Menu
RSS
A+ A A-

ExxonMobil: recul moins fort que prévu des bénéfices 1T

prix du petrole New YorkNew York: Les bénéfices du géant pétrolier ExxonMobil ont plongé moins que prévu au premier trimestre, du fait d'une forte réduction de ses investissements pour faire face à la chute des prix des hydrocarbures.
Le résultat net trimestriel a chuté de 63,3% à 1,81 milliard de dollars, soit un bénéfice par action ajusté, référence en Amérique du nord, de 43 cents contre 31 cents attendus en moyenne par les marchés.

ExxonMobil avait gagné 4,94 milliards de dollars au premier trimestre 2015 et 9,1 milliards lors des trois premiers mois de 2014.

Mais depuis, les cours de l'or noir ont dévissé de plus de 60% au point de tomber même aux alentours de 27 dollars le baril en février, avant de remonter pour se stabiliser actuellement à 46 dollars en moyenne. Des espoirs d'un gel de la production des principaux pays exportateurs d'or noir et un léger coup de mou du dollar font espérer qu'ils vont rester à ce niveau pendant quelque temps.

Malgré une baisse de 28% à 48,7 milliards de dollars, le chiffre d'affaires trimestriel d'ExxonMobil est également supérieur aux attentes (48,14 milliards).

A Wall Street, l'action gagnait 0,92% à 88,84 dollars dans les échanges électroniques de pré-séance.

ExxonMobil, qui a perdu cette semaine son triple A auprès de l'agence de notation Standard & Poor's, taille dans ses coûts pour préserver sa rentabilité.

L'enveloppe affectée au développement des activités de forage, de plateformes, de terminaux et de gisements pétroliers et gaziers a diminué de 33,4% sur la période à 5,13 milliards de dollars.

C'est davantage que ce qu'avait annoncé jusqu'à présent le groupe texan: En mars, il disait n'envisager réduire ces ressources que de 25% cette année à 23 milliards de dollars.

La production de pétrole et de gaz a néanmoins augmenté de 1,8%, à 4,3 millions de barils équivalent pétrole par jour, grâce à de nouveaux puits.

L'activité lucrative de production et exploration pétrolière et gazière (amont) a essuyé une perte de 76 millions de dollars, principalement à cause des Etats-Unis dont les pertes se sont fortement creusées.

ExxonMobil a pu compter sur son modèle économique qui le place à tous les échelons de l'industrie pétrolière: de l'exploration à la vente au consommateur via les stations à essence notamment.

Les activités de raffinage (aval) ont enregistré un bénéfice de 906 millions de dollars, en baisse de 45,6%, 2015, tandis que le résultat net de la chimie est de 1,4 milliard de dollars en hausse de 42,6%.

Traditionnellement, quand les prix du brut sont bas, les coûts de traitement sont allégés, ce qui bénéficie aux raffineurs.

(c) AFP

Commenter ExxonMobil: recul moins fort que prévu des bénéfices 1T


La Compagnie pétrolière américaine ExxonMobil

USA: ExxonMobil va dépolluer des usines après un accord avec la Justice

mardi 31 octobre 2017

Washington: Le géant pétrolier américain ExxonMobil va consacrer 300 millions de dollars à la dépollution de plusieurs de ses raffineries au Texas et en Louisiane dans le cadre d'un règlement à l'amiable conclu avec le département de la Justice, a...

Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 21 novembre 2017 à 21:08

Le pétrole profite de propos favorables à un accord de l'Ope…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse mardi, profitant de signaux optimistes sur...

mardi 21 novembre 2017 à 18:19

Le pétrole stable, prudence des marchés avant la réunion de …

Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient mardi en fin d'échanges européens alors que les investisseurs restaient prudents à une dizaine de...

mardi 21 novembre 2017 à 18:11

Pétrole/corruption: six dirigeants de la filiale américaine …

Caracas: Les autorités vénézuéliennes ont arrêté le président et cinq vice-présidents de Citgo, la filiale américaine du groupe pétrolier vénézuélien PDVSA, pour...

mardi 21 novembre 2017 à 15:29

Le pétrole en hausse à New York, saluant des commentaires ir…

New York: Le pétrole new-yorkais évoluait en hausse mardi peu après l'ouverture, les investisseurs saluant des commentaires rassurants quant à l'éventuelle prolongation...

mardi 21 novembre 2017 à 12:16

Le pétrole remonte, le marché hésite avant Thanksgiving

Londres: Les prix du pétrole remontaient mardi en cours d'échanges européens dans un marché peu actif alors que les échanges seront interrompus...

mardi 21 novembre 2017 à 10:59

Fin des hydrocarbures: pas d'accord entre députés et sénateu…

Paris: Pas d'accord: les députés et les sénateurs ont échoué mardi à trouver une version commune du projet de loi sur la...

mardi 21 novembre 2017 à 10:39

Norvège: production pétrolière plus faible que prévu en octo…

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a augmenté en octobre, mais ressort en deçà des...

mardi 21 novembre 2017 à 06:01

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Le pétrole rebondissait mardi en Asie, mais les gains demeuraient limités avant une réunion de l'Opep au cours de laquelle le...

lundi 20 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole baisse à dix jours d'une réunion stratégique de l…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en baisse lundi, les investisseurs se montrant prudents...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite