Menu
RSS
A+ A A-

Nouvelle amélioration sur le front des carburants en France

prix du petrole ParisParis: La situation continuait de s'améliorer mercredi dans les réseaux de distribution de carburants en France, avec une chute notable des stations-service en rupture totale d'approvisionnement, a-t-on appris auprès du secrétariat d'Etat aux Transports.
La situation a continué de s'améliorer, a indiqué un porte-parole du secrétariat. On est tombé sous la barre de 5% des stations fermées sur tout le territoire, alors qu'on était à quasi 10% lundi matin. Cela représente environ 500 stations sur les 11.500 dénombrées en France.

Aucun chiffre n'était disponible à la mi-journée sur la proportion de stations-service en rupture partielle d'approvisionnement.

Dans le réseau Total, qui compte 2.200 stations, 323 étaient en rupture totale (102) ou partielle (221), contre 415 la veille et 815 au plus fort de la crise jeudi dernier, selon un point de la situation à 13H00.

Le groupe a dit mobiliser près de 1.100 camions pour charger du carburant dans les dépôts, contre 350 en temps normal, avec deux livraisons ou plus dans la journée, une opération de ravitaillement qui représente environ 1,8 million de pleins de 35 litres.

Mais alors que tous les dépôts pétroliers ont été débloqués, à l'exception de celui de Gargenville (Yvelines) en grève, la situation restait inchangée sur le front du raffinage, affecté par la fronde contre le projet de loi travail.

Quatre raffineries de Total étaient complètement arrêtées (Normandie, Donges, Grandpuits et Feyzin) tandis que celle de La Mède (Bouches-du-Rhône) tourne désormais à 80% de ses capacités et expédie ses carburants par oléoduc.

La raffinerie de Petroineos à Lavéra (Bouche-du-Rhône) était également à débit réduit, principalement pour des raisons techniques, tandis que les deux sites d'Esso (ExxonMobil) à Port-Jérôme-Gravenchon et Fos-sur-Mer fonctionnaient normalement.

(c) AFP

Commenter Nouvelle amélioration sur le front des carburants en France


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 22 septembre 2017 à 12:25

Le pétrole stable sur fond de consultations à l'Opep

Londres: Les prix du pétrole étaient peu ou prou stables vendredi en cours d'échanges européens, les investisseurs attendant des indices en provenance...

vendredi 22 septembre 2017 à 08:25

Le pétrole à la hausse en Asie avant l'Opep

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, vendredi en Asie, les investisseurs attendant une rencontre entre des représentants de...

jeudi 21 septembre 2017 à 21:21

Le pétrole termine en baisse à New York avant une réunion de…

NYC/Cours de clôture: Le baril de pétrole coté à New York a fini en légère baisse jeudi à la veille d'une rencontre...

jeudi 21 septembre 2017 à 18:03

Le pétrole en légère baisse face à la fermeté du dollar

Londres: Les prix du pétrole étaient en léger repli jeudi en fin d'échanges européens, pénalisés par l'appréciation du dollar au lendemain d'une...

jeudi 21 septembre 2017 à 15:28

Le pétrole ouvre en baisse à New York, freiné par la hausse …

New York: Le baril de pétrole new-yorkais reculait légèrement à l'ouverture jeudi, freiné par la hausse du dollar dans le sillage de...

jeudi 21 septembre 2017 à 12:45

Le pétrole repart à la baisse mais reste élevé

Londres: Les prix du pétrole baissaient un peu jeudi en cours d'échanges européens, reprenant leur souffle après leur hausse de la veille...

jeudi 21 septembre 2017 à 09:54

Pétrole: un permis d'exploration de Total en Guyane prolongé

Paris: Le ministère de la Transition écologique et solidaire a donné son feu vert à la prolongation du permis exclusif d'exploration d'hydrocarbures...

jeudi 21 septembre 2017 à 06:13

Le pétrole mitigé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient sans direction jeudi en Asie tout en restant au-dessus du seuil de 50 dollars, les marchés...

mercredi 20 septembre 2017 à 20:53

Le pétrole clôture au-dessus des 50 dollars le baril à New Y…

NYC/Cours de clôture: Le baril de pétrole new-yorkais a terminé au-dessus de la barre des 50 dollars mercredi après un rapport disparate...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite