Menu
RSS
A+ A A-

Opep: le ministre émirati de l'Energie optimiste concernant le rééquilibrage du marché pétrolier

prix du petrole vienneVienne: Le ministre de l'Énergie des Émirats arabes unis Suhail al-Mazroui s'est dit optimiste mardi concernant l'évolution des prix du pétrole à son arrivée à Vienne, estimant que le baril devrait atteindre un prix juste d'ici la fin de l'année .
Nous sommes optimistes pour la réunion de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) jeudi, a souligné le ministre, jugeant que le marché s'est corrigé à la hausse depuis le début de l'année, comme il le prédisait.

Cette année est l'année de la correction pour le pétrole, a-t-il précisé.

Les cours du brut, qui sont passés brièvement jeudi au-dessus des 50 dollars le baril pour la première fois depuis l'automne, et évoluent depuis légèrement en-dessous de ce seuil, ont gagné quelque 80% depuis leurs plus bas de janvier et février, où ils avaient chuté jusqu'à 26-27 dollars le baril.

Les règles du marché, qui sont la demande et l'offre, fonctionnent et je pense que c'est l'essence de cette politique de l'OPEP, a ajouté M. al-Mazroui.

Le ministre émirati de l'Énergie a également souligné qu'il fallait attendre que le marché se rééquilibre de lui-même et atteigne un prix juste à la fois pour les consommateurs et pour les producteurs, sans toutefois préciser lequel.

Je ne peux pas prédire (ce) prix, nous devons donner du temps au marché et il se corrigera de lui-même, a insisté le ministre, tout en refusant de donner la moindre indication sur l'issue à attendre de la réunion du cartel jeudi.

Je ne peux pas décider pour la réunion, a-t-il conclu.

De son côté, le ministre nigérian du Pétrole Emmanuel Ibe Kachikwu a également constaté mardi à son arrivée dans la capitale autrichienne que le marché allait bien et que les prix montaient.

Les treize pays membres de l'OPEP, qui pompent environ un tiers du brut mondial, devraient à nouveau opter pour le statu quo lors de leur réunion semestrielle cette semaine à Vienne.

Avec un baril de pétrole qui avoisine désormais les 50 dollars le baril, et alors que la plupart des organismes internationaux du secteur s'accordent à prédire un rééquilibrage du marché d'ici à la fin de l'année, la probabilité que l'OPEP infléchisse sa position par rapport à sa réunion de décembre est en effet jugée hautement improbable par la plupart des observateurs.

(c) AFP

Commenter Opep: le ministre émirati de l'Energie optimiste concernant le rééquilibrage du marché pétrolier


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 24 novembre 2017 à 20:15

Le pétrole progresse à quelques jours d'une réunion stratégi…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse vendredi lors d'une séance écourtée, profitant...

vendredi 24 novembre 2017 à 18:17

Le pétrole monte, l'oléoduc Keystone reste paralysé

Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi en fin d'échanges européens, le WTI américain profitant en particulier d'une perturbation régionale de l'offre...

vendredi 24 novembre 2017 à 15:23

Le pétrole progresse, s'inquiétant des conséquences d'une fu…

New York: Le pétrole new-yorkais a débuté la séance en hausse vendredi, la fermeture depuis plusieurs jours d'un oléoduc reliant le Canada...

vendredi 24 novembre 2017 à 13:27

Le pétrole grimpe, l'oléoduc Keystone perturbe l'offre nord-…

Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens, alors qu'un oléoduc majeur qui relie le Canada et les États-Unis...

vendredi 24 novembre 2017 à 08:12

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient vendredi dans des directions divergentes en Asie, le "light sweet crude" (WTI) enfonçant un plus haut...

jeudi 23 novembre 2017 à 18:10

Le pétrole tâtonne dans un marché perturbé par Thanksgiving

Londres: Les cours du pétrole divergeaient jeudi en fin d'échanges européens alors que les marchés sont restés fermés aux Etats-Unis en raison...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:33

Le pétrole recule un peu, marché fermé aux états-Unis

Londres: Les prix du pétrole baissait légèrement jeudi en cours d'échanges européens, dans une séance atone alors que les marchés resteront fermés...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:15

Appel à la grève de la CGT pétrole: mouvement diversement su…

Paris: L'appel à la grève de la CGT pétrole pour "préserver" la convention collective de la branche, remise en cause selon elle...

jeudi 23 novembre 2017 à 06:11

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, après la forte hausse de la veille, alors que...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite