Menu
RSS
A+ A A-

Shell se retire de l'Arctique canadien pour la création d'un parc marin

prix du petrole MontréalMontréal: Royal Dutch Shell a donné mercredi ses permis de prospection pétrolier dans l'Arctique canadien à un organisme de protection de l'environnement pour permettre la création d'un parc naturel marin à l'entrée orientale du passage du nord-ouest.
Le groupe pétrolier anglo-néerlandais, qui s'était déjà retiré d'Alaska et de Norvège, a remis à l'ONG Conservation de la nature Canada (CNC) ses droits sur une zone couvrant 8.625 km2 de l'océan Arctique situés au nord de l'île de Baffin.

L'organisation environnementale a en fait servi d'intermédiaire entre le géant des hydrocarbures et le gouvernement canadien. CNC a en effet remis ces permis aux autorités fédérales afin de contribuer à l'établissement d'une aire marine nationale de conservation au large des côtes du Nunavut, vaste territoire autonome inuit, indique un communiqué.

Le projet de parc naturel marin en question s'étend sur 44.500 km2, soit la quasi-totalité du détroit de Lancaster qui relie l'Atlantique nord à l'océan Arctique.

Cette zone, soulignent Shell et CNC, est prisée par nombre de mammifères marins tels que le phoque, le narval, le béluga, la baleine boréale, le morse, mais aussi l'ours polaire et d'importantes colonies d'oiseaux polaires.

Ce genre d'initiatives va permettre au Canada d'atteindre ses objectifs ambitieux (...) en ce qui a trait aux zones côtières et de protection marines, avec une cible de 10% des territoires marins et côtiers du Canada protégés d'ici 2020, a souligné Catherine McKenna, ministre de l'Environnement et du Changement climatique.

Avec son retrait d'Alaska, de Norvège et maintenant de l'Arctique canadien, Shell envoie un message fort aux producteurs d'hydrocarbures en démontrant que leur rêve d'un Arctique pétrolier tourne au cauchemar, s'est félicité Greenpeace.

Pour l'organisation écologique, le temps est venu pour le gouvernement et l'industrie de reconnaître que l'exploitation pétrolière de l'Arctique n'est pas compatible avec la protection du climat et ne correspond pas aux nouvelles réalités du marché mondial de l'énergie.

Royal Dutch Shell avait annoncé mardi qu'il pourrait se retirer de 10 pays dans le cadre de son plan de cession d'actifs, en plus de souligner que les forages en eau profonde et la chimie constitueraient ses priorités pour l'avenir immédiat.

(c) AFP

Commenter Shell se retire de l'Arctique canadien pour la création d'un parc marin


Le pétrole au Canada / Québec


jeudi 14 décembre 2017

Pétrole: le Canadien Cenovus supprime jusqu'à 700 emplois

Montréal: Le producteur de pétrole canadien Cenovus a annoncé jeudi la suppression de 15% de ses effectifs, soit près de 700 emplois...

jeudi 16 novembre 2017

TransCanada: fuite de pétrole sur l'oléoduc Keystone aux USA

Montréal: L'opérateur canadien TransCanada a annoncé jeudi la fermeture provisoire de son oléoduc Keystone entre le Canada et les Etats-Unis en raison...

jeudi 26 octobre 2017

Canada: une société pétrolière condamnée aprés une catastrop…

Montréal: L'entreprise pétrolière canadienne Irving Oil a été condamnée jeudi à payer 4 millions de dollars canadiens (2,6 millions d'euros) en lien...


- Voir toutes les nouvelles du pétrole au Canada / Québec

Les Compagnies pétrolières Canadiennes et Québécoises

La fuite est colmatée sur l'oléoduc Keystone, selon TransCanada

lundi 27 novembre 2017

Montréal: Les livraisons de pétrole par l'oléoduc Keystone vont reprendre, a annoncé lundi l'opérateur canadien TransCanada qui a colmaté la fuite sur la conduite apparue il y a deux semaines dans l'Etat américain du Dakota du Sud (centre-nord).

La Compagnie pétrolière Shell

Amnesty dénonce l'implication de Shell dans des crimes au Nigeria

mardi 28 novembre 2017

lagos: Le géant pétrolier anglo-néerlandais Shell a une lourde responsabilité dans des exactions commises dans les années 1990 à l'encontre des populations du sud-est du Nigeria, immense zone d'extraction de l'or noir, a dénoncé mardi Amnesty International.


-Toute l'actualité de la compagnie pétrolière Shell

Les dernières actualités des prix du pétrole

dimanche 17 décembre 2017 à 03:19

pétrole: le vénézuelien PDVSA et le russe Rosneft signent un…

Caracas: Le groupe pétrolier d'état vénézuelien PDVSA a annoncé samedi avoir signé avec la firme russe Rosneft une série d'accords dans les...

vendredi 15 décembre 2017 à 21:04

Le pétrole termine en ordre dispersé après un indicateur amé…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole new-yorkais et londoniens ont terminé en ordre dispersé vendredi, après le recul du nombre hebdomadaire...

vendredi 15 décembre 2017 à 18:18

Le pétrole hésite, entre surproduction et perturbations en m…

Londres: Les cours du pétrole divergaient vendredi en fin d'échanges européens après une semaine volatile, alors que les baisses de production causées...

vendredi 15 décembre 2017 à 15:29

Le pétrole avance à l'ouverture, l'oeil rivé sur la mer du N…

New York: Le prix du pétrole new-yorkais progressait à l'ouverture vendredi, les craintes autour de la fermeture d'un oléoduc en mer du...

vendredi 15 décembre 2017 à 12:14

Le pétrole monte un peu, la production de mer du Nord reste …

Londres: Les prix du pétrole avançaient légèrement vendredi en cours d'échanges européens, les marchés hésitant entre perturbation de la production à court...

jeudi 14 décembre 2017 à 21:09

Pétrole: le Canadien Cenovus supprime jusqu'à 700 emplois

Montréal: Le producteur de pétrole canadien Cenovus a annoncé jeudi la suppression de 15% de ses effectifs, soit près de 700 emplois...

jeudi 14 décembre 2017 à 21:08

Le pétrole new-yorkais soutenu par la perspective d'une haus…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse jeudi à New York, portés par la perspective d'une augmentation des...

jeudi 14 décembre 2017 à 18:09

Le pétrole se reprend mais le marché tâtonne encore

Londres: Les cours du pétrole repartaient à la hausse jeudi en fin d'échanges européens, restant soutenus par la fermeture d'un pipeline en...

jeudi 14 décembre 2017 à 17:28

Produits pétroliers: hausse de la consommation française en …

Paris: Les livraisons de produits pétroliers en France ont progressé de 2,7% en novembre sur un an, avec une hausse du fioul...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite