Menu
RSS
A+ A A-

Forage dans la Grande baie australienne: BP essuie un nouveau refus

prix du petrole sydneySydney: Le projet controversé du pétrolier britannique BP de forer dans la Grande baie australienne a essuyé mardi un nouveau refus du régulateur, les organisations environnementales demandant l'abandon du projet.
La major cherche à creuser quatre puits d'exploration à des profondeurs allant jusqu'à 2.500 mètres au large des côtes de l'Etat d'Australie méridionale pour savoir si des quantités exploitables de gaz ou de pétrole peuvent en être extraites.

Le géant britannique avait une première fois demandé en octobre l'autorisation de le faire à la Nosepma, l'autorité officielle australienne compétente. Mais elle avait essuyé un premier refus faute de respecter les critères environnementaux requis.

Sa demande amendée vient d'être rejetée, a annoncé la Nosepma dans un communiqué.

L'Autorité a cependant accordé à BP la possibilité de modifier et soumettre à nouveau son plan environnemental d'exploration dans la Grande baie australienne avant le 15 juillet, a-t-elle précisé.

BP a indiqué que cette décision n'était qu'une étape d'un long processus d'échanges avec le régulateur.

Nous continuons de travailler en vue d'un début des forages d'exploration à la fin 2016, a précisé le groupe dans un communiqué.

Les organisations de protection de l'environnement sont en revanche vent debout contre le projet de BP, rappelant que le géant britannique avait été responsable de la gigantesque marée noire dans le Golfe du Mexique en 2010.

Nous aurions attendu de BP qu'elle aille loin pour montrer au régulateur qu'il a tiré les leçons du désastre du Golfe du Mexique et soumette une demande qui aille bien au-delà des standards requis, a déclaré Peter Owen, directeur de l'ONG The Wilderness Society en Australie méridionale.

Au contraire, elle a de nouveau soumis une demande en dessous des standards.

Il est temps pour BP de faire machine arrière et de renoncer avec la mauvaise idée qu'est ce projet. Il est complètement inopportun de transformer la Grande baie australienne en champs de pétrole.

L'ONG Sea Shepherd a estimé de son côté que les baleines de la Grande baie pouvaient pousser un petit ouf de soulagement.

Il est temps que BP reçoive le message et laisse tranquile la Grande baie australienne pour le bien de nos enfants, a déclaré Jeff Hansen, directeur de l'ONG pour l'Australie.

(c) AFP

Commenter Forage dans la Grande baie australienne: BP essuie un nouveau refus


La Compagnie pétrolière britannique BP

Pétrole: les compagnies doivent devenir "compatibles" avec un m…

mercredi 12 juillet 2017

Istanbul: Les compagnies pétrolières doivent affronter le double défi d'une abondance de l'offre de pétrole et devenir "compatibles" avec un monde bas carbone, mais il n'y aura pas de "solution miracle", a estimé mercredi Bob Dudley le PDG du groupe...

Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 17 octobre 2017 à 13:10

Le conflit entre l'Irak et le Kurdistan pourrait faire monte…

Londres: Alors que le conflit s'intensifie entre le gouvernement irakien et les indépendantistes kurdes d'Irak, les marchés surveillaient avec inquiétude la situation...

mardi 17 octobre 2017 à 12:20

Le pétrole grimpe, la fièvre géopolitique reprend les marché…

Londres: Les prix du pétrole montaient à nouveau mardi en cours d'échanges européens, alors que les tensions au Kurdistan irakien et en...

mardi 17 octobre 2017 à 12:18

Bagdad reprend deux grands champs pétroliers aux Kurdes à Ki…

Bay hassan (irak): Les troupes irakiennes ont repris mardi les deux principaux champs pétroliers de la ville de Kirkouk après le retrait...

mardi 17 octobre 2017 à 06:13

Le pétrole mitigé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient mardi en ordre dispersé en Asie après avoir fortement augmenté lundi du fait des perturbations dans...

lundi 16 octobre 2017 à 21:03

Le pétrole porté par les tensions en Irak

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en hausse lundi après la prise de contrôle par les forces irakiennes du siège du...

lundi 16 octobre 2017 à 19:36

Glencore et le Qatar cèdent 14% de Rosneft pour 7,8 milliard…

Genève: Le consortium contrôlé par Glencore et le fonds souverain du Qatar ont annoncé lundi avoir conclu un accord pour céder pour...

lundi 16 octobre 2017 à 18:31

Le pétrole monte, la production perturbée en Irak par les te…

Londres: Les cours du pétrole montaient lundi en fin d'échanges européens alors que la production des deux principaux champs pétroliers de Kirkouk...

lundi 16 octobre 2017 à 18:07

France: les prix des carburants ont baissé la semaine derniè…

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont légèrement reculé la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés lundi.

lundi 16 octobre 2017 à 15:48

Le pétrole, porté par les tensions en Irak, ouvre en hausse …

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York montait lundi à l'ouverture, porté par un regain de tensions...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite