Menu
RSS
A+ A A-

Pétrole: Moody's abaisse les notes de Total, Chevron et Shell

prix du petrole ParisParis: L'agence de notation Moody's, arguant de la chute des prix de l'or noir, a abaissé les notes de trois grands groupes pétroliers, le français Total de deux crans, l'anglo-néerlandais Royal Dutch Shell et l'américain Chevron d'un cran.
L'abaissement de la note de Total, de "Aa1" à "Aa3", "reflète principalement l'environnement actuel de prix bas pour le pétrole et le gaz naturel" et son impact sur la capacité de l'entreprise à générer des liquidités "après plusieurs années d'investissements élevés", souligne Moody's dans un communiqué.

L'agence prévoit un baril de pétrole à 33 dollars en moyenne en 2016, à 38 dollars en 2017 et 43 dollars en 2018.

Total "ne va probablement pas être capable à court terme de réduire son importante dette", remarque Moody's.

L'agence ne prévoit toutefois pas de faire évoluer à moyen terme la note du groupe, estimant qu'il devrait pouvoir améliorer progressivement sa situation financière "grâce à la remontée des prix du brut en 2017 et 2018, la hausse de la production et l'accélération des économies de coûts en 2016-2017".

L'agence met aussi en avant le programme de cessions d'actifs de l'ordre de 10 milliards de dollars prévu par Total.

Royal Dutch Shell a vu pour sa part sa note abaissée d'un cran, de "Aa1 à "Aa2", et Moody's prévient qu'elle pourrait être de nouveau dégradée à moyen terme.

L'agence met principalement en avant la récente acquisition du groupe gazier britannique BG, qui "à long terme peut devenir un contributeur important aux activités de Shell". Mais "dans un scénario où les prix du pétrole restent bas, nous nous attendons à ce que Shell génère un flux de trésorerie négatif au moins jusqu'en 2017", relève Moody's.

La note du groupe américain Chevron est de son côté passée de "Aa1" à "Aa2". Cette décision "reflète le fait que nous anticipions un fux de trésorerie négatif et des niveaux élevés de dette en raison des prix bas du pétrole en 2016 et 2017", souligne Moody's.

L'agence ne prévoit pas en revanche de modifier son appréciation à moyen terme, estimant que les "coûts opérationnels et les investissements vont reculer de façon importante au cours des deux prochaines années, Chevron ayant fait en sorte de réaligner ses dépenses sur les prix plus bas des matières premières".

(c) AFP

Commenter Pétrole: Moody's abaisse les notes de Total, Chevron et Shell


La Compagnie pétrolière française Total

Brésil: suspension des enchères de pétrole dans l'embouchure de l'Amazone

mardi 14 novembre 2017

Brasilia: Le gouvernement brésilien a renoncé à mettre en vente en 2018 des concessions pétrolières situées dans l'embouchure de l'Amazone, où les projets d'exploration du groupe français Total sont vivement critiqués par les milieux écologistes.


-Voir les actualités de la compagnie pétrolière Total

La Compagnie pétrolière Shell

Pétrole: Shell se désengage totalement de l'australien Woodside

lundi 13 novembre 2017

Londres: Le géant pétrolier Royal Dutch Shell a annoncé lundi son désengagement total du groupe australien Woodside avec la vente de 13,3% du capital pour 2,7 milliards de dollars (2,3 milliards d'euros).


-Toute l'actualité de la compagnie pétrolière Shell

Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 23 novembre 2017 à 18:10

Le pétrole tâtonne dans un marché perturbé par Thanksgiving

Londres: Les cours du pétrole divergeaient jeudi en fin d'échanges européens alors que les marchés sont restés fermés aux Etats-Unis en raison...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:33

Le pétrole recule un peu, marché fermé aux états-Unis

Londres: Les prix du pétrole baissait légèrement jeudi en cours d'échanges européens, dans une séance atone alors que les marchés resteront fermés...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:15

Appel à la grève de la CGT pétrole: mouvement diversement su…

Paris: L'appel à la grève de la CGT pétrole pour "préserver" la convention collective de la branche, remise en cause selon elle...

jeudi 23 novembre 2017 à 06:11

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, après la forte hausse de la veille, alors que...

jeudi 23 novembre 2017 à 03:33

Pétrole : un cousin de Chavez nommé à la tête de Citgo, fili…

Caracas: Le président vénézuélien Nicolas Maduro a nommé mercredi un cousin de l'ancien dirigeant Hugo Chávez comme président de Citgo, filiale américaine...

mercredi 22 novembre 2017 à 21:10

Le pétrole new-yorkais termine au plus haut depuis juillet 2…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à londres a terminé en forte hausse mercredi, profitant d'une baisse hebdomadaire...

mercredi 22 novembre 2017 à 18:13

Le pétrole profite de la baisse des réserves de brut aux Eta…

Londres: Les cours du pétrole montaient mercredi en fin d'échanges européens, profitant de la baisse des réserves de brut des Etats-Unis la...

mercredi 22 novembre 2017 à 17:16

USA: baisse des stocks de brut et nouveau record de producti…

New York: Les stocks de pétrole brut ont baissé aux Etats-Unis la semaine dernière après deux semaines de hausse surprise de suite...

mercredi 22 novembre 2017 à 15:31

Le pétrole avance, anticipant une baisse des réserves de bru…

New York: Le pétrole new-yorkais a ouvert la séance en hausse mercredi, poussé par la perspective d'une baisse des réserves hebdomadaires de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite