Menu
RSS
A+ A A-

La raffinerie Exxon et les terminaux de la CIM doivent continuer de fonctionner

prix du petrole rouenRouen: La raffinerie ExxonMobil de Notre-Dame de Gravenchon et les terminaux pétroliers d'intérêt vital de la Compagnie industrielle et maritime (CIM) du port du Havre et du cap d'Antifer doivent continuer à fonctionner, a affirmé mercredi la préfète de Normandie et de Seine-Maritime Nicole Klein.
Il n'y a pas suffisamment de grèvistes pour bloquer Notre-Dame de Gravenchon, donc ExxonMobil doit continuer de produire, a déclaré la préfète à la radio France Bleu.

Depuis mardi, la CGT et FO ont entamé un mouvement de grève à la raffinerie ExxonMobil de Port-Jérôme sur Seine (ex-Notre-Dame de Gravenchon), la deuxième de France, et indiquaient compter 50% de grévistes parmi les personnels postés, soit suffisamment pour avoir un impact sur la production.

Mais ce mouvement de grève est contesté par un grand nombre de non grévistes. La raffinerie fonctionne normalement pour le moment.

Par ailleurs, depuis mardi soir, le fonctionnement de la CIM est interrompu du fait d'une grève de la CGT, syndicat unique de l'entreprise.

Avec ses deux terminaux, elle alimente en brut importé les deux grosses raffineries havraises, ExxonMobil, mais aussi la plate-forme Total de Gonfreville-l'Orcher qui, elle, est à l'arrêt, depuis la semaine dernière, du fait du mouvement social contre la loi travail.

J'ai eu ce matin le directeur de la CIM au téléphone. Il y a un consensus (entre direction et syndicat, ndlr) pour une grève jusqu'à vendredi midi, a indiqué Mme Klein.

Mais la CIM est d'intérêt vital puisqu'elle fournit les aéroports de Roissy et d'Orly, a-t-elle poursuivi, précisant que les aéroports parisiens avaient des stocks de 30 jours de kérosène.

Donc, le gouvernement ne peut pas laisser s'interrompre ni la CIM, ni Exxon, a-t-elle assuré, sans préciser encore les mesures qui seraient prises.

En 2010, lors du conflit contre la réforme des retraites, le gouvernement Fillon avait décidé des réquisitions dans les raffineries qui avaient été bloquées.

(c) AFP

Commenter La raffinerie Exxon et les terminaux de la CIM doivent continuer de fonctionner


La Compagnie pétrolière américaine ExxonMobil

ExxonMobil et la Russie règlent à l'amiable un différend fiscal

jeudi 14 septembre 2017

Moscou: Le géant américain des hydrocarbures ExxonMobil et le gouvernement russe ont signé un accord à l'amiable soldant un différend fiscal de plus de 600 millions de dollars, a annoncé jeudi le ministère russe des Finances.

Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 26 septembre 2017 à 12:27

Le pétrole recule de son plus haut en deux ans à Londres

Londres: Les prix du pétrole reculaient mardi en cours d'échanges européens, reprenant leur souffle après leur bond de la veille provoqué par...

mardi 26 septembre 2017 à 05:58

Le pétrole continue de grimper en Asie

Singapour: Les prix du pétrole continuaient sur leur lancée mardi en Asie et grimpaient à des plus hauts de plusieurs mois, sous...

lundi 25 septembre 2017 à 21:17

Le pétrole termine au plus haut en deux ans à Londres et en …

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole cotés à New York et à Londres ont terminé lundi au plus haut depuis deux...

lundi 25 septembre 2017 à 18:41

Loi hydrocarbures: Hulot défend "l'axe principal" …

Paris: La loi sur l'interdiction de la production d'hydrocarbures est "l'axe principal" du plan climat du gouvernement, a défendu lundi le ministre...

lundi 25 septembre 2017 à 18:12

Le pétrole grimpe avec le référendum du Kurdistan irakien

Londres: Les cours du pétrole montaient nettement lundi en fin d'échanges européens, les investisseurs craignant que le référendum du Kurdistan irakien sur...

lundi 25 septembre 2017 à 15:48

Frontières et pétrole: Erdogan veut sanctionner les kurdes d…

Istanbul: Le président turc Recep Tayyip Erdogan, furieux contre le référendum d'indépendance au Kurdistan irakien, a annoncé lundi une prochaine fermeture de...

lundi 25 septembre 2017 à 15:19

Le pétrole, surveillant le Kurdistan irakien, ouvre en hauss…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York montait lundi à l'ouverture, aidé par des propos du président...

lundi 25 septembre 2017 à 12:40

Le pétrole monte encore, l'Opep pourrait prolonger son accor…

Londres: Les prix du pétrole montaient lundi en cours d'échanges européens, les analystes se satisfaisant du ton optimiste adopté par des responsables...

lundi 25 septembre 2017 à 12:16

Kurdistan irakien: assécher les revenus du pétrole dépend de…

Bagdad: L'arrêt des transactions pétrolières avec le Kurdistan irakien, demandé par Bagdad comme mesure de rétorsion à la tenue lundi du référendum...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite