Menu
RSS
A+ A A-

La raffinerie Exxon et les terminaux de la CIM doivent continuer de fonctionner

prix du petrole rouenRouen: La raffinerie ExxonMobil de Notre-Dame de Gravenchon et les terminaux pétroliers d'intérêt vital de la Compagnie industrielle et maritime (CIM) du port du Havre et du cap d'Antifer doivent continuer à fonctionner, a affirmé mercredi la préfète de Normandie et de Seine-Maritime Nicole Klein.
Il n'y a pas suffisamment de grèvistes pour bloquer Notre-Dame de Gravenchon, donc ExxonMobil doit continuer de produire, a déclaré la préfète à la radio France Bleu.

Depuis mardi, la CGT et FO ont entamé un mouvement de grève à la raffinerie ExxonMobil de Port-Jérôme sur Seine (ex-Notre-Dame de Gravenchon), la deuxième de France, et indiquaient compter 50% de grévistes parmi les personnels postés, soit suffisamment pour avoir un impact sur la production.

Mais ce mouvement de grève est contesté par un grand nombre de non grévistes. La raffinerie fonctionne normalement pour le moment.

Par ailleurs, depuis mardi soir, le fonctionnement de la CIM est interrompu du fait d'une grève de la CGT, syndicat unique de l'entreprise.

Avec ses deux terminaux, elle alimente en brut importé les deux grosses raffineries havraises, ExxonMobil, mais aussi la plate-forme Total de Gonfreville-l'Orcher qui, elle, est à l'arrêt, depuis la semaine dernière, du fait du mouvement social contre la loi travail.

J'ai eu ce matin le directeur de la CIM au téléphone. Il y a un consensus (entre direction et syndicat, ndlr) pour une grève jusqu'à vendredi midi, a indiqué Mme Klein.

Mais la CIM est d'intérêt vital puisqu'elle fournit les aéroports de Roissy et d'Orly, a-t-elle poursuivi, précisant que les aéroports parisiens avaient des stocks de 30 jours de kérosène.

Donc, le gouvernement ne peut pas laisser s'interrompre ni la CIM, ni Exxon, a-t-elle assuré, sans préciser encore les mesures qui seraient prises.

En 2010, lors du conflit contre la réforme des retraites, le gouvernement Fillon avait décidé des réquisitions dans les raffineries qui avaient été bloquées.

(c) AFP

Commenter La raffinerie Exxon et les terminaux de la CIM doivent continuer de fonctionner


La Compagnie pétrolière américaine ExxonMobil

ExxonMobil: bénéfices 2T quasi doublés mais inférieurs aux attentes

vendredi 28 juillet 2017

New York: La major pétrolière américaine ExxonMobil a annoncé vendredi des bénéfices presque doublés au deuxième trimestre, en raison d'une nette baisse de ses coûts et de ses investissements.

Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 21 août 2017 à 10:11

Rosneft finalise son implantation stratégique en Inde

Moscou: Le pétrolier public russe Rosneft a annoncé lundi avoir finalisé la reprise avec ses partenaires de l'indien Essar Oil, une opération...

lundi 21 août 2017 à 10:10

L'Angola, pays pétrolier plongé dans une sévère crise économ…

Luanda: L'Angola, qui vote mercredi pour des élections générales, est un pays riche d'immenses réserves pétrolières, mais peine encore à en faire...

vendredi 18 août 2017 à 21:36

Le pétrole termine la semaine sur une très bonne note

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé vendredi sur une bonne note une semaine marquée par une hausse de la...

vendredi 18 août 2017 à 18:14

Le pétrole remonte dans un marché prudent

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens, dans un marché hésitant, après des données américaines contrastées et avant...

vendredi 18 août 2017 à 17:31

Pétrole: Pdvsa (public) paie les intérêts de sa dette

Caracas: La compagnie pétrolière publique vénézuélienne PDVSA a démenti vendredi les rumeurs d'un possible défaut de paiement, dans un contexte de profonde...

vendredi 18 août 2017 à 15:30

Le pétrole ouvre en petite hausse à New York à la fin d'une …

New York: Les cours du pétrole new-yorkais ont ouvert en très légère hausse vendredi, à la fin d'une semaine de baisse au...

vendredi 18 août 2017 à 12:34

Le pétrole stable avant une nouvelle réunion de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient vendredi en cours d'échanges européens, le marché hésitant après des données américaines contrastées et avant...

vendredi 18 août 2017 à 06:27

Le pétrole recule légèrement en Asie

séoul: Les cours du pétrole reculaient légèrement en Asie vendredi, les investisseurs ignorant la baisse des stocks de brut américain pour privilégier...

jeudi 17 août 2017 à 21:27

Le pétrole termine en hausse, hésitant entre stocks et produ…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse jeudi, à l'issue d'une séance hésitante au cours de laquelle les...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite