Menu
RSS
A+ A A-

Shell supprime 2200 emplois dans le cadre du rachat de BG

prix du petrole LondresLondres: Le géant pétrolier Royal Dutch Shell a annoncé mercredi qu'il allait supprimer 2.200 emplois supplémentaires dans le cadre du rachat de son concurrent BG Group bouclé en février et en raison de la faiblesse des cours du pétrole.
Au total, la major anglo-néerlandaise aura supprimé plus de 12.500 emplois en 2015 et 2016, a précisé le groupe dans un communiqué, soulignant vouloir rester "compétitif dans un contexte de prix du pétrole +plus bas pour plus longtemps+".

Le groupe a déjà supprimé 7.500 emplois l'an passé, notamment pour faire face aux prix bas du pétrole, qui ont chuté jusqu'à autour de 26-27 dollars le baril en janvier et février, alors qu'ils dépassaient les 100 dollars en juin 2014. Les cours sont remontés toutefois depuis à proximité de la barre des 50 dollars le baril.

Shell avait déjà prévenu qu'il supprimerait quelque 2.800 emplois supplémentaires dans le cadre du rachat du groupe d'hydrocarbures britannique BG pour 47 milliards de livres (61 milliards d'euros au taux de change actuel), bouclé en février. Ces suppressions d'emplois sont toujours en cours et Shell a expliqué qu'en y ajoutant les réductions d'effectifs dévoilées mercredi, environ 5.000 emplois seraient supprimés en 2016.

"Les temps sont durs pour notre industrie et nous devons prendre de nouvelles décisions difficiles pour garantir que Shell reste compétitif pendant la période de déclin actuel", a souligné Paul Goodfellow, vice-président de Shell pour le Royaume-Uni et l'Irlande, cité dans le communiqué.

Le groupe a précisé que 475 des nouvelles suppressions d'emploi toucheraient son activité britannique en mer du Nord, ainsi qu'en Irlande. Il n'a pas identifié les autres pays concernés par cette restructuration.

Au final, le groupe Shell pourrait avoir ramené ses effectifs mondiaux autour de 90.000 personnes d'ici à la fin de l'année.

Au premier trimestre 2016, son bénéfice net s'est effondré de 89% sur un an, à 484 millions de dollars, avait-il annoncé début mai, affecté entre autres par "le déclin des cours du pétrole, du gaz et du GNL ainsi que par des conditions moins bonnes dans le secteur du raffinage".

Shell avait prévenu alors que ses dépenses en capitaux ne devraient atteindre que 30 milliards de dollars en 2016, contre une précédente estimation de 33 milliards.

(c) AFP

Commenter Shell supprime 2200 emplois dans le cadre du rachat de BG


La Compagnie pétrolière Shell

Shell reprend sa production sur le terminal nigérian de Forcados

jeudi 08 juin 2017

Lagos: Le géant anglo-néerlandais Shell a annoncé jeudi avoir repris ses activités sur le terminal de Forcados, dans le sud-est du Nigeria, après plusieurs mois de fermeture dus à des attaques répétées par des groupes armés.


-Toute l'actualité de la compagnie pétrolière Shell

Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 24 juillet 2017 à 05:56

Le pétrole en légère hausse en Asie

Singapour: Les cours du brut étaient orientés en légère hausse lundi, avant la réunion ministérielle de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole...

lundi 24 juillet 2017 à 05:07

Pétrole: croissance économique ralentie au Moyen-Orient

dubaï: La croissance économique au Moyen-Orient et en Afrique du nord est en passe de connaître un ralentissement considérable cette année alors...

vendredi 21 juillet 2017 à 20:58

Le pétrole termine en nette baisse, marché tourné vers l'Ope…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont signé une nette baisse vendredi, perdant le terrain gagné la veille sur fond d'inquiétudes...

vendredi 21 juillet 2017 à 18:34

Le pétrole baisse dans un marché prudent

Londres: Les cours du pétrole baissaient vendredi en fin d'échanges européens, les investisseurs optant pour la prudence avant l'annonce du décompte hebdomadaire...

vendredi 21 juillet 2017 à 15:25

Le pétrole ouvre en baisse à New York, la production de l'Op…

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en baisse vendredi à New York, souffrant d'inquiétudes sur le niveau de production de...

vendredi 21 juillet 2017 à 13:32

Nigeria: l'ex-ministre du Pétrole embourbée dans les affaire…

Lagos: Les affaires judiciaires s'accumulent autour de l'ex-ministre du Pétrole du Nigeria, donnant une idée de l'ampleur de la corruption au sein...

vendredi 21 juillet 2017 à 12:11

Le pétrole monte un peu avant les réunions de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole montaient quelque peu vendredi en cours d'échanges européens, sur fond de spéculations avant des réunions des pays...

vendredi 21 juillet 2017 à 06:46

Les cours du pétrole sans direction en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient sans direction claire vendredi matin en Asie, les investisseurs tentant de comprendre les implications d'un recul...

jeudi 20 juillet 2017 à 21:06

Le pétrole termine en baisse, hésitations avant l'Opep

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en baisse jeudi, marquant le pas au lendemain d'une bonne séance et sur...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite