Menu
RSS
A+ A A-

BP: la hausse de rémunération du directeur général passe mal

prix du petrole LondresLondres: Une hausse de 20% de la rémunération du directeur général de BP suscitait d'amères critiques en marge de l'assemblée générale des actionnaires du groupe jeudi, la major pétrolière ayant subi l'an passé des pertes abyssales sur fond de chute des cours du brut.
L'assemblée des actionnaires devait se prononcer, entre autres et pour simple avis consultatif, sur le passage de 16,4 à 19,6 millions de dollars de la rémunération totale du directeur général Bob Dudley en 2015.

Le principe de cette forte hausse, liée notamment à un doublement des fonds mis de côté pour sa retraite, a été décidé par les actionnaires en 2014 dans le cadre d'un vote, contraignant cette fois, organisé tous les trois ans sur la politique de rémunération de l'entreprise.

Mais de nombreuses voix se sont faites entendre ces derniers jours pour appeler l'entreprise à revoir cette augmentation, au vu des difficultés connues par le groupe face à la chute des cours du pétrole.

Plusieurs actionnaires notables de la major pétrolière, comme le Royal London Asset Management, ont prévenu qu'ils voteraient symboliquement contre la hausse de paie de M. Dudley, jugée malvenue au moment où le secteur se serre la ceinture.

BP a subi une lourde perte de 6,5 milliards de dollars l'an passé. Face aux difficultés du moment, il prévoit 4.000 suppressions de postes cette année dans la partie amont (exploration, production) et 3.000 de plus d'ici à la fin 2017 dans l'aval (raffinage, distribution).

BP n'est pas une entreprise mal gérée et ses problèmes sont communs aux autres firmes du secteur. Mais le code de bonne gouvernance des entreprises britanniques est clair: la paie doit être directement liée à la performance, a rappelé Simon Walker, le directeur de l'organisation patronale Institute of Directors.

Si le paquet de rémunération est approuvé, cela enverrait un mauvais signal aux investisseurs et aux autres conseils d'administration. C'est pourquoi nous appelons tous les actionnaires à être très attentifs aux conditions de rémunération de M. Dudley, a-t-il ajouté.

L'entreprise assure pour sa part que la direction, sous l'égide de M. Dudley, a permis au navire BP de bien voguer malgré de forts vents contraires. En dépit d'un environnement très difficile, la performance de BP en termes de sécurité et d'exploitation a été excellente en 2015, et la direction a aussi répondu rapidement et de façon décisive face à la chute des cours, a souligné un porte-parole.

(c) AFP

Commenter BP: la hausse de rémunération du directeur général passe mal


La Compagnie pétrolière britannique BP

BP et ses actionnaires profitent de la remontée des cours du pétrole

mardi 31 octobre 2017

Londres: Le géant pétrolier BP a annoncé mardi une franche hausse de ses bénéfices au troisième trimestre, dopés par le lancement de plusieurs projets de production et par la remontée des cours du pétrole.

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 17 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole, rassuré sur l'Opep, termine en nette hausse

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette hausse vendredi, porté par des propos rassurants du ministère saoudien de l'Energie sur...

vendredi 17 novembre 2017 à 18:11

Le pétrole dopé par l'optimisme du ministre saoudien de l'En…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens après des propos rassurants du ministre saoudien de l'Energie alors que...

vendredi 17 novembre 2017 à 15:21

Le pétrole ouvre en hausse à New York, le marché rassuré par…

New York: Le pétrole new-yorkais montait à l'ouverture vendredi, des propos du ministère saoudien de l'Energie rassurant les marchés sur la possibilité...

vendredi 17 novembre 2017 à 12:22

Le pétrole remonte, le soutien saoudien à l'accord sur la pr…

Londres: Les prix du pétrole étaient galvanisés vendredi en cours d'échanges européens par le ministre saoudien de l'Energie, qui a réaffirmé le...

vendredi 17 novembre 2017 à 09:24

Le pétrolier Rosneft, vecteur de la politique étrangère russ…

Moscou: De la Chine au Venezuela en passant par l'Irak, les affaires du pétrolier semi-public russe Rosneft ne sont jamais loin des...

vendredi 17 novembre 2017 à 06:48

Les cours du pétrole divergent en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans un marché qui se demande si la forte production américaine ne va...

jeudi 16 novembre 2017 à 23:23

TransCanada: fuite de pétrole sur l'oléoduc Keystone aux USA

Montréal: L'opérateur canadien TransCanada a annoncé jeudi la fermeture provisoire de son oléoduc Keystone entre le Canada et les Etats-Unis en raison...

jeudi 16 novembre 2017 à 20:58

Se tournant de nouveau vers l'Opep, le pétrole recule à New …

NYC/Cours de clôture: Le pétrole new-yorkais s'est légèrement replié jeudi, les investisseurs se demandant si l'accord engageant l'Organisation des pays exportateurs de...

jeudi 16 novembre 2017 à 18:09

Le pétrole recule, la production américaine inquiète toujour…

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en fin d'échanges européens alors que la hausse des réserves américaines a renforcé le pessimisme...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite