Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrolier russe Rosneft va supprimer 20% des effectifs de son siège

prix du petrole MoscouMoscou: Le géant russe du pétrole Rosneft a annoncé vendredi son intention de supprimer 20% des effectifs de son siège, via une réorganisation de ses services administratifs, en raison de l'instabilité des prix du pétrole.
Interrogé par l'AFP, le groupe contrôlé par l'Etat russe a refusé de préciser le nombre de personnes concernées par la restructuration.

Dans un contexte de marché instable, Rosneft continue de chercher de nouveaux moyens d'augmenter la capitalisation du groupe, de renforcer l'efficacité de son programme d'investissements et de ses activités, a expliqué dans un communiqué l'influent directeur général Igor Setchine, proche du président russe Vladimir Poutine.

Cela va inévitablement avoir des conséquences sur les activités du siège administratif: nous avons fixé comme objectif de supprimer 20% de ses effectifs par rapport au 1er janvier 2016, a-t-il indiqué.

Rosneft a précisé dans son communiqué qu'il allait consolider les fonctions de certaines divisions ou encore supprimer des subdivisions redondantes via une réorganisation générale de ses services administratifs.

Rosneft est devenu depuis le début du siècle l'un des plus grands producteurs d'énergie dans le monde en avalant en partie les ruines du groupe Ioukos de l'opposant Mikhaïl Khodorkovski, démantelé sur des accusations de fraude fiscale, puis en rachetant en 2013 son concurrent TNK-BP.

Visé par des sanctions occidentales en raison de la crise ukrainienne, il a cependant plutôt bien résisté à l'effondrement des prix du brut depuis un an et demi, qui a été en partie compensé pour les producteurs russes par la chute de la monnaie russe.

En roubles, son bénéfice net a ainsi progressé de 2% l'an dernier à 355 milliards de roubles (4,8 milliards d'euros au cours de vendredi) pour un chiffre d'affaires en recul de 6% à 5.150 milliards de roubles (70 milliards d'euros).

En dollars, ces résultats correspondent à une chute de 25% du bénéfice net et de 41% du chiffre d'affaires.

Début avril, Rosneft est brièvement devenu la première entreprise russe par la valeur en Bourse, détrônant pendant quelques heures le géant gazier Gazprom.

(c) AFP

Commenter Le pétrolier russe Rosneft va supprimer 20% des effectifs de son siège


Le pétrole en Russie


vendredi 17 novembre 2017

Le pétrolier Rosneft, vecteur de la politique étrangère russ…

Moscou: De la Chine au Venezuela en passant par l'Irak, les affaires du pétrolier semi-public russe Rosneft ne sont jamais loin des...

jeudi 16 novembre 2017

Pétrole: Rosneft a creusé un puits de 15 km, un record

Moscou: Le géant russe des hydrocarbures Rosneft a annoncé jeudi avoir creusé un puits horizontal d'une longueur sans précédent de 15 kilomètres...

mercredi 18 octobre 2017

Le russe Rosneft va payer jusqu'à 400 M USD au Kurdistan pou…

Moscou: Le géant semi-public russe du pétrole Rosneft a annoncé mercredi un accord avec les autorités du Kurdistan irakien à qui il...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Russie

Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 23 novembre 2017 à 18:10

Le pétrole tâtonne dans un marché perturbé par Thanksgiving

Londres: Les cours du pétrole divergeaient jeudi en fin d'échanges européens alors que les marchés sont restés fermés aux Etats-Unis en raison...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:33

Le pétrole recule un peu, marché fermé aux états-Unis

Londres: Les prix du pétrole baissait légèrement jeudi en cours d'échanges européens, dans une séance atone alors que les marchés resteront fermés...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:15

Appel à la grève de la CGT pétrole: mouvement diversement su…

Paris: L'appel à la grève de la CGT pétrole pour "préserver" la convention collective de la branche, remise en cause selon elle...

jeudi 23 novembre 2017 à 06:11

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, après la forte hausse de la veille, alors que...

jeudi 23 novembre 2017 à 03:33

Pétrole : un cousin de Chavez nommé à la tête de Citgo, fili…

Caracas: Le président vénézuélien Nicolas Maduro a nommé mercredi un cousin de l'ancien dirigeant Hugo Chávez comme président de Citgo, filiale américaine...

mercredi 22 novembre 2017 à 21:10

Le pétrole new-yorkais termine au plus haut depuis juillet 2…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à londres a terminé en forte hausse mercredi, profitant d'une baisse hebdomadaire...

mercredi 22 novembre 2017 à 18:13

Le pétrole profite de la baisse des réserves de brut aux Eta…

Londres: Les cours du pétrole montaient mercredi en fin d'échanges européens, profitant de la baisse des réserves de brut des Etats-Unis la...

mercredi 22 novembre 2017 à 17:16

USA: baisse des stocks de brut et nouveau record de producti…

New York: Les stocks de pétrole brut ont baissé aux Etats-Unis la semaine dernière après deux semaines de hausse surprise de suite...

mercredi 22 novembre 2017 à 15:31

Le pétrole avance, anticipant une baisse des réserves de bru…

New York: Le pétrole new-yorkais a ouvert la séance en hausse mercredi, poussé par la perspective d'une baisse des réserves hebdomadaires de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite