Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole baisse encore, la réduction des excédents se fait attendre

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du brut ont encore baissé lundi à New York, dans un marché pris de doutes sur la forte reprise des cours le mois dernier, alors que les excédents mondiaux ne donnent pas de signe de diminution.
Le cours du baril de référence (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison en juin a perdu 1,14 dollar à 44,78 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juillet, dont c'était le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, a perdu 1,54 dollar à 45,83 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE).

"Le marché rend un peu de ce que à mon avis il n'avait pas mérité de gagner" la semaine dernière, la quatrième consécutive de hausse, a déclaré Kyle Cooper, chez IAF Advisors.

Selon Tim Evans, chez Citi, "les marchés du pétrole se sont orientés à la baisse dans une journée tranquille en raison de la Fête du Travail (ndlr: au Royaume-Uni et en Asie), sur la base d'inquiétudes que la production de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) augmente encore, avec une production iranienne grimpant à 3,4-3,5 millions de barils par jour en avril et des exportations irakiennes apparemment proches d'un niveau record".

L'Irak, deuxième plus gros producteur de l'OPEP après l'Arabie saoudite, a en effet annoncé dimanche avoir exporté près de 3,36 millions de barils par jour en avril, proches du record de 3,365 millions recensé en novembre, selon l'agence financière Bloomberg News.

Parallèlement, aux Etats-Unis, l'activité dans le secteur manufacturier a vu sa progression ralentir en avril, selon l'indice des directeurs d'achat de ce secteur publié lundi par l'association professionnelle ISM. De quoi "tempérer les attentes sur la demande" en brut, a relevé Tim Evans.

Chez ClipperData, Matt Smith a également évoqué les déceptions provoquées par la stagnation du secteur manufacturier chinois, la contraction de ce même secteur au Japon, et le fait qu'au Brésil l'activité manufacturière s'affiche au plus bas depuis plusieurs années.

Des chiffres globalement tellement médiocres qu'ils relancent pour certains investisseurs des inquiétudes sur le niveau de la demande mondiale de pétrole.

Mais parallèlement, le dollar est au plus bas depuis le mois d'août face à un panier de devises, et "l'affaiblissement du dollar continue à retenir les prix du brut d'une chute plus brutale", a fait valoir M. Smith.

En effet comme les échanges de brut sont libellés en dollars, tout affaiblissement du billet vert favorise les achats d'investisseurs munis d'autres devises.

Pour John Plassard de Mirabaud Securities, les marchés pétroliers évoluent en baisse aussi "dans un mode de prise de bénéfices assez évident".

(c) AFP

Commenter Le pétrole baisse encore, la réduction des excédents se fait attendre

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 30 mars 2017 à 05:58

Le pétrole se replie en Asie sous l'effet de prises de bénéf…

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés en légère baisse, jeudi en Asie, en raison de prises de bénéfices après la nette...

jeudi 30 mars 2017 à 02:03

Pétrole: Cenovus achète des actifs de ConocoPhillips pour 17…

Montréal: Le pétrolier canadien Cenovus va acheter pour 17,7 milliards de dollars canadiens (12,3 milliards d'euros) la quasi totalité des actifs de...

mercredi 29 mars 2017 à 21:04

Le pétrole monte nettement, les stocks américains ralentisse…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette hausse mercredi, après la publication de chiffres hebdomadaires du département américain...

mercredi 29 mars 2017 à 18:09

Le pétrole monte, la croissance des réserves américaines s'a…

Londres: Les cours du pétrole montaient mercredi en fin d'échanges européens, les analystes décortiquant la hausse moins élevée que prévu des réserves...

mercredi 29 mars 2017 à 16:57

USA: légère hausse des stocks de brut, à un nouveau record

New York: Les stocks de pétrole brut ont augmenté moins que prévu la semaine dernière aux Etats-Unis, battant toutefois un nouveau record...

mercredi 29 mars 2017 à 15:59

La Bulgarie classe un dossier d'entente sur les prix visant …

Sofia: La Commission bulgare de la concurrence a finalement classé un dossier d'entente sur les prix visant six sociétés pétrolières, dont les...

mercredi 29 mars 2017 à 15:24

Le pétrole à l'équilibre à New York avant les stocks américa…

New York: Les cours du pétrole ont ouvert à un niveau proche de l'équilibre mercredi à New York, avant la publication des...

mercredi 29 mars 2017 à 12:55

Le pétrole en hausse, soutenu par des données de l'API et la…

Londres: Les prix du pétrole poursuivaient leur hausse mercredi en cours d'échanges européens, la perturbation de la production libyenne et les premières...

mercredi 29 mars 2017 à 06:24

Le pétrole continue de monter en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de grimper mercredi en Asie, encouragés par des informations sur des troubles en Libye et pariant...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite