Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole ouvre en baisse à New York pendant que l'Opep se réunit

prix du petrole New YorkNew York: Les cours pétroliers ont ouvert en baisse jeudi à New York pendant que les ministres du pétrole de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) se réunissaient à Vienne, sans susciter beaucoup d'espoir d'un rééquilibrage du marché mondial.
Vers 13H10 GMT, le cours du baril de "light sweet crude" (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison en juillet cédait 71 cents à 48,30 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

"Le marché est très nerveux", a constaté Matt Smith, chez ClipperData, expliquant que même si la réunion de l'OPEP est un "non -événement, on entend tellement de discours des différents ministres que cela ajoute aux incertitudes".

"Ils ne vont arriver à aucune décision", a-t-il assuré, mais en même temps les mouvements des cours sont limités car "le marché a toujours peur de vendre au moment d'une réunion de l'OPEP, au cas où il y aurait une toute, toute petite chance de déclarations positives".

Certains estimaient que l'OPEP pourrait peut-être annoncer des réductions de production de brut afin de soutenir les prix, mais des déclarations contradictoires n'apportaient aucune clarté.

Jeudi peu avant l'ouverture de la réunion semestrielle du cartel, le nouveau ministre saoudien de l'Énergie Khaled al-Faleh a assuré que "tout le monde est très satisfait" de l'état du marché pétrolier, ajoutant que "le marché est en train de se rééquilibrer à l'heure où nous parlons" et assurant que les prix allaient "répondre" à ce "rééquilibrage".

Le ministre iranien du Pétrole Bijan Namdar Zanganeh s'était dit la veille opposé à l'instauration d'un plafond de production, disant préférer un retour à l'ancien système des quotas par pays.

"C'est l'une de nos principales idées d'avoir un quota par pays mais je ne pense pas que lors de cette réunion (de l'OPEP jeudi) nous pouvons atteindre un accord à ce sujet", a déclaré le ministre à son arrivée dans la capitale autrichienne.

Par ailleurs, le marché attendait les nouveaux chiffres hebdomadaires sur le niveau des stocks américains de brut et de produits pétroliers.

Selon la fédération professionnelle API, les stocks de brut auraient augmenté, et ceux d'essence et de produits distillés auraient baissé.

M. Smith a également fait valoir que le fort niveau des importations devrait avoir augmenté les réserves, ce qui serait plutôt inhabituel à cette saison où les raffineries fonctionnent habituellement à plein régime pour produire l'essence nécessaire aux déplacements en voiture estivaux.

Mais selon la prévision médiane des analystes interrogés par l'agence Bloomberg, les réserves de brut auraient baissé de 2,5 millions de barils, celles d'essence de 350.000 barils et celles de produits distillés (gazole, fioul de chauffage, kérosène, etc...) d'un million de barils.

(c) AFP

Commenter Le pétrole ouvre en baisse à New York pendant que l'Opep se réunit

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 08 décembre 2016 à 21:02

Le pétrole finit au-dessus des 50 dollars à New York avant u…

New York: Les cours pétroliers ont terminé en nette hausse jeudi à New York, rebondissant après leur chute de la veille et...

jeudi 08 décembre 2016 à 18:24

Le pétrole en léger rebond, prudence avant une réunion entre…

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en fin d'échanges européens sans effacer leurs pertes des deux dernières séances, alors que la...

jeudi 08 décembre 2016 à 17:37

Rosneft privatisé: bonne nouvelle pour la Bourse, symbole po…

Moscou: Les investisseurs ont applaudi jeudi la vente par l'Etat russe de 19,5% du capital du géant pétrolier Rosneft au Qatar et...

jeudi 08 décembre 2016 à 17:12

Trump nomme un ami des pétroliers à la protection de l'envir…

New York: Donald Trump a nommé jeudi à la tête de l'Agence de protection de l'environnement un fervent défenseur du secteur des...

jeudi 08 décembre 2016 à 15:34

Le pétrole, dominé par la production hors Opep, ouvre en hau…

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en hausse jeudi à New York, le marché restant concentré sur les négociations en...

jeudi 08 décembre 2016 à 12:29

Le pétrole remonte mais la production hors Opep inquiète tou…

Londres: Les prix du pétrole remontaient jeudi en cours d'échanges européens, alors que la réunion des pays producteurs non-membres de l'Opep doit...

jeudi 08 décembre 2016 à 05:21

Le pétrole orienté à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse en Asie, jeudi, mais les gains étaient limités en raison du scepticisme...

mercredi 07 décembre 2016 à 21:04

En nette baisse, le pétrole termine sous la barre des 50 dol…

New York: Les cours du pétrole ont terminé en net recul mercredi, une hausse des réserves américaines de produits raffinés venant s'ajouter...

mercredi 07 décembre 2016 à 20:04

La Russie privatise 19,5% du géant pétrolier Rosneft

Moscou: Le Kremlin a annoncé mercredi qu'il avait finalisé la privatisation de 19,5% du géant pétrolier public Rosneft.

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite