Menu
RSS
A+ A A-

Eni nettement dans le rouge au 1T à cause des cours du pétrole

prix du petrole milanMilan: Le géant italien de l'énergie Eni, durement affecté par la faiblesse des cours du brut, a annoncé vendredi avoir enregistré au premier trimestre une perte nette de 792 millions d'euros, plus importante qu'attendu, et confirmé une réduction de 20% de ses investissements en 2016.
Cette perte est largement supérieure aux attentes, puisque selon le consensus Factset, les analystes tablaient sur une perte nette de 89 millions d'euros. Un an plus tôt, Eni avait enregistré un bénéfice trimestriel net de 832 millions.

Du côté du résultat net ajusté, indicateur très suivi par le marché qui exclut des éléments volatils comme l'effet stock, Eni a publié une perte de 479 millions d'euros, contre un bénéfice de 454 millions d'euros au premier trimestre 2015.

Le groupe italien a précisé que sa production d'hydrocarbures avait progressé de 3,4% sur le trimestre par rapport à l'année passée, à 1,75 million de barils par jour. Au quatrième trimestre 2015, elle avait atteint 1,88 million de b/j, le niveau le plus élevé atteint en cinq ans.

Il a confirmé que sa production sur l'ensemble de cette année serait sans doute du même ordre qu'en 2015.

Eni a confirmé vendredi sa décision de réduire ses dépenses d'investissement en 2016 de 20% sur un an à taux de change constants, en reformulant et en reprogrammant des projets, en étant de plus en plus sélectif concernant l'exploration et en renégociant des contrats de fourniture à long terme, en raison de la situation sur le marché du pétrole.

Le contexte macroéconomique mondial en 2016 est assombri par un certain nombre de risques et d'incertitudes, principalement en raison du ralentissement continu de la croissance en Chine, de la prudence dans la zone euro et dans les pays exportateurs de matières premières, a détaillé le groupe.

Après avoir atteint début 2016 son niveau le plus bas en 13 ans, en dessous de 30 dollars le baril, le prix du pétrole brut a retrouvé son niveau de 40 dollars grâce à une certaine résorption de l'excès d'offre mais les fondamentaux (du marché) restent faibles, a souligné Eni.

Le groupe a en revanche réduit son endettement de 4,65 milliards depuis fin 2015, à 12,21 milliards d'euros, grâce aux effets de la vente de 12,5% de Saipem au Fonds stratégique italien (FSI), contrôlé par l'Etat, avec notamment le remboursement de crédits par Saipem pour 5,8 milliards d'euros.

A la Bourse de Milan, le titre a limité les pertes, cédant vendredi 1,39% à 14,2 euros, dans un marché en baisse de 1,98%.

Plusieurs compagnies du secteur ont créé la surprise en annonçant des résultats meilleurs que prévu au premier trimestre, à l'image de Total, BP et Statoil.

(c) AFP

Commenter Eni nettement dans le rouge au 1T à cause des cours du pétrole


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 21 novembre 2017 à 21:08

Le pétrole profite de propos favorables à un accord de l'Ope…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse mardi, profitant de signaux optimistes sur...

mardi 21 novembre 2017 à 18:19

Le pétrole stable, prudence des marchés avant la réunion de …

Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient mardi en fin d'échanges européens alors que les investisseurs restaient prudents à une dizaine de...

mardi 21 novembre 2017 à 18:11

Pétrole/corruption: six dirigeants de la filiale américaine …

Caracas: Les autorités vénézuéliennes ont arrêté le président et cinq vice-présidents de Citgo, la filiale américaine du groupe pétrolier vénézuélien PDVSA, pour...

mardi 21 novembre 2017 à 15:29

Le pétrole en hausse à New York, saluant des commentaires ir…

New York: Le pétrole new-yorkais évoluait en hausse mardi peu après l'ouverture, les investisseurs saluant des commentaires rassurants quant à l'éventuelle prolongation...

mardi 21 novembre 2017 à 12:16

Le pétrole remonte, le marché hésite avant Thanksgiving

Londres: Les prix du pétrole remontaient mardi en cours d'échanges européens dans un marché peu actif alors que les échanges seront interrompus...

mardi 21 novembre 2017 à 10:59

Fin des hydrocarbures: pas d'accord entre députés et sénateu…

Paris: Pas d'accord: les députés et les sénateurs ont échoué mardi à trouver une version commune du projet de loi sur la...

mardi 21 novembre 2017 à 10:39

Norvège: production pétrolière plus faible que prévu en octo…

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a augmenté en octobre, mais ressort en deçà des...

mardi 21 novembre 2017 à 06:01

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Le pétrole rebondissait mardi en Asie, mais les gains demeuraient limités avant une réunion de l'Opep au cours de laquelle le...

lundi 20 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole baisse à dix jours d'une réunion stratégique de l…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en baisse lundi, les investisseurs se montrant prudents...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite