Menu
RSS
A+ A A-

Chiffre stable des stations Total en difficulté lundi, statu quo dans les raffineries

prix du petrole ParisParis: Total a annoncé lundi que 653 de ses 2.200 stations-service en France étaient toujours en rupture totale ou partielle, un chiffre quasi stable par rapport à son dernier pointage de vendredi, et la situation dans les raffineries restait aussi inchangée.
Six des huits raffineries du pays, dont cinq sont opérées par Total, étaient toujours à l'arrêt ou tournaient au ralenti lundi en milieu de journée, a confirmé à l'AFP un porte-parole de l'Union française des industries pétrolières (Ufip).

Le ministère des Transports n'était pas joignable dans l'immédiat pour donner davantage d'informations.

Les chiffres de l'approvisionnement des stations sont en train de s'accroître, s'améliorer, avait assuré dimanche le porte-parole du gouvernement Stéphane Le Foll.

Selon Total, 273 de ses stations-service étaient en rupture complète d'approvisionnement en carburant lundi à 13H00, contre près de 300 vendredi en fin d'après-midi.

Mais 380 stations du groupe étaient en rupture partielle, contre 362 au précédent pointage de vendredi.

Cette augmentation ne devrait être que temporaire car due à moins de tournées de camions en raison du week-end, surtout le dimanche, a expliqué à l'AFP un porte-parole du groupe.

Le groupe mobilise actuellement plus de 1.000 camions pour ravitailler ses stations à partir des dépôts de carburant accessibles, contre 350 camions en temps normal.

Par ailleurs, 30 stations du groupe restaient réquisitionnées par les autorités pour les véhicules prioritaires (pompiers, ambulances, gendarmerie), contre 41 vendredi.

La France compte quelque 11.500 stations-service, mais seul Total communique actuellement sur l'état d'approvisionnement de ses stations.

(c) AFP

Commenter Chiffre stable des stations Total en difficulté lundi, statu quo dans les raffineries


La Compagnie pétrolière française Total

Total continue à profiter de la remontée des cours du pétrole

jeudi 27 juillet 2017

Paris: Total a continué à bénéficier du redressement des cours du pétrole au deuxième trimestre et publié des résultats meilleurs que prévu, également alimentés par une hausse de sa production.


-Voir les actualités de la compagnie pétrolière Total

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 18 août 2017 à 15:30

Le pétrole ouvre en petite hausse à New York à la fin d'une …

New York: Les cours du pétrole new-yorkais ont ouvert en très légère hausse vendredi, à la fin d'une semaine de baisse au...

vendredi 18 août 2017 à 12:34

Le pétrole stable avant une nouvelle réunion de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient vendredi en cours d'échanges européens, le marché hésitant après des données américaines contrastées et avant...

vendredi 18 août 2017 à 06:27

Le pétrole recule légèrement en Asie

séoul: Les cours du pétrole reculaient légèrement en Asie vendredi, les investisseurs ignorant la baisse des stocks de brut américain pour privilégier...

jeudi 17 août 2017 à 21:27

Le pétrole termine en hausse, hésitant entre stocks et produ…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse jeudi, à l'issue d'une séance hésitante au cours de laquelle les...

jeudi 17 août 2017 à 18:12

Le pétrole rebondit, le marché reste prudent

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en fin d'échanges européens dans un marché incertain après des données contrastées sur les réserves...

jeudi 17 août 2017 à 15:27

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York, plombé par la …

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en légère baisse jeudi à New York, restant timorés au lendemain de l'annonce d'une...

jeudi 17 août 2017 à 12:22

Le pétrole stable mais affaibli par la production américaine

Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient jeudi en cours d'échanges européens, affaiblis par la publication des données sur les réserves américaines...

jeudi 17 août 2017 à 06:13

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient jeudi en Asie sous l'effet d'achats à bon compte après le net recul de la veille.

mercredi 16 août 2017 à 21:31

Le pétrole termine en nette baisse à New York et à Londres

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette baisse mercredi à New York, plombé par la hausse hebdomadaire de la production...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite