Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole ouvre en baisse de peur que l'Opep ne fasse rien

  • Écrit par Cours du baril
prix du petrole New YorkNew York: Les cours pétroliers ont ouvert en baisse mercredi à New York, dans un marché craignant que l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) renonce jeudi à prendre des mesures de rééquilibrage d'un marché mondial souffrant d'excédents mondiaux.
Vers 13H15 GMT, le cours du baril de "light sweet crude" (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison en juillet perdait un dollar à 48,10 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

"Le marché court le risque que les excédents se poursuivent, alors qu'actuellement ils ne sont limités que par une série d'interruptions de production imprévues", ont expliqué les analystes de Commerzbank.

Ces craintes ont été alimentées par une série de déclarations satisfaites prononcées par des responsables de l'OPEP à leur arrivée pour la réunion semestrielle prévue jeudi à Vienne.

Selon les experts de Commerzbank, ces déclarations "indiquent assez clairement qu'aucune mesure de quelque type que ce soit peut être espérée à la réunion de l'OPEP de demain" jeudi.

Parmi plusieurs interventions optimistes, le ministre nigérian du Pétrole Emmanuel Ibe Kachikwu a indiqué que le marché allait "bien" et que "les prix montaient", même s'ils représentent encore moins de la moitié de leur niveau d'il y a deux ans.

Son homologue iranien Bijan Zanganeh a assuré quant à lui que le marché revenait à un"état d'équilibre" et n'a vu aucun impact négatif au doublement des exportations iraniennes après la levée des sanctions internationales ces derniers mois.

"De toute évidence, rien n'est inscrit dans le marbre, mais le fait que l'OPEP ne prenne aucune décision et n'en donne même pas l'impression (...) va faire qu'on va de nouveau s'inquiéter des surplus d'offre", estimait Carl Larry, chez Frost & Sullivan.

Dans ce contexte, le marché prêtait peu d'intention à un rapport mensuel du ministère américain de l'Energie (DoE) paru mardi soir, montrant que la demande américaine en pétrole s'était affichée en mars au plus haut pour cette période de l'année depuis 2008. La demande en essence de mars a même battu un record pour ce mois, dépassant le niveau de 2007.

Le tableau est un peu moins optimiste pour les partisans d'une hausse des prix, car la production américaine a en revanche peu baissé, l'exploitation des gisements du golfe du Mexique compensant presque la baisse de celle des bassins schisteux.

Carl Larry a conclu de ces chiffres que l'"on pourrait prochainement voir le prix du brut américain se désolidariser des prix mondiaux" et remonter, à la différence du brut européen ou moyen-oriental.

(c) AFP

Commenter Le pétrole ouvre en baisse de peur que l'Opep ne fasse rien

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 23 février 2017 à 20:43

Le pétrole finit au plus haut depuis mi-2015 aux USA, après …

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont atteint jeudi leur plus haut niveau depuis la mi-2015 à New York, après des...

jeudi 23 février 2017 à 18:14

Le pétrole remonte, hausse moins forte qu'attendue des réser…

Londres: Les prix du pétrole remontaient jeudi en fin d'échanges européens, mais limitaient leurs gains, le Département américain ayant publié une hausse...

jeudi 23 février 2017 à 17:44

Le monde du pétrole circonspect sur les politiques de Donald…

Londres: Les acteurs internationaux du pétrole s'interrogent sur l'impact de la nouvelle administration américaine sur le marché mondial, au moment où le...

jeudi 23 février 2017 à 17:17

USA: les stocks de pétrole montent moins que redouté, malgré…

New York: Les stocks de pétrole brut ont légèrement augmenté la semaine dernière aux Etats-Unis et atteint un niveau record, mais leur...

jeudi 23 février 2017 à 15:17

Le pétrole monte sur fond d'optimisme avant les stocks aux U…

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en hausse jeudi à New York avant des chiffres hebdomadaires particulièrement attendus sur l'offre...

jeudi 23 février 2017 à 12:40

Le pétrole grimpe en attendant les stocks officiels américai…

Londres: Les prix du pétrole grimpaient jeudi en cours d'échanges européens, soutenus par une baisse estimée des réserves américaines de brut annoncée...

jeudi 23 février 2017 à 08:46

Pétrole: Maurel et Prom diminue sa perte nette en 2016

Paris: La compagnie pétrolière française Maurel et Prom, qui vient de passer sous le contrôle du groupe indonésien Pertamina, a divisé sa...

jeudi 23 février 2017 à 06:39

Le pétrole repart à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole repartaient à la hausse jeudi en Asie grâce à l'annonce inattendue d'une baisse estimée des réserves américaines...

jeudi 23 février 2017 à 01:21

Recul des prix du pétrole: ExxonMobil réévalue ses gisements…

San francisco: Le géant pétrolier américain ExxonMobil a annoncé mercredi la plus forte réduction annuelle de ses réserves estimées depuis 1999, avec...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite