Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole recule en Asie

prix du petrole SingapourSingapour: Les cours du pétrole reculaient lundi en Asie, après des déclarations de Téhéran sur le fait que l'Iran n'avait aucune intention de participer à un éventuel gel concerté de la production.
Vers 03H45 GMT, le cours du baril de light sweet crude (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison en juillet, dont c'était le premier jour comme contrat de référence, perdait 28 cents, à 48,13 dollars, dans les échanges électroniques en Asie.

Le baril de Brent, référence européenne du brut, pour livraison en juillet, cédait 16 cents à 48,56 dollars.

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), dont l'Iran est membre, se réunit le 2 juin à Vienne.

Réunis récemment à Doha, des membres de l'OPEP et d'autres grands producteurs comme la Russie n'avaient pas réussi à se mettre d'accord sur un gel concerté de la production.

En dépit d'un récent rebond, les cours sont toujours largement en dessous des sommets de plus de 100 dollars le baril atteints en juin 2014.

L'Iran n'est revenu sur le marché mondial qu'en janvier, après la levée des sanctions imposées en réaction à son programme nucléaire.

D'après l'agence financière Bloomberg News, Rokneddin Javadi, directeur de la compagnie nationale du pétrole iranien, a déclaré à l'agence iranienne Mehr que le gouvernement n'avait aucun projet pour le moment de geler ou d'interrompre l'augmentation de sa production et de ses exportations de pétrole.

Selon Alex Wijaya, analyste chez CMC Markets, ces déclarations ont pesé sur le moral des investisseurs malgré des informations tendant à faire état d'un rééquilibrage de l'offre et la demande, avec le déclin de la production américaine et les perturbations de la production au Nigeria et au Canada.

D'après l'analyste, les marchés sont plus attentifs aux tendances à long terme.

Il y a des inquiétudes sur le fait que l'offre dépasse toujours la demande, a-t-il dit. L'élément clé, c'est la réunion de l'OPEP.

Vendredi à la clôture, le WTI pour livraison en juin a perdu 41 cents à 47,75 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

A Londres, le Brent pour livraison en juillet a perdu juste 9 cents à 48,72 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE).

(c) AFP

Commenter Le pétrole recule en Asie


Le pétrole en Asie


mardi 19 septembre 2017

Le pétrole mitigé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient dans des marges étroites mardi en Asie dans l'attente du rapport sur le niveau des stocks...

lundi 18 septembre 2017

Le pétrole orienté à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, lundi en Asie, mais les gains étaient limités par de nouvelles inquiétudes...

vendredi 15 septembre 2017

Le pétrole recule en Asie

Singapour: Le pétrole reculait vendredi en Asie sous l'effet de prises de bénéfices après des gains dus à des prévisions optimistes quant...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Asie

Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 19 septembre 2017 à 20:55

Le pétrole se heurte encore au seuil des 50 dollars avant le…

NYC/Cours de clôture: Le baril de pétrole coté à New York a de nouveau buté mardi sur la barre des 50 dollars...

mardi 19 septembre 2017 à 18:08

Le pétrole baisse un peu en attendant les stocks américains

Londres: Les cours du pétrole repartaient en petite baisse mardi en fin d'échanges européens, mais continuaient de n'osciller que faiblement autour de...

mardi 19 septembre 2017 à 15:43

Libye: blocage d'un oléoduc qui achemine du carburant à Trip…

Tripoli: Un groupe armé a fermé lundi un oléoduc qui approvisionne en essence la capitale libyenne, causant une pénurie de carburant et...

mardi 19 septembre 2017 à 15:37

Le pétrole ouvre en hausse à New York, au-dessus de 50 dolla…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York progressait légèrement à l'ouverture mardi, juste au-dessus du seuil des...

mardi 19 septembre 2017 à 12:42

Le pétrole monte un peu dans un marché sans élan

Londres: Les prix du pétrole montait un peu mardi en cours d'échanges européens, mais le marché restait dans l'ensemble sans grande direction...

mardi 19 septembre 2017 à 06:53

Le pétrole mitigé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient dans des marges étroites mardi en Asie dans l'attente du rapport sur le niveau des stocks...

lundi 18 septembre 2017 à 21:02

Le pétrole bute à nouveau à New York sur la barre des 50 dol…

NYC/Cours de clôture: Le prix du pétrole coté à New York a terminé en légère hausse lundi, butant sur le seuil symbolique...

lundi 18 septembre 2017 à 18:13

Le pétrole baisse un peu après la hausse de la semaine derni…

Londres: Les cours du pétrole baissaient un peu lundi en fin d'échanges européens, souffrant de quelques prises de bénéfices après les sommets...

lundi 18 septembre 2017 à 15:34

Le pétrole new-yorkais, nerveux face au seuil des 50 dollars…

New York: Le prix du baril pétrole coté à New York a débuté la séance en légère baisse lundi, les investisseurs faisant...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite