli des stocks de brut aux Etats-Un…

NYC/Cours de clôture: Les barils de pétrole cotés à New York et à Londres ont terminé en légère hausse mercredi, soutenus par...

mercredi 18 octobre 2017 à 19:10

Carburants: hausse de la consommation française en septembre

Paris: Les livraisons de produits pétroliers en France ont augmenté de 4,1% en septembre par rapport à la même période en 2016...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite