Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrolier Rosneft voit son bénéfice net s'effondrer de 80% au 1T

prix du petrole MoscouMoscou: Le géant russe du pétrole Rosneft a annoncé mercredi avoir subi un effondrement de 80% de son bénéfice net au premier trimestre, souffrant de la chute des prix au moment où l'Etat russe souhaite vendre une partie de son capital.
Entre janvier et mars, le groupe public a dégagé un bénéfice net de 200 millions de dollars contre un milliard de dollars un an plus tôt, plombé par des éléments exceptionnels liés à des coûts d'assurance et des cessions ainsi que par la baisse de ses ventes.

Son chiffre d'affaires a en effet diminué de 32,6% à 14,5 milliards de dollars, dépassant cependant légèrement les attentes des analystes interrogés par l'agence Interfax.

Mesure très suivie du marché, l'excédent brut d'exploitation (Ebitda) ressort également plus élevé que prévu malgré une diminution de 26% à 3,7 milliards de dollars.

Avec une inflation qui persiste dans l'économie et un contexte négatif sur le marché, le groupe a amélioré l'application de ses initiatives stratégiques en se concentrant sur l'efficacité de ses activités en réduisant les coûts d'extraction, a souligné le directeur général Igor Setchine, cité dans un communiqué.

Dans un contexte macroéconomique négatif, le groupe maintient un niveau stable de flux de trésorerie, ce qui permet de financer les investissements prévus et de s'acquitter à temps de toutes les obligations financières, a insisté cet influent proche du président Vladimir Poutine.

Rosneft, visé par des sanctions occidentales à cause de la crise ukrainienne, fait partie des sociétés dans le capital desquelles l'Etat veut réduire sa participation pour renflouer son budget mis à rude épreuve par le plongeon des cours des hydrocarbures.

La banque italienne Intesa a été choisie pour organiser cette cession. La participation publique pourrait ainsi passer de 69% à un peu plus de 50%, ce qui représenterait un gain potentiel d'une dizaine de milliards de dollars vu le poids actuel en Bourse.

Le chinois Sinopec s'est dit intéressé à condition d'avoir son mot à dire dans la gestion de l'entreprise. Le britannique BP détient déjà 20%.

(c) AFP

Commenter Le pétrolier Rosneft voit son bénéfice net s'effondrer de 80% au 1T


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 18 août 2017 à 21:36

Le pétrole termine la semaine sur une très bonne note

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé vendredi sur une bonne note une semaine marquée par une hausse de la...

vendredi 18 août 2017 à 18:14

Le pétrole remonte dans un marché prudent

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens, dans un marché hésitant, après des données américaines contrastées et avant...

vendredi 18 août 2017 à 17:31

Pétrole: Pdvsa (public) paie les intérêts de sa dette

Caracas: La compagnie pétrolière publique vénézuélienne PDVSA a démenti vendredi les rumeurs d'un possible défaut de paiement, dans un contexte de profonde...

vendredi 18 août 2017 à 15:30

Le pétrole ouvre en petite hausse à New York à la fin d'une …

New York: Les cours du pétrole new-yorkais ont ouvert en très légère hausse vendredi, à la fin d'une semaine de baisse au...

vendredi 18 août 2017 à 12:34

Le pétrole stable avant une nouvelle réunion de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient vendredi en cours d'échanges européens, le marché hésitant après des données américaines contrastées et avant...

vendredi 18 août 2017 à 06:27

Le pétrole recule légèrement en Asie

séoul: Les cours du pétrole reculaient légèrement en Asie vendredi, les investisseurs ignorant la baisse des stocks de brut américain pour privilégier...

jeudi 17 août 2017 à 21:27

Le pétrole termine en hausse, hésitant entre stocks et produ…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse jeudi, à l'issue d'une séance hésitante au cours de laquelle les...

jeudi 17 août 2017 à 18:12

Le pétrole rebondit, le marché reste prudent

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en fin d'échanges européens dans un marché incertain après des données contrastées sur les réserves...

jeudi 17 août 2017 à 15:27

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York, plombé par la …

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en légère baisse jeudi à New York, restant timorés au lendemain de l'annonce d'une...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite