Menu
RSS
A+ A A-

La force du dollar pèse sur le pétrole, qui finit en petite baisse

prix du petrole New YorkNew York: Les cours de l'or noir ont légèrement baissé jeudi, lestés par un renforcement du dollar et une atmosphère générale d'aversion au risque sur les places mondiales, même si les problèmes internationaux d'offre continuaient d'aider le marché pétrolier.
Le cours du baril de référence (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison en juin, qui avait atteint en début de semaine son plus haut niveau depuis octobre, a perdu 11 cents à 48,67 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Les cours souffrent d'un renforcement du dollar dans le sillage des minutes publiées la veille par la Réserve Fédérale (Fed), a estimé Andy Lipow, de Lipow Oil Associates.

Le billet vert profite de ce document, un compte-rendu de la dernière réunion de politique monétaire de la banque centrale américaine, car son contenu montre que la Fed n'exclut pas de relever ses taux dès juin, et cela pèse en retour sur les cours du pétrole, qui sont libellés en dollars et deviennent donc moins intéressants.

De plus, l'éventualité d'un durcissement de la Fed provoque une vague d'aversion au risque, comme l'a mentionné dans une note Tim Evans, de Citi, et les marchés de matières premières en pâtissent particulièrement car ils sont jugés comme des actifs moins sûrs.

M. Evans estimait en outre que les cours enregistraient peut-être un rééquilibrage technique prévisible, comme les problèmes de production au Canada et au Nigeria constituent un choc de moins en moins important.

Au Canada, la province pétrolifère de l'Alberta est frappée depuis le début du mois par des incendies dévastateurs, tandis qu'au Nigeria, des sabotages et une grève générale frappent le secteur pétrolier, toutes choses qui ont contribué à porter les cours au plus haut de l'année lors des dernières séances.

Peut-être que les investisseurs se disent tout simplement que les cours ont trop monté depuis quelques jours ou semaines, a avancé Mike Lynch, de Strategic Energy & Economic Research. Le marché fait une pause, avec quelques prises de bénéfices.

Alors que certains observateurs, comme M. Evans, nuancent l'impact à long terme de ces perturbations, M. Lipow jugeait qu'elles continuaient à soutenir le marché, évoquant notamment des problèmes de chargement au Nigeria, et qu'elles avaient permis aux cours de réduire largement leurs pertes par rapport au début de séance.

Surtout, selon lui, l'actualité la plus favorable au marché pourrait venir du Venezuela, important producteur sud-américain de pétrole, où l'opposition continue à exiger le départ du président Nicolas Maduro au lendemain de manifestations réprimées par les forces de l'ordre, dans un contexte économique catastrophique.

(c) AFP

Commenter La force du dollar pèse sur le pétrole, qui finit en petite baisse


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 21 novembre 2017 à 10:59

Fin des hydrocarbures: pas d'accord entre députés et sénateu…

Paris: Pas d'accord: les députés et les sénateurs ont échoué mardi à trouver une version commune du projet de loi sur la...

mardi 21 novembre 2017 à 10:39

Norvège: production pétrolière plus faible que prévu en octo…

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a augmenté en octobre, mais ressort en deçà des...

mardi 21 novembre 2017 à 06:01

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Le pétrole rebondissait mardi en Asie, mais les gains demeuraient limités avant une réunion de l'Opep au cours de laquelle le...

lundi 20 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole baisse à dix jours d'une réunion stratégique de l…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en baisse lundi, les investisseurs se montrant prudents...

lundi 20 novembre 2017 à 18:44

Les prix des carburants toujours en hausse en France

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué d'augmenter la semaine dernière, selon des chiffres publiés lundi.

lundi 20 novembre 2017 à 18:36

USA: Dernier obstacle franchi pour la construction de l'oléo…

Chicago: La construction de l'oléoduc Keystone XL, qui divise aux Etats-Unis défenseurs de l'environnement et partisans du développement des ressources énergétiques, a...

lundi 20 novembre 2017 à 18:35

Le pétrole recule à dix jours de la réunion de l'Opep

Londres: Les cours du pétrole reculaient lundi en fin d'échanges européens alors que l'avenir de l'accord de réduction de la production sera...

lundi 20 novembre 2017 à 15:48

Le pétrole new-yorkais, en baisse, le regard tourné vers une…

New York: Le pétrole new-yorkais baissait peu après l'ouverture lundi, les marchés hésitant à dix jours d'une réunion de l'Organisation des pays...

lundi 20 novembre 2017 à 12:12

Le pétrole recule, le marché hésite à dix jours d'une réunio…

Londres: Les prix du pétrole reculaient lundi en cours d'échanges européens dans un marché renouant avec la prudence, alors que l'avenir de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite