Menu
RSS
A+ A A-

Maurel et Prom tombe dans le rouge en 2015, affecté par la chute du pétrole

prix du petrole ParisParis: La compagnie pétrolière française Maurel et Prom est tombée dans le rouge en 2015, affectée par la forte chute des prix du pétrole qui l'ont conduite à procéder à des dépréciations d'actifs.
Le groupe, qui vient d'absorber son ancienne filiale nigériane MPI, a accusé une perte nette de 95 millions d'euros, contre un bénéfice net de 13 millions d'euros en 2014.

Le résultat opérationnel courant a fondu de 265 millions à 9 millions, pour un chiffre d'affaires (déjà publié) divisé par deux à 276 millions.

Maurel et Prom a dit dans un communiqué avoir souffert de la chute de 47% des prix de l'or noir sur un an, qui l'ont amené à déprécier pour 256 millions d'euros d'actifs dans les activités d'exploration et de forage.

Le groupe a aussi été pénalisé par un recul de sa production de pétrole au Gabon, sa principale zone d'extraction, en raison des arrêts et des limitations de pression sur l'oléoduc d'évacuation.

En part du groupe, celle-ci s'est élevée à 17.078 barils par jour, contre 20.014 b/j l'année précédente, à un prix moyen de 47,1 dollars le baril. En incluant le gaz, elle s'est établie à 18.367 b/j.

Au total, Maurel et Prom a vendu 5,8 millions de barils sur l'année écoulée, soit 16% de moins en un an.

Maurel et Prom anticipe toutefois une nette hausse de sa production à 28.000 b/j en 2016, dont 22.400 en part du groupe, tout en poursuivant la réduction de ses coûts pour affronter un marché dégradé.

En complément des efforts déployés sur les activités de production et afin de prendre en compte l'environnement actuel de prix bas, Maurel et Prom a décidé d'abandonner la majeure partie de son activité d'exploration, avec un budget réduit de 46% à 17 millions de dollars, a expliqué la compagnie, selon laquelle cette activité devrait suivre la même tendance en 2017.

Des activités seront arrêtées ou fermées au Congo, au Pérou, au Mozambique, en Syrie et au Pérou, et des programmes de travaux sont reportés au Canada et en Colombie notamment.

Dans la production, les investissements s'élèveront à 43 millions de dollars.

Après la fusion avec MPI, approuvée en assemblée générale en décembre, Maurel et Prom avait indiqué qu'il continuerait à étudier les partenariats possibles pour se développer et affronter cette période difficile.

L'environnement actuel du marché devrait lui permettre de prendre part dans de bonnes conditions à la concentration inéluctable du secteur et d'envisager de manière sereine les évolutions stratégiques souhaitables, a confirmé jeudi son président, Jean-François Hénin, cité dans le communiqué.

(c) AFP

Commenter Maurel et Prom tombe dans le rouge en 2015, affecté par la chute du pétrole


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 24 novembre 2017 à 20:15

Le pétrole progresse à quelques jours d'une réunion stratégi…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse vendredi lors d'une séance écourtée, profitant...

vendredi 24 novembre 2017 à 18:17

Le pétrole monte, l'oléoduc Keystone reste paralysé

Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi en fin d'échanges européens, le WTI américain profitant en particulier d'une perturbation régionale de l'offre...

vendredi 24 novembre 2017 à 15:23

Le pétrole progresse, s'inquiétant des conséquences d'une fu…

New York: Le pétrole new-yorkais a débuté la séance en hausse vendredi, la fermeture depuis plusieurs jours d'un oléoduc reliant le Canada...

vendredi 24 novembre 2017 à 13:27

Le pétrole grimpe, l'oléoduc Keystone perturbe l'offre nord-…

Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens, alors qu'un oléoduc majeur qui relie le Canada et les États-Unis...

vendredi 24 novembre 2017 à 08:12

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient vendredi dans des directions divergentes en Asie, le "light sweet crude" (WTI) enfonçant un plus haut...

jeudi 23 novembre 2017 à 18:10

Le pétrole tâtonne dans un marché perturbé par Thanksgiving

Londres: Les cours du pétrole divergeaient jeudi en fin d'échanges européens alors que les marchés sont restés fermés aux Etats-Unis en raison...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:33

Le pétrole recule un peu, marché fermé aux états-Unis

Londres: Les prix du pétrole baissait légèrement jeudi en cours d'échanges européens, dans une séance atone alors que les marchés resteront fermés...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:15

Appel à la grève de la CGT pétrole: mouvement diversement su…

Paris: L'appel à la grève de la CGT pétrole pour "préserver" la convention collective de la branche, remise en cause selon elle...

jeudi 23 novembre 2017 à 06:11

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, après la forte hausse de la veille, alors que...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite