Menu
RSS

Le Qatar supprime les subventions sur les carburants

prix du petrole dohaDoha: Le Qatar, membre de l'Opep, a annoncé mardi qu'il allait lever en mai les subventions sur l'essence et le diesel, au moment où cet émirat doit enregistrer un déficit budgétaire en raison de l'effondrement des cours du brut.
En vertu de cette décision qui entre en vigueur le 1er mai, les prix des carburants à la pompe seront fixés tous les mois en fonction des cours sur le marché international.

Cette mesure est destinée à assurer un meilleur usage de l'énergie et à sensibiliser les consommateurs sur la question du gaspillage, a indiqué Michaal Al-Thani, président de la commission chargée d'évaluer les prix des carburants.

En janvier, le Qatar avait déjà augmenté de 30% les prix de l'essence, qui étaient fortement subventionnés dans ce riche pays du Golfe dont le revenu par tête d'habitant est l'un des plus élevés au monde.

Touché par l'effondrement des prix du brut de quelque 60% depuis la mi-2014, le Qatar, également riche en gaz naturel, a prévu un déficit de plus de 12 milliards de dollars dans son budget 2016, le premier en 15 ans.

Les Emirats arabes unis, pays voisin du Qatar, ont récemment libéralisé les prix des carburants à la pompe, alors que d'autres monarchies pétrolières du Golfe ont annoncé des réductions des subventions sur les produits pétroliers.

(c) AFP

Commenter Le Qatar supprime les subventions sur les carburants

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Le pétrole au Qatar


jeudi 27 avril 2017

Pétrole: le marché se rééquilibre grâce à l'accord de réduct…

Istanbul: Le ministre de l'Energie du Qatar, Mohamed Saleh al-Sada, a estimé jeudi que le marché pétrolier avait amorcé un "rééquilibrage" favorisé...

mercredi 08 février 2017

Pétrole: le marché "réagit bien" à la réduction de…

Doha: Le président en exercice de l'Opep, le Qatari Mohamed Saleh al-Sada, a estimé mercredi que le marché pétrolier réagissait "bien" à...

lundi 06 février 2017

Pour le PDG de Qatar Petroleum, Trump est "très positif…

Doha: Le président du géant pétrolier Qatar Petroleum (QP) a balayé lundi les craintes que la politique du président américain Donald Trump...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole au Qatar

Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 28 juin 2017 à 21:03

Le pétrole profite à New York d'une baisse de la production …

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé la séance en hausse mercredi à New York, le marché accueillant positivement l'annonce...

mercredi 28 juin 2017 à 18:50

Le pétrole monte grâce au repli des réserves américaines d'e…

Londres: Les cours du pétrole repartaient à la hausse mercredi en fin d'échanges européens, portés par la baisse des réserves d'essence et...

mercredi 28 juin 2017 à 16:49

USA: hausse surprise des stocks de brut, les réserves d'esse…

New York: Les stocks de pétrole brut ont enregistré une hausse surprise la semaine dernière aux Etats-Unis tandis que les réserves d'essence...

mercredi 28 juin 2017 à 15:30

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York avant un rappor…

New York: Les cours du pétrole ont débuté la séance en légère baisse mercredi à New York, le marché attendant avec fébrilité...

mercredi 28 juin 2017 à 12:58

Le pétrole baisse un peu, l'offre surabondante pèse

Londres: Les prix du pétrole baissaient un peu mercredi en cours d'échanges européens, la surabondance persistante de l'offre pesant de nouveau sur...

mercredi 28 juin 2017 à 07:51

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient à la baisse mercredi en Asie, les investisseurs craignant une hausse des stocks de brut américain.

mardi 27 juin 2017 à 21:08

Le pétrole porté par l'anticipation d'une baisse des stocks

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette hausse mardi à New York et à Londres, soutenus par l'anticipation...

mardi 27 juin 2017 à 18:14

Le pétrole se reprend, aidé par l'accès de faiblesse du doll…

Londres: Les cours du pétrole poursuivaient leur reprise mardi en fin d'échanges européens, aidés notamment par un accès de faiblesse du dollar...

mardi 27 juin 2017 à 15:47

Le pétrole ouvre en hausse, porté par la faiblesse du dollar

New York: Les cours du pétrole ont débuté la séance en hausse mardi à New York, portés par un accès de faiblesse...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite