Menu
RSS
A+ A A-

Le brut recule dans un marché prudent avant la réunion de l'Opep

prix-du-petrole Londres Londres : Le pétrole repartait en nette baisse lundi en cours d'échanges européens dans un marché optant pour la prudence avant la réunion des membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) mercredi à Vienne.

Vers 10H20 GMT (12H20 HEC), le baril de Brent de la Mer du Nord pour livraison en juillet s'établissait à 114,97 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 87 cents par rapport à la clôture de vendredi.

Dans les échanges électroniques du New York Mercantile Exchange, le baril de "light sweet crude"(WTI) pour la même échéance perdait 78 cents à 99,44 dollars.

"Le débat sur une hausse des quotas devrait peser sur les prix avant la réunion de l'Opep", observaient les analystes de la Commerzbank.

L'Opep, qui se réunit mercredi à Vienne sur fond d'enlisement de la crise libyenne, devrait laisser inchangés ses quotas de production, en dépit de l'envolée des prix du brut et d'une pression accrue des pays consommateurs, estiment les analystes.

L'Agence Internationale de l'Energie (AIE) a demandé à plusieurs reprises aux pays de l'Opep d'augmenter leur production afin de contrer la récente montée des cours sur fond de tensions géopolitiques en Afrique du Nord et au Moyen-Orient.

Les observateurs s'attendent globalement à un statu quo lors de cette réunion, mais ils "s'orientent désormais vers un ajustement à la hausse des quotas officiels pour s'adapter aux niveaux de l'offre actuels", prévenait Olivier Jakob, analyste chez Petromatrix.

Une hausse des quotas pèse habituellement sur les cours mais un simple ajustement au niveau actuel de production "ne devrait pas entraîner une hausse effective de l'offre sur le marché", expliquait M. Jakob, alors que l'Arabie saoudite, premier exportateur mondial de pétrole, s'inquiète de la baisse de la demande.

Du côté de la demande, les cours du pétrole subissent toujours le scepticisme des marchés quant à la santé de l'économie américaine, premier consommateur de brut au monde, où la demande d'or noir reste en berne.

Ces inquiétudes avaient été alimentées la semaine dernière par une série d'indicateurs américains décevants, notamment sur le secteur immobilier et le marché du travail, tous deux particulièrement touchés par la crise et qui peinent à se redresser, ainsi que par l'augmentation inattendue des stocks de brut américains lors de la semaine achevée le 27 mai.

Les réserves pétrolières des Etats-Unis pourraient cependant être reparties à la baisse la semaine dernière, du fait de la fermeture de l'oléoduc de Keystone, qui transporte du brut canadien vers la région du Midwest aux Etats-Unis.

Mais cette diminution devrait être peu importante car les stocks américains restent surabondants et l'oléoduc, qui achemine chaque jours près de 600'000 barils de brut, a rouvert dimanche.



Commenter Le brut recule dans un marché prudent avant la réunion de l'Opep


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 23 janvier 2018 à 15:26

Le pétrole ouvre en hausse à New York, optimisme sur la dema…

New York: Le prix du pétrole new-yorkais montait à l'ouverture mardi, poussé par un vent d'optimisme sur la hausse de la demande...

mardi 23 janvier 2018 à 12:13

Le pétrole grimpe, le FMI rehausse ses prévisions de croissa…

Londres: Les prix du pétrole montaient encore mardi en cours d'échanges européens alors que le Fonds monétaire international (FMI) a revu ses...

mardi 23 janvier 2018 à 11:46

Pétrole: la Norvège a produit moins que prévu en 2017

Oslo: La Norvège, plus gros producteur d'hydrocarbures d'Europe de l'ouest, a produit moins de pétrole que prévu en 2017, selon des chiffres...

mardi 23 janvier 2018 à 07:19

Le pétrole à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, mardi en Asie, à la faveur de déclarations encourageantes sur les baisses...

lundi 22 janvier 2018 à 21:06

Le pétrole salue la position saoudienne sur un accord

NYC/Cours de clôture: Le prix du pétrole new-yorkais et londonien a terminé en hausse lundi, profitant de propos rassurants de l'Arabie saoudite...

lundi 22 janvier 2018 à 18:09

Le pétrole remonte après une réunion de suivi de l'Opep et d…

Londres: Les cours du pétrole repartaient en hausse lundi en fin d'échanges européens alors que l'Opep et la Russie ont réaffirmé leur...

lundi 22 janvier 2018 à 15:43

Le pétrole new-yorkais à l'équilibre, partagé entre Opep et …

New York: Le prix du pétrole new-yorkais évoluait à l'équilibre lundi après avoir ouvert en recul, partagé entre un mouvement de consolidation...

lundi 22 janvier 2018 à 12:13

Le pétrole hésite après une réunion de suivi de l'Opep et de…

Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient lundi en cours d'échanges européens au lendemain d'une réunion de l'Opep et de ses partenaires...

lundi 22 janvier 2018 à 07:39

Pétrole: Ryad veut créer un cadre de coopération permanent O…

Mascate: L'Arabie saoudite, premier exportateur mondial de pétrole, a appelé dimanche à une coopération à long terme, "au delà de 2018", entre...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En novembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En novembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+9,0 % sur un mois, après +5,2 %). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent également (+1,0 % après −1,1 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En novembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros continue d'augmenter (+9,0 % après +5,2 % en août), à 53 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est comparable (+8,9 % après +3,8 %), le taux de change étant resté quasi...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite