Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole ouvre en baisse, cédant des gains dus aux incendies canadiens

prix du petrole New YorkNew York: Le marché du pétrole se repliait à l'ouverture du marché vendredi à New York, les investisseurs ne semblant plus s'attendre à des problèmes d'approvisionnement durables en dépit des incendies au Canada et de troubles en Libye.
Vers 13H15 GMT, le cours du baril de light sweet crude (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison en juin perdait 17 cents à 44,15 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

La remontée des prix du pétrole s'essouffle, affirmaient les analystes de Commerzbank, décelant de premiers signes d'un basculement du moral des investisseurs, après presque trois mois de forte hausse.

Certes, toutes les interruptions de production ont peu de chances de durer, mais à notre avis nous voyons un changement de mentalité dans le marché du pétrole qui pourrait encore peser sur les prix à court terme, expliquaient-ils.

Andy Lipow, chez Lipow Oil Associates, a reconnu qu'il était un peu surpris (par le repli des cours) alors que la production de pétrole au Canada pourrait être réduite de jusqu'à un million de barils par jour par les feux de forêts qui ravagent depuis mardi la ville de Fort McMurray, au coeur de la région des sables bitumineux de l'Alberta (ouest).

Toute l'agglomération de Fort McMurray et trois autres communes à quelques dizaines de kilomètres au sud ont été vidées et ce sont près de 100.000 habitants au total qui ont été évacués.

Par ailleurs en Libye l'instabilité politique entrave la bonne marche du marché.

Mais les problèmes d'excédents du marché n'ont pas disparu.

Stephen Brennock, analyste chez PVM, rappelait que même si les interruptions de production imprévues au sein de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole ont dépassé les deux millions de barils par jour en 2015, les stocks mondiaux de pétrole ont encore augmenté de 1,95 million de barils par jour au premier trimestre 2016, et devraient continuer à progresser - quoique à un rythme plus lent - au deuxième trimestre.

Les prix ont néanmoins un peu ralenti leur recul après la déception provoquée par les chiffres américains de l'emploi, qui a poussé le dollar en baisse car ils semblent repousser encore la perspective d'une hausse des taux d'intérêt aux Etats-Unis.

Or tout recul du dollar facilite les achats de brut par les investisseurs munis d'autres devises, car les échanges sont libellés en billets verts.

(c) AFP

Commenter Le pétrole ouvre en baisse, cédant des gains dus aux incendies canadiens


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 21 novembre 2017 à 10:59

Fin des hydrocarbures: pas d'accord entre députés et sénateu…

Paris: Pas d'accord: les députés et les sénateurs ont échoué mardi à trouver une version commune du projet de loi sur la...

mardi 21 novembre 2017 à 10:39

Norvège: production pétrolière plus faible que prévu en octo…

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a augmenté en octobre, mais ressort en deçà des...

mardi 21 novembre 2017 à 06:01

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Le pétrole rebondissait mardi en Asie, mais les gains demeuraient limités avant une réunion de l'Opep au cours de laquelle le...

lundi 20 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole baisse à dix jours d'une réunion stratégique de l…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en baisse lundi, les investisseurs se montrant prudents...

lundi 20 novembre 2017 à 18:44

Les prix des carburants toujours en hausse en France

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué d'augmenter la semaine dernière, selon des chiffres publiés lundi.

lundi 20 novembre 2017 à 18:36

USA: Dernier obstacle franchi pour la construction de l'oléo…

Chicago: La construction de l'oléoduc Keystone XL, qui divise aux Etats-Unis défenseurs de l'environnement et partisans du développement des ressources énergétiques, a...

lundi 20 novembre 2017 à 18:35

Le pétrole recule à dix jours de la réunion de l'Opep

Londres: Les cours du pétrole reculaient lundi en fin d'échanges européens alors que l'avenir de l'accord de réduction de la production sera...

lundi 20 novembre 2017 à 15:48

Le pétrole new-yorkais, en baisse, le regard tourné vers une…

New York: Le pétrole new-yorkais baissait peu après l'ouverture lundi, les marchés hésitant à dix jours d'une réunion de l'Organisation des pays...

lundi 20 novembre 2017 à 12:12

Le pétrole recule, le marché hésite à dix jours d'une réunio…

Londres: Les prix du pétrole reculaient lundi en cours d'échanges européens dans un marché renouant avec la prudence, alors que l'avenir de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite