Menu
RSS
A+ A A-

Pétrole: l'Arabie gèlera sa production si l'Iran et d'autres le font

prix du petrole RyadRyad: L'Arabie saoudite ne gèlera le niveau de sa production de brut que si les grands producteurs, dont l'Iran, font de même, a indiqué le vice-prince héritier du premier exportateur mondial de pétrole dans une entrevue à Bloomberg News publiée vendredi.
Si tous les pays sont d'accord pour geler la production, nous sommes prêts, a affirmé Mohammed Ben Salmane, précisant toutefois que si quelqu'un décidait d'augmenter sa production, nous ne rejetterons alors aucune opportunité qui se présente.

Ces déclarations interviennent avant une réunion à Doha le 17 avril des pays producteurs de brut --membres ou non de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP)-- pour tenter de stabiliser la production et soutenir les prix du brut plombés par une surabondance de l'offre.

Les cours du brut ont plongé depuis juin 2014, quand le baril se négociait à 100 dollars, en raison d'une offre excessive que ne parviennent plus à absorber des économies mondiales en plein ralentissement.

Alors que l'Iran s'est dit prêt à participer à la rencontre, le grand rival régional de l'Arabie saoudite a demandé à être exempté de cette mesure de gel de la production, au moment où il fait son retour sur le marché mondial à la suite de la levée des sanctions liées à son programme nucléaire, selon le ministre russe de l'Energie Alexander Nivak.

Le fils du roi Salmane a affirmé à Bloomberg que l'Iran devait geler sa production sans aucun doute.

Si tous les pays, dont l'Iran, la Russie, le Venezuela, les pays de l'OPEP et les principaux producteurs décident de geler la production, nous serons parmi eux, a-t-il assuré.

Ryad a rompu ses relations diplomatiques avec Téhéran début janvier après des attaques contre des représentations saoudiennes en Iran par des manifestants en colère après l'exécution par l'Arabie du dissident chiite saoudien, Nimr al-Nimr, condamné à mort pour terrorisme.

L'Arabie saoudite, le Qatar, le Venezuela et la Russie avaient déjà annoncé en février un accord pour ne plus augmenter leur production, évoquant un gel de celle-ci à ses niveaux de janvier, mais des doutes sont apparus sur la possibilité d'aller plus loin.

Les cours du pétrole ont ouvert en nette baisse vendredi à New York après les propos du vice-prince héritier saoudien, jugés de mauvais augure pour un éventuel accord de stabilisation de l'offre entre grands pays producteurs.

(c) AFP

Commenter Pétrole: l'Arabie gèlera sa production si l'Iran et d'autres le font


Le pétrole en Arabie Saoudite


mardi 16 mai 2017

Pétrole: Koweït soutient Ryad et Moscou sur la réduction de …

Koweït: Le Koweït a apporté mardi son soutien total à l'appel de l'Arabie saoudite et de la Russie pour une extension de...

lundi 15 mai 2017

Pétrole: Moscou et Ryad veulent réduire l'offre de pétrole j…

Moscou: La Russie et l'Arabie Saoudite, deux des plus grands producteurs de pétrole dans le monde, se sont prononcés lundi dans un...

lundi 08 mai 2017

Pétrole: Moscou et Ryad pour une extension de l'accord de ré…

Moscou: Les deux plus grands producteurs de pétrole, la Russie et l'Arabie Saoudite, ont évoqué lundi une extension de l'accord de réduction...


-Voir toutes les news du pétrole en Arabie Saoudite

La Production de pétrole dans le monde


mercredi 19 juillet 2017

Libye: la compagnie pétrolière NOC vise 1,25 million b/j fin…

Benghazi (libye): Le président de la Compagnie nationale libyenne de Pétrole (NOC) Moustafa Sanalla a annoncé mercredi que la production de pétrole...

mercredi 12 juillet 2017

Pétrole: l'Opep voit une baisse de la demande pour sa produc…

Londres: L'Opep anticipe une baisse de la demande mondiale pour sa production l'année prochaine, face à l'augmentation des pompages de producteurs de...

mercredi 12 juillet 2017

Pétrole: la production augmente, soutenue par le Nigeria et …

Paris: La production de pétrole brut de l'Opep a augmenté en juin par rapport au mois précédent, soutenue principalement par le Nigeria...

mercredi 12 juillet 2017

Pétrole: les compagnies doivent devenir "compatibles…

Istanbul: Les compagnies pétrolières doivent affronter le double défi d'une abondance de l'offre de pétrole et devenir "compatibles" avec un monde bas...

mardi 11 juillet 2017

Norvège: la production de pétrole baisse de 5% en juin

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a baissé de 5% en juin mais reste supérieure...

mardi 11 juillet 2017

Pétrole: une baisse de la consommation est possible d'ici 20…

Istanbul: La demande mondiale de pétrole pourrait baisser d'ici la moitié du siècle si la lutte contre le réchauffement climatique porte ses...

jeudi 22 juin 2017

Pétrole: les réductions de l'offre à leur plus haut niveau e…

Koweït: Le ministre koweïtien du Pétrole Essam al-Marzouk a annoncé jeudi que la conformité des pays producteurs aux réductions de l'offre avait...

mercredi 21 juin 2017

Norvège: la production pétrolière baisse de 5% en mai

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a baissé de 5% en mai, a annoncé mercredi...

mercredi 14 juin 2017

Pétrole: demande record en 2018 mais la zone non-Opep produi…

Paris: Les pays non-Opep, Etats-Unis en tête, devraient voir la croissance de leur production pétrolière s'accélérer en 2018 à un niveau supérieur...


-Voir toutes les actualités de la production de pétrole

Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 24 juillet 2017 à 05:56

Le pétrole en légère hausse en Asie

Singapour: Les cours du brut étaient orientés en légère hausse lundi, avant la réunion ministérielle de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole...

lundi 24 juillet 2017 à 05:07

Pétrole: croissance économique ralentie au Moyen-Orient

dubaï: La croissance économique au Moyen-Orient et en Afrique du nord est en passe de connaître un ralentissement considérable cette année alors...

vendredi 21 juillet 2017 à 20:58

Le pétrole termine en nette baisse, marché tourné vers l'Ope…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont signé une nette baisse vendredi, perdant le terrain gagné la veille sur fond d'inquiétudes...

vendredi 21 juillet 2017 à 18:34

Le pétrole baisse dans un marché prudent

Londres: Les cours du pétrole baissaient vendredi en fin d'échanges européens, les investisseurs optant pour la prudence avant l'annonce du décompte hebdomadaire...

vendredi 21 juillet 2017 à 15:25

Le pétrole ouvre en baisse à New York, la production de l'Op…

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en baisse vendredi à New York, souffrant d'inquiétudes sur le niveau de production de...

vendredi 21 juillet 2017 à 13:32

Nigeria: l'ex-ministre du Pétrole embourbée dans les affaire…

Lagos: Les affaires judiciaires s'accumulent autour de l'ex-ministre du Pétrole du Nigeria, donnant une idée de l'ampleur de la corruption au sein...

vendredi 21 juillet 2017 à 12:11

Le pétrole monte un peu avant les réunions de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole montaient quelque peu vendredi en cours d'échanges européens, sur fond de spéculations avant des réunions des pays...

vendredi 21 juillet 2017 à 06:46

Les cours du pétrole sans direction en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient sans direction claire vendredi matin en Asie, les investisseurs tentant de comprendre les implications d'un recul...

jeudi 20 juillet 2017 à 21:06

Le pétrole termine en baisse, hésitations avant l'Opep

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en baisse jeudi, marquant le pas au lendemain d'une bonne séance et sur...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite