Menu
RSS
A+ A A-

Affecté par les prix du pétrole, Chevron tombe dans le rouge au 1T

prix du petrole New YorkNew York: La major pétrolière Chevron, affectée par le plongeon des prix du pétrole, est tombée dans le rouge au premier trimestre, accusant une perte nette de 725 millions de dollars.
Au premier trimestre 2015, le groupe avait enregistré un bénéfice net de 2,6 milliards de dollars mais celui-ci avait déjà été divisé par près de deux comparé à la même période en 2014 (4,5 milliards).

A Wall Street, le titre Chevron baissait de 1,46% à 100,90 dollars dans les échanges électroniques de pré-séance.

Notre activité de production et d'exploration pétrolière et gazière a été impactée par un déclin de plus de 35% des prix du pétrole comparé à il y a un an, a expliqué le PDG John Watson, promettant que nos efforts vont se focaliser sur l'amélioration de notre trésorerie.

Pour ce faire, nous maîtrisons nos dépenses et lançons d'importants projets qui vont doper les revenus.

La perte par action ajustée des éléments exceptionnels, référence en Amérique du nord, est plus importante que prévu: 39 cents contre 20 cents attendus par le marché.

Le chiffre d'affaires a, toutefois, moins reculé que redouté, à 23,55 milliards de dollars (-32% sur un an), contre 21,43 milliards escomptés.

Chevron est plus sensible aux fluctuations des cours de l'or noir que son rival ExxonMobil parce que 67% de sa production est constituée de pétrole.

Sans grande surprise, les activités de l'amont (production-exploration pétrolière) ont accusé une perte de 1,46 milliard de dollars, contre un bénéfice net de 1,56 milliard au premier trimestre 2015.

Le raffinage (aval) a échoué à compenser le recul dans l'exploration: le bénéfice de cette activité a été divisé par près de deux à 735 millions de dollars.

Traditionnellement, quand les prix du brut sont bas, les coûts de traitement sont allégés, ce qui profite aux raffineurs comme Chevron, qui est également propriétaire de stations service.

La production du groupe s'élève à 2,67 millions de barils par jour (mbj), quasi stable (-0,37%), en raison d'une montée en puissance de projets au Nigeria et aux Etats-Unis.

Chevron a en outre redémarré la production de gaz naturel liquéfié (GNL) sur le site de Gorgon, situé au large des côtes nord-ouest de l'Australie, après une interruption due à un problème technique.

Le GNL qui y sera produit est destiné au marché asiatique: La Chine, le Japon, l'Inde et la Corée du Sud ont déjà signé des contrats d'approvisionnement.

(c) AFP

Commenter Affecté par les prix du pétrole, Chevron tombe dans le rouge au 1T


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 24 novembre 2017 à 20:15

Le pétrole progresse à quelques jours d'une réunion stratégi…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse vendredi lors d'une séance écourtée, profitant...

vendredi 24 novembre 2017 à 18:17

Le pétrole monte, l'oléoduc Keystone reste paralysé

Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi en fin d'échanges européens, le WTI américain profitant en particulier d'une perturbation régionale de l'offre...

vendredi 24 novembre 2017 à 15:23

Le pétrole progresse, s'inquiétant des conséquences d'une fu…

New York: Le pétrole new-yorkais a débuté la séance en hausse vendredi, la fermeture depuis plusieurs jours d'un oléoduc reliant le Canada...

vendredi 24 novembre 2017 à 13:27

Le pétrole grimpe, l'oléoduc Keystone perturbe l'offre nord-…

Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens, alors qu'un oléoduc majeur qui relie le Canada et les États-Unis...

vendredi 24 novembre 2017 à 08:12

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient vendredi dans des directions divergentes en Asie, le "light sweet crude" (WTI) enfonçant un plus haut...

jeudi 23 novembre 2017 à 18:10

Le pétrole tâtonne dans un marché perturbé par Thanksgiving

Londres: Les cours du pétrole divergeaient jeudi en fin d'échanges européens alors que les marchés sont restés fermés aux Etats-Unis en raison...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:33

Le pétrole recule un peu, marché fermé aux états-Unis

Londres: Les prix du pétrole baissait légèrement jeudi en cours d'échanges européens, dans une séance atone alors que les marchés resteront fermés...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:15

Appel à la grève de la CGT pétrole: mouvement diversement su…

Paris: L'appel à la grève de la CGT pétrole pour "préserver" la convention collective de la branche, remise en cause selon elle...

jeudi 23 novembre 2017 à 06:11

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, après la forte hausse de la veille, alors que...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite