Menu
RSS
A+ A A-

Russie: lancement d'un terminal pétrolier essentiel pour l'exploitation de l'Arctique

prix du petrole MoscouMoscou: Le président russe Vladimir Poutine a inauguré mercredi un terminal pétrolier sur la péninsule de Yamal, dans l'Arctique, capable de fonctionner toute l'année dans des conditions extrêmes et devant constituer une étape essentielle dans l'exploitation des vastes ressources de cette région.
Par vidéoconférence depuis le Kremlin, M. Poutine a ordonné le chargement d'un premier cargo au terminal Vorota Artiki (Portes de l'Arctique), avec du pétrole du gisement Novoportovskoïé, exploité par Gazprom Neft, la branche pétrolière du géant gazier Gazprom.

Nous marquons aujourd'hui une nouvelle étape dans l'exploitation du gisement Novoportovskoïé, c'est un événement significatif, important, a-t-il déclaré, cité par les agences russes.

Ce projet est l'un des plus coûteux de l'industrie pétrolière en Russie. En trois ans, 186 milliards de roubles ont été orientés à la réalisation de ce projet, soit 2,5 milliards d'euros au taux de change actuel, a-t-il souligné.

Le gisement de Novoportovskoïé est considéré comme l'un des plus riches de la péninsule de Yamal, avec des réserves estimées à 250 millions de tonnes de pétrole et plus de 320 milliards de m3 de gaz.

Loin du réseau d'oléoducs, il nécessite le transport du pétrole par bateau via un port qui fonctionnait déjà en période estivale depuis 2014 mais le nouveau terminal inauguré mercredi permet désormais des chargements toute l'année dans des conditions climatiques extrêmes.

La capacité de ce terminal, relié au gisement par un oléoduc de 100 kilomètres, est prévue à 8,5 millions de tonnes par an.

Sa construction a nécessité l'utilisation des technologies les plus récentes qui en font un édifice unique capable de travailler dans des conditions naturelles et climatiques extrêmes avec des températures de -50 degrés Celsius et une couche de glace pouvant dépasser deux mètres, a souligné Gazprom dans un communiqué.

C'est une étape importante pour le développement du secteur pétrolier arctique et subarctique, a estimé Valéri Nesterov, analyste de la banque Sberbank CIB interrogé par l'AFP, qui parle d'une expérience unique.

La Russie produit déjà des hydrocarbures au nord du cercle polaire mais elle cherche à aller plus loin dans l'exploitation de ces ressources, en allant les chercher dans des régions de plus en plus isolées comme la péninsule de Yamal.

Sur cette même bande de terre, le groupe gazier russe Novatek, avec des partenaires français (Total) et chinois, prépare un mégaprojet de gaz naturel liquéfié, estimé à 27 milliards de dollars, qui doit être inauguré l'année prochaine.

(c) AFP

Commenter Russie: lancement d'un terminal pétrolier essentiel pour l'exploitation de l'Arctique


Le pétrole en Russie


lundi 26 juin 2017

Russie: le pétrolier Rosneft obtient des excuses d'un média …

Moscou: L'un des rares médias jugés indépendants en Russie, RBK, a présenté lundi des excuses au pétrolier Rosneft et son influent patron...

lundi 15 mai 2017

Pétrole: Moscou et Ryad veulent réduire l'offre de pétrole j…

Moscou: La Russie et l'Arabie Saoudite, deux des plus grands producteurs de pétrole dans le monde, se sont prononcés lundi dans un...

lundi 08 mai 2017

Pétrole: Moscou et Ryad pour une extension de l'accord de ré…

Moscou: Les deux plus grands producteurs de pétrole, la Russie et l'Arabie Saoudite, ont évoqué lundi une extension de l'accord de réduction...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Russie

Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 26 juillet 2017 à 06:42

L'embellie se poursuit en Asie pour le pétrole

Singapour: Les cours du pétrole demeuraient orientés en nette hausse, mercredi en Asie, en raison d'estimations d'une forte baisse des réserves américaines...

mardi 25 juillet 2017 à 23:36

Colombie: oléoduc hors service depuis près de deux mois à ca…

Bogota: L'oléoduc Caño Limon-Coveñas, le deuxième plus important de Colombie, est hors service depuis près de deux mois suite à des attaques...

mardi 25 juillet 2017 à 21:06

Le pétrole dopé par les promesses de l'Arabie saoudite

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette hausse mardi, entraînés par l'engagement de l'Arabie saoudite à limiter ses...

mardi 25 juillet 2017 à 18:11

Le pétrole grimpe, soutenu par l'Arabie saoudite

Londres: Les cours du pétrole montaient nettement mardi en fin d'échanges européens, dopés par les propos rassurants de l'Arabie saoudite lors de...

mardi 25 juillet 2017 à 15:33

Le pétrole, galvanisé par l'Arabie saoudite, ouvre en hausse…

New York: Les cours du pétrole étaient encore stimulés mardi à l'ouverture à New York par l'annonce d'une baisse des exportations de...

mardi 25 juillet 2017 à 12:30

Le pétrole poursuit sa hausse après la réunion de Saint-Péte…

Londres: Les prix du pétrole poursuivaient leur hausse mardi en cours d'échanges européens au lendemain de la réunion de Saint-Pétersbourg des pays...

mardi 25 juillet 2017 à 10:28

TechnipFMC annonce une grosse erreur dans ses comptes, le ti…

Paris: Le groupe parapétrolier TechnipFMC chutait de plus de 8% mardi en Bourse, après avoir surévalué de 209,5 millions de dollars ses...

mardi 25 juillet 2017 à 05:26

Le pétrole poursuit sa hausse en Asie après Saint-Pétersbour…

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de grimper, mardi en Asie, galvanisés par l'engagement de l'Arabie saoudite à limiter ses exportations et...

lundi 24 juillet 2017 à 21:27

Le pétrole, rassuré par l'Arabie saoudite, termine en hausse…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont progressé lundi à New York, encouragés par l'engagement de l'Arabie saoudite à limiter ses...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite