Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole de nouveau en hausse dans un marché surfant sur la volatilité

prix du petrole LondresLondres: Les prix du pétrole se reprenaient vendredi en cours d'échanges européens, regagnant le terrain perdu la veille en raison de prises de bénéfices et d'incertitudes grandissantes quant à l'issue de la réunion entre grands producteurs prévue mi-avril à Doha.
Vers 10H45 GMT (12H45 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juin valait 40,75 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 1,32 dollar par rapport à la clôture de jeudi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison en mai prenait 1,37 dollar à 38,63 dollars.

Les cours du Brent et du WTI, après avoir bondi de plus de 5% mercredi dans le sillage d'une forte chute des stocks américains de brut, ont subi une nette correction jeudi sur fond de prises de bénéfices, avant de se reprendre vendredi alors que les attentes entourant la réunion du 17 avril au Qatar semblaient refaire surface.

Les dynamiques de l'offre et de la demande sous-jacentes sur le marché pétrolier sont encore loin de s'améliorer et cette prise de conscience (chez les investisseurs) semble avoir été derrière le mouvement de recul qu'ont connu récemment les prix du pétrole, expliquait Angus Nicholson, analyste chez IG.

Mais, selon ce dernier, les prix ont aussi été soumis dernièrement à une forte volatilité à l'approche de la réunion du 17 avril entre grands producteurs à Doha, et cette tendance devrait s'accentuer alors que les différentes parties en présence cherchent à se positionner en amont de cette rencontre.

Le pétrole a été brusquement vendu dans le sillage des commentaires de l'Arabie saoudite qui a fait savoir qu'il n'y aurait aucun accord (sur un éventuel gel de la production, ndlr) sans l'Iran, et a ensuite connu un rebond après que le Koweït est sorti du bois pour déclarer qu'un accord pourrait avancer (même) sans l'Iran, rappelait l'analyste.

Les prix du pétrole continuent à être stimulés par la réunion du 17 avril à Doha même si les chances d'un accord sur un gel de la production semblent pour le moins faibles avec l'Iran disant +non+ et l'Arabie saoudite disant +seulement avec l'Iran+, résumait Michael van Dulken, analyste chez CMC Markets.

De son côté, Lukman Otunuga, analyste chez FXTM, estimait que la saga du pétrole se poursuivait, les prix étant de nouveau orientés à la hausse avant la réunion entre pays membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et hors cartel à Doha, même si la plupart (des analystes et investisseurs) s'attendent à ce qu'elle ne débouche sur aucun succès.

Alors que les événements progressent, il semble que la majorité des acteurs du marché pétrolier n'ont aucune intention de réduire leur offre, mais cherche plutôt à exploiter les niveaux explosifs de volatilité sur les marchés pétroliers pour encourager une hausse spéculative des prix, faisait remarquer M. Otunuga, soulignant que les cours du pétrole restaient fondamentalement baissiers et devraient renouer avec les pertes une fois que le rebond technique aura touché à sa fin.

(c) AFP

Commenter Le pétrole de nouveau en hausse dans un marché surfant sur la volatilité


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 21 novembre 2017 à 18:19

Le pétrole stable, prudence des marchés avant la réunion de …

Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient mardi en fin d'échanges européens alors que les investisseurs restaient prudents à une dizaine de...

mardi 21 novembre 2017 à 18:11

Pétrole/corruption: six dirigeants de la filiale américaine …

Caracas: Les autorités vénézuéliennes ont arrêté le président et cinq vice-présidents de Citgo, la filiale américaine du groupe pétrolier vénézuélien PDVSA, pour...

mardi 21 novembre 2017 à 15:29

Le pétrole en hausse à New York, saluant des commentaires ir…

New York: Le pétrole new-yorkais évoluait en hausse mardi peu après l'ouverture, les investisseurs saluant des commentaires rassurants quant à l'éventuelle prolongation...

mardi 21 novembre 2017 à 12:16

Le pétrole remonte, le marché hésite avant Thanksgiving

Londres: Les prix du pétrole remontaient mardi en cours d'échanges européens dans un marché peu actif alors que les échanges seront interrompus...

mardi 21 novembre 2017 à 10:59

Fin des hydrocarbures: pas d'accord entre députés et sénateu…

Paris: Pas d'accord: les députés et les sénateurs ont échoué mardi à trouver une version commune du projet de loi sur la...

mardi 21 novembre 2017 à 10:39

Norvège: production pétrolière plus faible que prévu en octo…

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a augmenté en octobre, mais ressort en deçà des...

mardi 21 novembre 2017 à 06:01

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Le pétrole rebondissait mardi en Asie, mais les gains demeuraient limités avant une réunion de l'Opep au cours de laquelle le...

lundi 20 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole baisse à dix jours d'une réunion stratégique de l…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en baisse lundi, les investisseurs se montrant prudents...

lundi 20 novembre 2017 à 18:44

Les prix des carburants toujours en hausse en France

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué d'augmenter la semaine dernière, selon des chiffres publiés lundi.

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite